Ma copine ne supporte plus que je la touche…


Bonjour Julien!

Je veux premièrement te féliciter du courage que tu as; la sexualité est encore malheureusement un sujet tabou et je crois qu’il faut beaucoup de courage pour contrer tous les postulats sociaux de performance qui y sont reliés.

Si je comprends bien, tu es en couple avec ta copine depuis deux ans et vos rapports sexuels ont cessé abruptement. Cela semble te causer une certaine souffrance ou du moins une insatisfaction. Tu vis une situation qui te dérange et c’est normal. La sexualité est un des nombreux aspects du couple et si cet aspect est en souffrance, le couple peut l’être lui aussi.

Il n’y a pas de norme quant au nombre de relations sexuelles à avoir, il faut que les deux partenaires soit à l’aise et se sentent comblés; certains couples seront moins actifs que d’autres sans que personne ne soit malheureux. Dans votre cas, tu ne sembles pas heureux de ta situation. Est-ce que ta copine l’est? Est-ce que tu sais ce qui as causé cet arrêt; est-ce une douleur physique? Un malaise psychologique? Une absence de jouissance? Est-ce que votre couple se porte bien? La solution est différente pour chaque cause. La communication semble bonne dans votre couple; est-ce que vous parlez de cette situation? Ce serait le premier conseil que je te donnerai : discuter de la situation. Il est important que vous trouviez un moment propice pour parler. Essaie de toujours parler de ce que tu ressens (utilise le ‘je’), de ta façon de vivre les choses. Le but ici n’est pas de trouver un coupable, vous vivez une situation difficile et vous êtes deux à détenir la ou les solutions.

Il est normal, après un certain nombre d’années de vie de couple, de connaître un certain ralentissement de la vie sexuelle. Mais, ta situation semble réfleter une insatisfaction plus profonde. Est-ce qu’il y a eu un élément déclencheur, un évènement ou un geste qui a fait en sorte qu’après ce moment, les relations sexuelles ont diminué, ou est-ce que cela s’est fait graduellement ? Y a-t-il des moments où elle est plus réceptive (période de la journée, etc) ? A t-elle encore des fantasmes ?

En sexologie, les problèmes de désir sexuel sont parmi les plus difficiles à travailler, car les causes sont généralement multiples. Bien que ça puisse être des causes d’ordre général, comme le stress, la fatigue, etc, bien des cas de baisse de désir sexuel provient d’un conflit conjugal. Cela peut être les désaccords et les chicanes, mais aussi l’habituation à l’autre. En effet, lorsque l’on commence une relation, découvrir le corps de l’autre est magique. Lorsque la relation est bien établie, on se laisse un peu aller, et l’autre perd son côté “magique”, et devient habituel, banal, ce qui peut faire baisser le désir.

Malheureusement, “redécouvrir” l’autre ne se fait pas en deux secondes. Et il ne suffit pas d’un souper aux chandelles et d’huile à massage pour faire renaître le désir ! Une démarche plus profonde est à envisager.

Donc, si tu as déjà essayé de discuter et que cela n’a pas fonctionné, vous pourriez consulter un sexologue. Les rencontres peuvent se faire de façon individuelle ou en couple selon le cheminement que vous désirez. Je te laisse l’adresse de l’annuaire des sexologues de France au besoin : http://www.sexologie-fr.com/SexoAnu.htm.

Si jamais tu as d’autres questions, à propos de la situation que tu vis présentement ou de tout autre chose, n’hésite pas à nous réécrire.

Bonne journée!

Vincent, pour AlterHéros

Leave a comment