La peur de tomber amoureux : signes et solutions


Bonjour, je ne suis pas très à l’aise avec la sexualité quand il s’agit d’avoir une relation sexuelle avec une autre personne.Avec moi tout seul ça mais je ne suis pas si ça me convient ou pas.Je suis célibataire depuis 2 ans et demi et à chaque fois que j’ai la possibilité de fréquenter je panique quand ça pourrait devenir un chum ou une blonde.Même si on prend notre temps, c’est comme si faudrait jamais avoir de relation sexuelle ensemble et pourtant je ne veux pas de relation ouverte et j’ai une forte libido.J’ai découvert que ça existe l’agoraphobie: peur de tomber amoureux.On fait comment pour savoir si c’est ça et comment y remédier?Merci d’avance.
Édouard
Salut Édouard!
Merci de faire confiance aux experts d’AlterHéros pour répondre à tes questions. D’après ce que tu dis, tu penses avoir une phobie des relations amoureuses. Aussi, tu sembles craindre les relations sexuelles avec ton/ta partenaire. Pourtant, tu précises avoir une forte libido. Tu voudrais donc connaître les signes de cette peur et des solutions pour t’en débarrasser.
D’abord, sache que la peur de tomber amoureux se nomme la philophobie (l’agoraphobie est la peur des grands espaces!). Cette phobie de l’amour est associée à la peur du rejet de la part de l’autre, à la peur de l’abandon, ceci prenant racine dans des expériences passées. Aussi, la philophobie peut être liée à la crainte de perdre le contrôle, car l’amour est alors considéré comme un signe de faiblesse. Cette peur peut provoquer de réels symptômes physiques tels que le cœur qui s’accélère, de la transpiration, de l’angoisse…bref, les mêmes signes que la peur ordinaire lors de situations potentielles stressantes pour la personne philophobe (exemple : relations sexuelles, rencontre des beaux-parents, conversation sur l’avenir de la relation).
Certaines personnes tentent de cacher leurs craintes derrière une vie sexuelle très active. Cette proximité consciente et recherchée les empêche de se sentir trop proche émotionnellement de leurs différents partenaires. La peur est si intense développera des mécanismes de défense. De même qu’une personne se sert d’une arme pour se défendre quand elle se sent attaquée et en danger, une personne souffrant de philophobie se sert de différents modes de comportement quand elle sent qu’elle est sur le point de tomber amoureuse. Par exemple, trouver des défauts chez l’autre, provoquer des disputes, fuir.
Ensuite, voici quelques pistes pour surmonter cette phobie :

  • Accepter le risque associé aux relations amoureuses en lâchant prise. Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire! Il faut parfois savoir se montrer vulnérable face à l’autre pour réellement développer un lien avec lui/elle.
  • Se rappeler qu’on ne peut pas voir l’avenir, on ne peut donc pas savoir comment se terminera une histoire. Ainsi, rien ne sert de partir du principe que les choses se passeront mal.
  • Éviter de comparer la relation présente avec une ancienne histoire d’amour.

Pour davantage d’aide, je te propose de participer à un de nos groupes de discussion ou même à en commencer un. Tu peux aussi nous réécrire pour d’autres questions!
Au plaisir,
Camille Meigneux, B.A. sexologie


Leave a comment

One thought on “La peur de tomber amoureux : signes et solutions