#discussion
#exemple
#groupe
#mère
#organisme
#parents
#soirée
15 July 2004

Ma mère s'inquiète et ne veut pas que je rencontre d'autres jeunes comme moi. Que faire?

Ça va faire depuis que je suis jeune (enfant….genre 5 ans) que je sais que je suis différente…seulement à cet âge-là je me prenais pour un gars et demandais à mon cousin d’en devenir un… Mon problème n’était pas la volonté de changer de sexe, je l’ai su plus tard….c’est que j’étais (et suis toujours) homosexuelle. Je le sais mais je n’ai jamais eu de relation avec une fille comme moi et j’ai de la difficulté à en rencontrer. Je sais où en rencontrer mais ma mère, bien qu’elle sache que je suis lesbienne….je crois qu’elle a peur de me laisser aller à des rencontres pour jeunes comme moi! Comment “dealer” avec elle… je l’aime beaucoup et je ne veux pas qu’il y ait de froid entre nous comme quand j’ai fait mon coming out à 12 ans… Aidez moi! – Jessou

Équipe -Pose ta question!-

Bonjour Jessou,
Il est normal que ta mère ait un peu peur de te laisser rencontrer des jeunes comme toi, elle ne connait probablement pas ce qu’implique un groupe de discussion par exemple et s’inquiète pour toi, ou a entendu des rumeurs de mauvaises expériences. La meilleure solution serait de l’informer de ce qu’a l’air un groupe de discussion ou de l’inviter à une soiree des parents
par exemple…
Je fréquente l’organisme Jeunesse Lambda depuis 2 ans déjà et il y a des soirées de discussions (environ une par année) ou les parents peuvent venir avec leurs enfants pour avoir une idée de ce qui se passe dans cet organisme… Voici un petit texte qui explique une soirée type, si tu veux lui montrer ce que cela implique.
19h15. Le seuil de la porte franchi, tu te rends compte que tu n’es pas seul.e. Il y a plein de gens dans la salle, des gens comme toi, des gens de ton âge. On dirait que tout le monde se connait depuis longtemps. Pourtant, certain.es ne sont arrivé.es à Jeunesse Lambda qu’il y a trois semaines.
Un.e bénévole vient à ta rencontre. Après les bonjours et les présentations, tu jases déjà de diverses choses avec les autres… Pas plus de formalités que ça!
19h30. Deux des bénévoles s’assoient en avant : ce sont les personnes qui animeront la discussion. Tout le monde se dirige vers les chaises pour s’asseoir. Un.e autre bénévole reste près de la porte pour accueillir les nouvelles personnes et les retardataires.
Les animateur.trices souhaitent la bienvenue à tout le monde. Question que tou.tes puissent participer, iels mentionnent quelques règles pour le fonctionnement de la discussion. Après un bref tour de table, pour mettre des noms sur les visages, la discussion est lancée et les gens qui le désirent parlent à tour de rôle.
Vers 20h30, après les annonces de la semaine, une pause d’environ une demi-heure est annoncée, excellente excuse pour continuer à faire connaissance. Une cantine est ouverte pour se rafraîchir et combler les petits creux.
Déjà 21h45! Mot de la fin ; on parle de sortir, d’aller prendre un café et, bien sûr, tu y es invité.e. La soirée ne fait que commencer!

Je crois que le meilleur moyen de ne pas avoir de froid avec elle est de l’informer de ce que tu vis. Les parents font souvent beaucoup plus confiance lorsqu’ils savent qu’on ne leur cache rien.
Tu peux jeter un coup d’oeil sur la page de jeunesse lambda (www.jeunesselambda.org) ou peut-être les mettre en contact avec ta mère (Jeunesse Lambda ou Interligne peut-être) pour qu’iels se parlent et que ta mère sache ce que c’est que tous ces trucs pour gais et lesbiennes…
Sur ce, je te souhaite que tout aille pour le mieux!
Maude, Jeunesse Lambda

Similaire