Ma copine est-elle nymphomane ?


Ma copine est peut-être nympho? elle ne parle QUE de sexe, à toujours envie, néglige ses autres occupations (école, travail), est excitée par n’importe qui ou n’importe qu’elle idée chaudement recommendée, se fâche si elle n’a pas minimum un orgasme par jour, elle me téléphone plusieurs fois par jour pour me dire qu’elle est excitée, parle du sexe comme de la température sans discernement de l’interlocuteur, met mal à l’aise tous mes amis par ses paroles crues et ses remarques ou avances (pour un trip à 3, j’embarque pour elle…)
J’avais tendance à me culpabiliser mais maintenant je me demande si ce n’est pas elle qui a un problème, et, si c’est le cas, comment aborder le sujet avec elle. Je n’ai plus beaucoup d’attirance du fait que nous baisons souvent ensemble. Pour l’instant, nous sommes en break pour 3 semaines . Je me suis dis que ça me permetterait de voir si elle a de la retenue…Je n’ai pas envie de m’inquiéter tout le temps à savoir si c’est dangereux…
Rosalie

Bonjour Rosalie,

Le concept d’hypersexualité (ou nymphomanie) est très difficile à discerner. En fait, puisque certains peuvent avoir un besoin de sexe de manière quotidienne, on ne peut que très difficilement parler de dépendance à la sexualité à moins que la personne ne néglige gravement et de manière objective le reste de sa vie social (travail, étude, enfants).

Tu parlais de cette négligence dans ton message. Le problème est qu’il faut faire la distinction entre ce que tu considères comme une négligence et ce qu’on peut considérer comme négligence au sens objectif du terme. Si vraiment il y a négligence, elle pourra toujours consulter un(e) sexologue ou un psychologue pour tenter de régler le problème. Bien sûr, avant de consulter, il faut qu’elle reconnaisse le problème, il faut qu’elle voit elle-même les problèmes que ça lui cause. La convaincre de le faire pour toi ou pour vous n’est pas une bonne chose mais il faut qu’elle le fasse pour elle de manière volontaire.

Évidemment l’inquiétude est tout à fait justifiée. S’il y a vraiment un problème, il faut s’attendre à ce qu’il ait des conséquences. Ces conséquences seront peut-être dans l’ordre de l’acceptable pour toi, si elle le sont, discutes-en avec elle, montre-lui que ça ne te plaît pas et aide-la. Si elles ne le sont pas, retire-toi en restant juste avec elle, explique-lui sans lui reprocher une situation qui est probablement hors de son contrôle. C’est probablement la dernière chose que tu pourras faire pour elle.

Pour l’instant, je te conseille tout simplement d’en parler calmement avec elle et d’accepter tout ce qu’elle te dira de manière respectueuse et détachée dans la mesure du possible.

J’espère avoir été capable de t’éclairer un peu.

Michel Alepins


About Équipe -Pose ta question!-

L'équipe d'intervention de Pose ta question! est composée d'intervenant.e.s bénévoles issu.e.s des domaines d'études de sexologie, travail social, psychologie, toxicomanie, développement social et tout autre domaine connexe ! L'équipe est entièrement composée de personnes LGBTQIA2S+ et d'allié.e.s formidables de nos communautés !

Leave a comment