#Amour
#couple
#jouets sexuels
#masculinité
#Masturbation
#masturbation féminine
#sexualité
26 February 2019

Ma blonde utilise encore ses jouets sexuels même si on est en couple...

Jessica

Salut, j’espère que vous allez bien.
Ma situation: j’ai appris en discutant avec ma blonde et des couples d’amis que ma blonde a gardé / utilise ses jouets sexuels même depuis qu’on a déménagé ensemble… Ca a peut être l’air banal mais ca me gruge totalement la tête. Quand j’en ai parlé avec des amies de filles elles ont ri en disant que y a rien là et que j’ai pas besoin de m’en faire. Que pratiquement toutes les femmes en ont (c’est vrai?). Mes amis de gars comprennent plus mon malaise ou font des jokes comme quoi je satisfais pas réellement ma blonde au lit. Je lui ai demandée et elle dit que les filles ont raison et que les jouets ont pas de rapport avec moi ou nous. Que ca ne veut pas dire qu’elle m’aime moins ou quelque chose. Mais ca me rentre pas dans la tête. Je ne comprends pas pourquoi elle tient à garder ses jouets même si sa vie de célibataire est passée et qu’elle dit vouloir un futur avec moi. Puis je ne vois pas comment je pourrais égaliser un jouet qui est fait juste pour faire jouir. Je ne peux pas être aussi gros ou durer aussi longtemps, avoir la même texture, être aussi lisse… je ne vibre pas! Parfois je me sens comme jaloux de ses jouets. Ca me rend triste de penser qu’elle les aime mieux que de se coller sur moi. Ou ca me stresse qu’elle en ait besoin. Je ne me sens pas à la hauteur. Elle a déjà proposé qu’on les utilise ensemble sur elle mais ca me faisait encore plus sentir comme si je ne suis pas assez pour elle. En plus avant elle était avec une femme et elles ont exploré tous ses fantasmes, le sexe durait des heures, c’était phénoménal et elles avaient tout le temps des tas d’orgasmes qui empêchaient les voisins de dormir… Notre entourage me rappelle souvent qu’elle est out of my league (mais elle elle est contre ca) et insinue qu’elle doit s’ennuyer avec moi ou que ca ne fait pas de sens que j’ai “scoré” une fille comme elle. De plus, je me sens mal que mon amoureuse ait plus de sex drive que moi et que ca lui tente plus d’explorer des choses osées. Le monde fait souvent remarquer qu’on dirait que c’est elle l’homme du couple, que moi je suis plus fragile, plus gêné, plus émotionnel, plus plate. Pour eux c’est des blagues (avec un fond de vérité), ils disent que je suis comme le père whipped dans Big Mouth. Mais même si ma blonde dit que c’est des commentaires stupides et qu’elle aime que je suis un homme rose ca reste dans ma tête. 🙁 Des fois j’aurais le goût d’être perçu comme un chum sexy au lieu de cute. :/ Ses jouets (au pluriel pour vrai!) ca me fait sentir impuissant ou nul. J’y pense beaucoup et même que ca me bloque des fois pour faire l’amour!! Je deviens nerveux et maladroit… Comme si je ne sais plus embrasser, masser, câliner, caresser une vulve, faire un cunnilingus! Je ne sais plus faire les caresses que je sais qu’elle aime, dire les choses que je sais qu’elle aime, avoir l’énergie que je sais qu’elle aime :'( Plus je suis maladroit et plus je me dis qu’elle aimerait mieux se toucher sans moi avec ses jouets, plus je me dis qu’elle serait mieux de se toucher sans moi avec ses jouets et plus je suis maladroit et malheureux. :'( 🙁 🙁 Je lui en ai parlé un peu mais même quand elle veut me dire des choses rassurantes je ne me calme pas. J’ai peur qu’elle mente pour ne pas me blesser et qu’elle finisse par me quitter pour quelqu’un de plus sexuel. Ou qu’elle se moque ou se plaigne à ses amies. Qu’est ce que je peux faire vous pensez? Je ne me sens pas vraiment à l’aise d’en parler à quelqu’un en face, psy ou etc. 🙁
Merci
Zack 
 
Salut Zack,
Merci de nous faire confiance et d’avoir contacté Alterhéros. J’espère que je vais savoir utiliser les bons mots pour te rassurer. Si je comprends bien ta situation, tu sembles préoccupé par la satisfaction sexuelle de ta copine. De plus, tu sembles être mal à l’aise de l’utilisation de jouets sexuels par ta copine. J’aimerais te dire que tu n’es pas seul dans cet inconfort. Je comprends ton inconfort puisque tu ne semblais pas au courant de l’utilisation des jouets sexuels. Beaucoup de personnes se masturbent et utilisent des jouets sexuels en étant en couple. Les raisons sont plurielles, c’est pourquoi il est important d’avoir une bonne communication.
J’aimerais te dire que la sexualité comporte plusieurs dimensions. La sexualité peut être à la fois individuelle et à la fois partagée avec un.e/des partenaire(s). La masturbation est chose importante pour certaine personne, elle permet de se découvrir et de se retrouver avec soi-même. La masturbation au sein d’un couple ne doit pas être automatique associée à une action posée contre son couple, mais plutôt un geste posé pour soi-même. Par exemple, est-ce qu’il t’arrive toi aussi de te masturber lorsque tu es seul ? Que l’on se masturbe uniquement avec notre main ou bien avec un jouet sexuel, cela revient au même : il s’agit du même objectif, la recherche de plaisir. Par ailleurs, une pratique saine de la masturbation en couple se fait en complément des relations sexuelles, et non pas pour remplacer une vie érotique avec son/sa partenaire ! Le fait que ta copine pratique la masturbation ne remplace pas les relations sexuelles que vous avez l’occasion de partager ensemble. N’est-ce pas ? 
Tu me demandes s’il est vrai que toutes les femmes ont des jouets sexuels. La réponse est non. Plusieurs personnes ont des jouets sexuels, dont plusieurs femmes et plusieurs hommes ! Il existe une très grande diversité de jouets qui peuvent être utilisés pour des activités en solo ou des activités avec une autre personne. Il existe effectivement plusieurs types de jouets sexuels servant à l’excitation du clitoris, comme il existe plusieurs jouets sexuels pour le plaisir du pénis, de la prostate, des mamelons, etc. Les jouets sexuels ne sont pas réservés au genre féminin, plusieurs hommes possèdent également des jouets !
Les jouets sexuels peuvent être utiliser pour plusieurs raisons. Une volonté de se reposer, de connecter avec certaines zones de plaisir, de libérer un trop plein d’énergie sexuelle… Il est possible d’ouvrir un dialogue avec ta copine concernant la sexualité, vos désirs, vos limites, etc. Cela sera ainsi l’occasion de discuter des différents jouets, des différentes sensations qu’elle ressent, des contextes où elle souhaite les utiliser, etc. Par ailleurs, j’entends très bien tes craintes par rapport à te sentir en compétition avec les jouets. Toutefois, la pratique de la masturbation versus un rapport sexuel avec un.e partenaire ne peuvent pas être comparé ensemble ! Dans les deux cas, ce sont des sensations différentes, des plaisirs différents, des orgasmes différents. La masturbation s’inscrit ici en complément avec votre vie sexuelle partagée. Par ailleurs, c’est un excellent signe que ta copine soit à l’aise de discuter de ses jouets avec toi : cela prouve qu’elle te fait confiance, qu’elle se sent bien à tes côtés. Crois-tu qu’il y a possibilité d’intégrer ces jouets à vos pratiques sexuelles partagées ? Elle pourrait te montrer comment elle aime les utiliser, tu pourrais toi-même les utiliser sur elle, ou même sur toi ! Plusieurs hommes utilisent des jouets sexuels également : la prostate étant une zone érogène importante pour plusieurs hommes. La sexualité est un terrain d’apprentissage constant, il est toujours possible d’explorer de nouvelles pratiques sexuelles dans le respect et l’écoute des limites de chacun.e. Serais-tu intéressé à découvrir l’univers des jouets sexuels à ses côtés ? 
Ensuite, note qu’il est tout à fait normal que toi et ta copine ne possédez pas la même libido. C’est plutôt rare qu’un couple ait la même libido tout au long de la relation. Parfois, il se peut aussi que ce soit toi qui aies une plus grande libido, parfois, il se peut que ça soit elle. Tout ceci est très variable ! L’anxiété peut aussi être un facteur influençant la libido chez certaines personnes. Conséquemment, si tu ressens un certain inconfort par rapport à la situation que tu me décris, il se peut que cela soit lié. Mais en prenant le temps de bien communiquer avec elle et d’associer la masturbation à des gestes qui s’inscrivent comme complémentaires à votre vie sexuelle de couple, je suis certaine que l’anxiété va s’équilibrer. 
J’aimerais maintenant rebondir au sujet des discours que tu entends concernant votre relation, comme quoi les gens associent ta copine à l’homme du couple. Il se trouve que vous vous trouvez présentement dans une relation inspirée du modèle hétérosexuel, c’est-à-dire que vous êtes un homme et une femme en couple ensemble. Lorsque les gens font référence à des comportements, des valeurs ou différentes façon de se représenter pour les associer aux hommes ou aux femmes, on entre dans le grand sujet des stéréotypes sexuels. Il est vrai que certaines personnes véhiculent encore des stéréotypes selon lesquels les hommes doivent être forts, dominants et en contrôle, et les femmes sensibles, soumises et émotionnelles. Cette logique est très problématique, voire même réductrice pour le bien-être de tout le monde. En tant qu’homme, il existe des milliers de façon d’exprimer sa masculinité : tu peux être l’homme du couple tout en étant sensible et émotionnel. Cela ne remet aucunement en question ton identité homme, et ne remet aucunement en question l’amour que ta copine et toi partagez ensemble. Tu me nommes le fait que tu aimerais être davantage associé au terme sexy que cute lorsque ta copine te complimente : est-ce que tu lui as déjà nommé ce besoin ? Je suis certain qu’elle sera compréhensive et qu’elle s’ajustera si elle est mise au courant de l’inconfort que cela te fait vivre.
Je crois personnellement que tu devrais avoir confiance en toi puisque ta copine t’aime et qu’elle souhaite consolider la relation et la confiance que vous vivez ensemble. Je suis certaine que ta copine et toi allez trouver l’équilibre dans cette situation !
Voici justement une question à laquelle ma collègue à répondu qui pourrait t’intéresser : Comment aborder la question des jouets sexuels avec mon copain ? Le contexte n’est pas le même, mais tu pourrais poser certaines de ces questions à ta copine.  
N’hésite surtout pas à nous réécrire Zack!
Jessica, étudiante en psychologie à l’Université de Montréal

Similaire