Je suis tombée amoureuse d’une fille hétéro. Comment faire pour perdre ce crush?


Bonjour, alors je m’appelle Sarah, j’ai 15 ans.
J’ai découvert que j’étais lesbienne il y a moins d’un an, personne ne le sais encore car j’ai du mal à dire le mot lesbienne. Je compte le dire à mes proches quand je serais prête mais mon problème est plus grand, je suis tombée amoureuse d’une fille hétéro, cela fait 9 mois et je ne peux pas m’empêcher de l’aimer. Elle m’a une fois demandé mon orientation sexuelle et je n’ai pas oser lui dire je lui ai donc dit que je ne le savais pas. Je veux donc savoir comment faire pour perdre ce crush de 9mois ? J’ai chercher sur internet et j’ai vu un article parlant de trouver ses defaults, mais tout ses defaults sont adorables. Je suis perdue.
Sarah

Salut Sarah!
Merci grandement de faire de nouveau confiance à AlterHéros. Je suis heureux de constater que tu te sens en sécurité avec nous. Je suis conscient qu’il n’est pas toujours simple d’utiliser certaines étiquettes qui peuvent être porteuses d’une grande charge émotionnelle, comme le mot lesbienne, mais je suis heureux de voir que tu te sens à l’aise de l’utiliser à nos côtés. Cela m’a également pris un certain temps avant d’être confortable de m’identifier comme homosexuel, avant de perdre entièrement cette drôle de boule dans la gorge quand vient le temps de parler de notre orientation à des gens proches de nous. Ceci étant dit, c’est entièrement normal d’avoir de la difficulté à dire des mots qui représentent beaucoup de choses pour toi. Laisse-toi le temps et l’espace nécessaire pour apprivoiser ce type de mots. 🙂 Tu as entièrement raison de te laisser la possibilité de parler de partie très intime de toi lorsque tu seras prête. Chaque chose en son temps, et puis, ton bonheur et ton bien-être ne sont pas nécessairement liés aux renseignements que tes proches ont de toi! Si tu ressens le besoin de discuter avec nous des questions liées au coming-out, n’hésite surtout pas à nous écrire. 🙂
Si je comprends bien ta situation, tu es amoureuse d’une fille hétérosexuelle. Tu nous demandes comment faire pour oublier ce crush. Bien que notre collègue Em a relativement bien abordé cette question dans l’ancienne question que tu nous avais adressée, je vais me permettre de t’offrir de nouveau quelques pistes de réflexions/d’actions. Ça te va?
Tout d’abord, la seule personne qui peut affirmer que cette fille est hétérosexuelle est cette fille elle-même. Est-ce que celle-ci t’a déjà partagé cette information? Est-ce que tu as déjà réfléchi à la possibilité de lui partager tes sentiments? De cette façon, tu en auras l’heure juste. Tu en penses quoi?
 
Puis, tu nous demandes comment perdre cet intérêt amoureux envers cette fille. Il n’y a malheureusement aucun guide de recettes nous permettant d’oublier rapidement une personne envers qui nous ressentons de forts sentiments amoureux. (Si tu apprends l’existence de ce type de recettes, j’aimerais fort bien que tu me le partages! Ça me serait également très utile!). Il n’y a donc pas de meilleures façons que d’autres de gérer ce type de situation. Toutefois, je suis certain que tu peux trouver des pistes de solutions qui répondent à tes besoins.
En premier lieu, je t’invite à prendre soin de toi. En d’autres mots, essaie de faire des choses que tu aimes, comme discuter avec tes ami.e.s, de la lecture, faire du sport, de l’art. L’objectif est de se changer un peu les idées et de se sentir mieux. Et toi, qu’est-ce que tu aimes faire dans tes temps libres?
Puis, essaie de bien t’entourer. Tes ami.e.s ou tes parents peuvent t’aider à traverser cela. Par exemple, est-ce que tu as déjà partagé à un.e ami.e proche ton intérêt envers cette fille? Plusieurs personnes vivent des peines d’amour et je suis certain qu’une personne de confiance pourra t’accompagner dans ce processus.
Ensuite, même si cela n’est pas évident, avec le temps, la douleur finit par diminuer de plus en plus. Quand tu te sentiras prête, tu auras possiblement l’occasion de rencontrer d’autres filles lesbiennes ou bisexuelles avec qui socialiser et ainsi se faire des amies où la possibilité de développer des complicités affectives ou amoureuses est plus grande. 🙂 Enfin, n’essaie de pas culpabiliser. Si cette fille est bel et bien hétérosexuelle, il n’y a pas grand chose que l’on peut faire, puisqu’il est impossible de modifier l’orientation d’une personne. Si cela n’est pas trop difficile pour toi, il est toujours possible de construire une relation d’amitié avec elle! Après tout, si tu étais/es amoureuse d’elle, c’est qu’elle doit être assez sympa pour aussi être une amie du tonnerre. Tu en dis quoi? Perdre un crush n’est pas automatiquement synonyme de tristesse et de douleur… on peut regarder cette épisode de notre vie en se rappelant ”comment l’amour que je ressentais pour elle était joli et inspirant?”. Je suis certain que tu as de beaux souvenirs de certaines discussions avec elle. Ces souvenirs peuvent rester, sans rentrer dans la nostalgie!
Si le tout est trop douloureux, tu as aussi entièrement le droit de prendre du temps et de l’espace pour toi seule. Par exemple, certaines personnes prennent la décision de restreindre les nouvelles publications d’une personne sur les médias sociaux afin de réduire les occasions de penser à elle au quotidien (en se désabonnant par exemple). Tu peux aussi tenter de te changer les idées en discutant avec d’autres filles vivant une situation similaire à la tienne! Plusieurs associations pour les jeunes LGBTQ existent en France et elles sont là exactement pour des jeunes comme toi. 🙂 Et puis, simplement de passer du temps avec tes proches sans nécessairement aborder ce sujet, ça nous fait aussi changer nos idées.
 
Pour finir, permets-moi de citer de nouveau la réponse de Em : ”Voici une question à laquelle j’ai répondu précédemment où je donne des petits tuyaux quand je vis une peine d’amour. J’espère que ceux-ci pourront t’aider dans l’acceptation de ce que tu vis.
De plus, si la situation devient lourde pour toi et que tu te demandes si tu devrais lui en parler, je te mets cette question qui pourrait t’aider dans ta prise de décision.
As-tu des personnes de confiance autour de toi avec qui tu pourrais discuter de cette situation ? Tu ne devrais pas être seule à gérer tout cela. Si tu en as la possibilité, je te conseille de contacter le Centre LGBT de Paris, un organisme qui pourra surement t’offrir du soutien dans cette situation. Si tu n’es pas à Paris, tu peux aussi trouver plusieurs ressources sur le site de l’organisme C’est comme ça.”
Si tu tends la joue vers la direction du vent, tu sentiras peut-être un gros vent d’amour en provenance du Québec. C’est toute l’équipe d’AlterHéros qui pense à toi et qui te souhaite plein de douceur. Parce que, eh oui, même de l’autre côté de l’Océan, on tient fort à toi. Alors, tu nous écris de nouveau si tu en ressens le besoin, d’accord? 🙂
Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment