Ma copine m’a dit que j’étais comme un homme, et maintenant je me pose des questions…


Salut, Je m’appelle Sarah et j’ai 19 ans.
J’ai toujours su que j’étais gay, les filles m’ont toujours attirée.Je me suis toujours habillé comme une femme féminine,talon,bottes,jupes et même décolleté.Mais depuis peu ma copine m’a fait comprendre que j’avais un comportement d’homme que ce soit dans la vraie vie,ou sous la couette.J’ai toujours considéré mon amie,comme une princesse,toujours été galante… Mais je ne vois vraiment pas où est le problème. Disons qu’au lit,j’ai tendance lui faire l’amour comme un homme le ferais à sa femme,n’hésitant pas à prendre un gode ceinture…mais je pense me comporter comme une femme normale. Pour ce qui est de mon point de vue, par rapport à ça, J’avoue que si la nature m’aurait faite autrement j’aurais préféré,mais j’ai fini par accepter ce qu’elle a fait de moi.Je suis assez perdue,mon amie à tout chamboulé dans ma vie, Je ne sais même plus qui je suis.
Dois-je tout oublier,ou m’aventurer dans le travestissement, jusqu’au changement ?

Bonjour Sarah,

Merci tout d’abord de nous faire confiance et d’avoir prit de ton temps pour nous écrire.

Ce que je comprends de ton questionnement, c’est que bien que tu te dis féminine, ta copine t’as mentionné que tu agis plus comme un homme le ferais. De plus, tu dis que si la nature t’aurais fait autrement, cela aurais été mieux pour toi, mais que tu as accepté qui tu es, soit une femme.

Tout d’abord, le fait d’agir au niveau de ta sexualité avec plus de fougue et d’utiliser un gode avec un ceinture ne fait pas nécessairement de tes comportements des agir masculins. Chacun vit sa sexualité comme bon lui semble et parfois, des personnes aiment que ce soit plus romantique et délicat et parfois, ces mêmes personnes aiment lorsqu’il y a un côté plus intense. De plus, lorsqu’on étiquette une personne dans la catégorie homme ou femme, automatiquement, on lui attribue des stéréotypes qui devraient dicter ses conduites. Ce faisant, si une personne voit un homme avec des comportements dits plus féminins, plusieurs mentionneront que c’est un homosexuel, mais l’est-il vraiment ou si c’est notre vision stéréotypée qui fait en sorte qu’on le voit ainsi? Peu importe qu’une personne intègre ou non les comportements stéréotypés de son genre (féminin ou masculin), l’important pour celle-ci c’est d’être bien avec ses agirs et d’être bien avec elle-même. Il y a des hommes qui ont des comportements dits féminins et ne sont pas moins hommes pour autant et vice versa. L’important, c’est la vision que cet homme à de lui-même et s’il est bien avec ce qu’il est, c’est ce qui compte avant tout.

De plus, plusieurs personnes dans leur vie peuvent se poser des questions sur leur identité de genre. Plusieurs savent qu’ils ne sont pas dans le «bon corps» et d’autres avaient seulement un questionnement sur eux-mêmes et n’iront jamais jusqu’au travestissement ou le transsexualisme.

Toutefois, encore une fois, l’important est de savoir qui on est. Outre les commentaires de ta copine, bien que tu te dis femme, est-ce que tu te considères plus homme ou non? Est-ce que tes comportements font de toi une personne plus masculine à tes yeux ou ils font simplement partis de qui tu es? Avant de prendre la décision d’aller vers le travestisme, que penses-tu de réfléchir sur qui tu es en tant que personne et ce, sans prendre en compte les commentaires de ta copine? Que penses-tu de mettre au clair ton identité pour ensuite prendre une décision claire?

En espérant t’avoir aider et n’hésites pas de nous réécrire si tu as d’autres questions.

Alexandra B.J.


About Alexandra Jérôme

Alexandra détient un baccalauréat en sexologie où elle a complété un stage de 8 mois chez ASTT(e)Q (Action Santé Travesti(e)s Transsexuel(le)s du Québec). Depuis 2010, elle est intervenante psychosociale.

J’aime aider les personnes avec des problématiques au niveau de leur sexualité ou de leur orientation. Je crois qu’être bénévole pour AlterHéros me permet d’aider certaines personnes à ces niveaux, ce que je ne peux faire à mon travail. De plus, je crois que même si nous vivons dans une société qui se dit ouverte concernant la sexualité, il reste que plusieurs questionnements n’ont pas de réponses et ce faisant, plusieurs se retrouvent ainsi un peu perdus. C’est donc important pour moi de faire profiter de mes expériences et de mes connaissances aux gens qui en éprouvent le besoin.

Leave a comment