Mon coming-out à ma mère s’est bien passé, mais j’ai des craintes par rapport à l’école…


Bonjour, je voulais te dire que ma mère le savais déjà et elle la bien pris mes a l’école je n’ai pas la même chose il ay une fille qui as dit a sait ami(e)s quelle étais lesbienne et le monde se moque delle Je me sans Bizart et pas très bien d’être qui je suis passe une belle journée.
Marie05

Bonjour Marie05,

Je te remercie de la confiance que tu accordes à AlterHéros. Je tiens tout d’abord à te féliciter du beau cheminement que tu as effectué depuis le mois de novembre.

Si je comprends bien, il y a une fille de ton école qui vit de l’intimidation en lien avec son orientation sexuelle et cela ne te fait pas sentir bien avec toi-même. Être témoin d’homophobie ça peut très souvent nous blesser et nous bouleverser, surtout lorsqu’on fait partie de la diversité sexuelle et de genre. Tous.tes les élèves ont droit à un espace sécuritaire exempt de toute violence, qu’elle soit physique ou psychologique, et c’est important que tu puisses te sentir bien dans ton milieu scolaire.

En as-tu déjà parlé à quelqu’un? Beaucoup de jeunes vivent de l’homophobie, de la biphobie ou de la transphobie à l’école secondaire et c’est inacceptable. Je t’invite à lire sur les témoins d’intimidation en contexte scolaire ici. Les écoles secondaires ne tolèrent pas l’intimidation de toute sorte et je te conseille chaleureusement d’en parler à un.e adulte de confiance et/ou un.e enseignant.e de ton école.

J’ai quelques petites suggestions pour toi d’actions que tu peux entreprendre pour sensibiliser les gens aux réalités LGBTQIA2S+ en contexte scolaire. Évidemment, c’est seulement si tu en as envie et si tu te sens prête. Tu peux imprimer les ressources à ta ou ton professeur.e et iel pourra surement t’aider à organiser quelque chose pour ton école secondaire. L’homophobie, ça regarde tout le monde!

Connais-tu le programme AGIS d’Interligne ? C’est un programme d’alliance entre les personnes de la diversité sexuelle et de genre ainsi que les allié.e.s. qui permet de lutter contre l’intimidation et de créer des espaces bienveillants. Il y a une trousse gratuite en ligne à commander. Tu peux demander à un.e professeur.e ou un.e adulte de ton école de t’aider dans ce projet si c’est quelque chose qui t’intéresse.

Pour sensibiliser les élèves et les enseignant.e.s de ton milieu scolaire, il y a possibilité de faire une demande de kiosque ou d’atelier dans ton école secondaire. Interligne et la Coalition d’aide à la diversité sexuelle et de genre de l’Abitibi-Témiscamingue offrent ce genre de service gratuitement. Tu peux donner ces ressources à un.e professeur.e qui sera en mesure de faire les démarches pour toi.

Je comprends qu’être témoin de propos homophobes puisse te faire te sentir mal. Si tu en ressens le besoin d’en parler rapidement à quelqu’un, tu peux téléphoner à Interligne. C’est un service de ligne d’écoute (ou de texto) 24/24 pour les personnes de la diversité sexuelle et/ou de genre ou en questionnement. Tu peux donc appeler à tout moment de la journée pour de l’écoute active et empathique.

J’espère de tout cœur que tu te sentiras mieux. Si jamais tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous réécrire.

Bonne journée,

Sandie


About sandie

Sandie est étudiante au baccalauréat en sexologie à l’UQÀM. Elle trippe sur le vintage, les couleurs pastel, les paillettes et les fleurs.

Leave a comment