Ma libido est en chute libre à cause des fantasmes de mon copain. Que faire?


Bonjour,
Je suis depuis plus de trois ans avec mon copain maintenant. J’ai (plus ou moins) toujours eu connaissance de ses fantasmes sur les transsexuelles (où lui serait passif), et de celui de se faire soumettre. Peut-être ceux-ci sont-ils liés. Il est déjà passé “à l’acte”, mais plus jamais depuis notre relation.
Je l’ai toujours accepté, et encouragé à en parler. Ce n’est pas tabou dans notre couple, mais cela fait quelques mois que je commence à ressentir du “dégoût” vis à vis de ces fantasmes qui ne sont pas les miens. Je l’aime terriblement, mais cela commence vraiment à “bloquer” mes envies sexuelles. Le sexe “normal” sans y faire référence devient de plus en plus rare.
Je suis un peu perdue et j’aurais besoin de quelques conseils. Je n’arrive plus à me projeter dans le futur avec lui et ses fantasmes..
Merci pour vos autres réponses sur ce site, qui m’ont déjà aidée à y voir plus clair.
Bien à vous, Alicia
Bonjour Alicia,
merci de vous adresser à AlterHéros et pour vos bons mots concernant nos réponses précédentes!
Votre copain a des fantasmes mettant en scène des femmes trans et la soumission, deux types de fantasmes possiblement liés selon vous. Malgré votre ouverture et l’amour que vous avez pour lui, depuis quelques mois, votre libido (énergie sexuelle) est en baisse et vous ressentez du dégoût envers ces fantasmes qui ne vous appartiennent pas.
Que faire dans cette situation?
La solution la plus efficace est la communication. Si vous souhaitez ne plus avoir de rapports sexuels durant lesquels des références à la soumission ou aux femmes trans sont faites, il faut le faire savoir à votre copain. Est-ce qu’il est au courant que les références à ces fantasmes que vous ne partagez pas affectent vos envies? Si vous lui en avez déjà parlé, comment a-t-il réagi? Est-ce qu’il serait possible de réitérer votre absence de désir vis-à-vis ces situations?
C’est une attitude remarquable de l’encourager à parler de ses désirs. Toutefois, puisque vous semblez avoir atteint (et même dépassé) votre limite, le défi est maintenant de trouver un équilibre pour que vous vous sentiez bien tous les deux dans la sexualité que vous partagez. Pouvez-vous avoir des rapports sexuels sans avoir recours ouvertement à ces fantasmes? De quelle manière pourriez-vous revoir vos pratiques, vos scripts sexuels, pour que vous soyez tous deux excités par l’idée d’avoir une relation sexuelle?
De votre côté, quels sont vos désirs et fantasmes? Lui avez-vous déjà parlé de ceux-ci? Y a-t-il des situations fantasmées que vous pourriez mettre en scène ensemble? Y aurait-il possibilité de conjuguer vos désirs communs, s’il y a lieu?
Vous parlez de sexe “normal” dans votre message. Faites-vous référence à des relations sexuelles passées, avant qu’il ne vous parle de ses fantasmes? Si c’est le cas, qu’est-ce que vous aimiez dans ces rapports sexuels? Serait-il possible de recréer ces moments, de se rappeler vos premiers rapports, de vous remémorer ce qui vous a plu l’un chez l’autre au départ? Parfois, un retour aux sources peut s’avérer intéressant.
J’espère que ces pistes de réflexion et de solution vous aident à y voir plus clair.
Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter un.e sexologue (seule ou en couple) pour vous aider à explorer le tout. Ce sont les professionnel.le.s les mieux placé.e.s pour répondre à de telles questions.
Bonne exploration!
Marie-Édith, B.A. sexologie


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment