Je suis une fille et je suis amoureuse de ma meilleure amie, mais notre relation ne va pas bien…


Je suis une fille et je suis amoureuse de ma meilleure amie. (Ce message risque d’être assez long, je m’en excuse d’avance)
Tout à commencé un mois après qu’on se soit rencontrées, j’ai eu l’impression de lui plaire. Enfin, je n’ai pas compris tout de suite mais j’ai remarqué des choses « bizarres ». On était au restaurant avec deux autres amies et elle me fixait « intensément » avec un léger sourire, je lui ai demandé ce qui se passait et elle m’a dit « non, non, rien ». Peu de temps après j’ai été manger chez elle, avant de sortir nous étions dans sa chambre pour se maquiller. Je me mettais du mascara devant son miroir et elle s’est approchée de moi, m’a caressé les cheveux et m’a fixée pendant « trop » longtemps. J’étais mal à l’aise. Elle avait dit avant ses événement qu’elle aimait aussi les filles, chose à laquelle je n’avais pas réagi car ce n’est pas un problème pour moi mais ma colocataire qui est aussi notre amie est très croyante et très fermée d’esprit à ce niveau là.
Plus tard nous étions toutes les deux chez moi et je devais la laisser une demi heure pour aller chercher quelque chose. Elle m’avait demandé si elle pouvait se doucher et j’avais dit oui. Je devais partir dans 30 minutes peut être et elle est arrivée avec seulement sa serviette de toilette dans le salon et m’a dit « tu sais que je n’aime pas me doucher seule? » j’ai ri nerveusement (j’étais mal à l’aise) et lui ai dit « tu es sure que ça va? ». Elle m’a ensuite dit les yeux vers le sol qu’elle faisait référence au fait que j’allais la laisser seule dans l’appartement. Elle a ensuite (15 jours plus tard) dit qu’elle avait bien réfléchi et dit qu’elle ne voulait plus un copain mais une copine (chose qu’elle m’a par la suite répétée maintes et maintes fois). Bon je vais aller droit au but sinon ça va ça très long. Elle m’a également dit qu’elle avait rêvé qu’on était en ensemble, m’a demandé ce que je pensais des lesbiennes, m’a envoyé un message me disant qu’elle m’aimait énormément, qu’elle n’avait jamais aimé une amie autant et qu’elle ne savait même pas comment exprimer ce qu’elle ressentait pour moi parce que ça ne lui était jamais arrivé. Elle m’a dit qu’en fait elle m’aimait comme si j’étais son copain mais son attirance physique parce que je cite « je suis hetero, ok? ». Qu’elle aimait énormément passer du temps avec moi etc. On se voyait d’ailleurs tous les jours pour ainsi dire et lorsqu’on ne se voyait pas un jour ou deux elle me disait que je lui avait trop manqué. Elle est aussi très tactile (ça fait partie de sa personnalité mais j’ai remarqué qu’avec ma coloc, qui est sa deuxième amie la plus proche près moi, elle ne l’est pas et est au contraire presque retissante au contact physique que ma coloc semble chercher auprès d’elle). Par exemple lorsqu’on marche dans la rue elle est toujours accrochée à mon bras. Une fois elle me tenait même par la taille. Elle m’a malgré tout ça presque toujours parlé de garçons et semblait désespérée, elle voulait un copain à tous prix. Je suis du coup tombée amoureuse d’elle et ai fini par lui dire durant le confinement parce que je souffrais trop et me suis dit qu’elle attendait peut être aussi que moi je fasse un pas (ce que je n’avais jamais fait). Ça ne s’est pas bien passé. Elle m’a demandé si j’étais lesbienne (je lui ai dit que non vu que j’avais déjà été amoureuse des garçons). Elle m’a dit qu’elle elle ne l’était pas et qu’elle avait était attirée par des filles sexuellement mais que c’était tout. Elle m’a dit que je ne pouvais pas être amoureuse d’elle et que j’étais confuse. Elle m’a demandé si je l’avais dit à quelqu’un. Le lendemain j’étais tellement mal que je lui ai dit que j’étais confuse ce à quoi elle a répondu que si je ressentais des choses trop fortes pour elle il valait mieux qu’elle s’éloigne. On s’est pas parlé pendant un moment et je suis revenue vers elle. On a recommencé à parlé plus ou moins selon les moments. Elle a recommencé à m’envoyer beaucoup de photos/ vidéos d’elle etc mais m’a dit des choses blessantes notamment dans un groupe whatsapp que nous toutes les 3 avec ma coloc. Nous parlions d’une nuit ou j’aurai besoin qu’on m’héberge ce à quoi la coloc a répondu que je pouvais dormir chez l’une ou l’autre sans soucis. Elle a dit que je ne dormirai pas chez elle, que je comprendrais ses raisons. Bref je suis totalement perdue. Me suis-je fait des films? Est-elle dans le déni?
Emma

Bonjour Emma!
Merci de faire confiance à AlterHéros! Tu nous écris parce que tu sembles déroutée par ta relation avec ta meilleure amie. Quelques temps après l’avoir rencontrée, tu as eu l’impression qu’elle avait des sentiments amoureux pour toi et, au départ, ça t’a mise très mal à l’aise. Pourtant, avec le temps, tu as développé des sentiments pour elle de ton côté. Quand tu lui en as parlé, elle t’a repoussée. Vous avez récemment repris contact, mais elle semble toujours garder ses distances avec toi et fait des remarques qui te blessent. Finalement, tu ne sais plus trop sur quel pied danser avec elle et tu te demandes quoi faire.
Il y a certains points dans ton message que je ne suis pas certaine de saisir, mais je vais tenter de te répondre du mieux possible.
La première chose que je remarque dans ton message, c’est que les “signaux” de ton amie n’étaient pas très clairs. Au début de ton message, tu racontes qu’elle t’avait dit être attirée par les garçons et par les filles. Tu dis également qu’elle a exprimé à plusieurs reprises ne plus vouloir sortir avec un garçon, mais avec une fille. Pourtant, un peu plus loin, tu parles d’un message qu’elle t’a envoyé, disant qu’elle avait des sentiments potentiellement amoureux pour toi, mais pas d’attirance physique, et tu rapportes qu’elle affirmait alors être hétéro. À ce moment-là, tu dis qu’elle cherchait à être en couple avec un garçon et non une fille. Il est vrai qu’un discours aussi changeant pouvait rendre plus difficile pour toi de savoir si tu avais une chance avec elle. Malgré tout, tu as interprété plusieurs paroles et gestes comme des indices de son attirance pour toi. C’est pourquoi sa réaction quand tu lui as parlé de tes sentiments à son égard t’a déstabilisée. Tu te demandes si tu t’es “fait des films” ou si elle “est dans le déni”. Puisque je ne suis pas dans sa tête, je ne peux rien affirmer avec certitude. Il est possible que tu aies interprété ses comportements et ses paroles comme des indices de son attirance pour toi justement parce qu’elle te plaisait. Notre cerveau a une tendance à essayer de confirmer ce qu’il croit déjà ou ce qu’il souhaite croire (ça s’appelle le biais de confirmation). Du coup, si tu souhaitais que tes sentiments pour elle soient réciproque, il est possible que ton cerveau ait analysé ses comportements en fonction de cette croyance. Peut-être aussi vit-elle du déni. Il n’est pas nécessairement facile de faire face à ses attirances. Quoi qu’il en soit, ce que je comprends de ton message, c’est qu’elle t’a repoussée. Il est important que tu respectes son désir de ne pas avoir de relation amoureuse avec toi, quelle que soit sa raison. Ça peut être douloureux et peut-être que son désir de prendre du recul par rapport à votre relation peut aussi t’être bénéfique. C’est normal d’avoir de la peine ou d’être confuse, alors prends le temps dont tu as besoin pour vivre tes émotions et, possiblement, faire le deuil d’une relation amoureuse avec elle.
D’un autre côté, vous avez recommencé à vous parler. Par contre, tu dis qu’elle te tient toujours à l’écart en faisant des allusions à ta confidence. C’est tout à fait normal que tu sois blessée par la situation. Votre relation semble toujours ambigüe et j’ai l’impression que les non-dits et les sous-entendus jouent un rôle important dans ta confusion par rapport à toute cette situation. Le meilleur conseil que je peux te donner, c’est d’avoir une discussion franche avec ton amie. Tu peux lui parler de comment tu te sens lorsqu’elle refuse que tu dormes chez elle, par exemple. Je pense qu’il serait également pertinent de parler d’orientation sexuelle et de désir avec elle, à la fois pour démêler ce que tu as compris de tout ce qu’elle a pu te dire à propos de ses attirances, mais aussi pour mieux comprendre ce qui semble la déranger depuis que tu lui as parlé de tes sentiment. Évidemment, il serait important de lui dire ce que tu souhaites pour votre relation et lui demander ce que elle, elle souhaite, afin de prendre une décision par rapport à tout ça. Voudrez-vous prendre vos distances? Voulez-vous rester amies? L’important c’est d’être honnête et de garder ton bien-être en tête. Si tu n’es pas bien dans votre relation, il est important de te demander si tu souhaites la poursuivre.
Au final, je pense qu’il est important que tu aies une discussion avec ton amie pour faire le point sur la situation et éviter les malentendus. On ne peut pas lire dans la tête de l’autre et il y a toujours un risque de mal interpréter les sous-entendus de l’autre, alors c’est important que vous soyez honnêtes l’une envers l’autre pour que votre relation soit saine. Par ailleurs, il est possible que tu choisisses de prendre tes distances pour un moment ou que tu décides de mettre fin à votre relation si la situation est trop douloureuse pour toi. Sois à l’écoute de tes émotions et laisse-toi le temps de les vivre. Si tu as besoin, nous serons toujours là pour te répondre. Prends soin de toi!
Marion

About Marion Brodeur-Laperrière

Diplômée du baccalauréat en sexologie de l'UQÀM, Marion s'intéresse particulièrement aux enjeux LGBTQ+ et souhaite apporter son aide à cette communauté qu'est la sienne. Musicienne chevronnée et poète à ses heures, elle est un peu trop accro à Harry Potter.

Leave a comment