Je sais que si je pénètre ma femme elle aura de la douleur atroce…


Bonjour je suis marié depuis le 2 juillet 2022 ,
Ma femme et toujours vierge , aujourd’hui je lui ai doigté, je fait entre mon doigt jusqu’à la fin ,mais je pas vue le sang juste un liquide blanc sortir j’aimerais savoir si elle est toujours vierge ou non parcque elle à vraiment peur soit disant si je la pénètre elle aura de douleur atroce voilà pourquoi je l’ai doigté

 

Bonjour Liboja, 

 

Merci beaucoup de nous avoir écrit pour poser votre question. 

 

Dans votre message, vous nous indiquez être récemment marié. Félicitations 😉 ! 

 

Si je comprends bien, vous débutez votre vie sexuelle avec votre femme et vous vous posez plusieurs questions, dont : pourquoi n’y avait-il pas de sang lorsque j’ai doigté ma femme ? 

 

Voici une très bonne question. Pour répondre à celle-ci, il est important d’aborder l’anatomie du vagin.

 

À l’entrée du vagin, il a un “repli de muqueuses”, agissant comme barrière de protection, qui se nomme l’hymen. On entend souvent dire que l’hymen se déchire lors de la première pénétration ou des premiers rapports sexuels, ce qui peut occasionner un écoulement de sang. Toutefois, ceci n’est pas tout à fait vrai, puisque l’hymen, lors de la première pénétration, ne se déchire pas, mais se détend pour laisser place à un ou des doigts, un pénis, un tampon ou autres. 

 

Oui Liboja, il est vrai que certaines personnes avec un vagin peuvent avoir des saignements lors d’un rapport sexuel avec pénétration. Cet écoulement de sang est souvent engendré par des petites lésions à l’intérieur du vagin, causées par la pénétration, souvent en raison d’une lubrification insuffisante

 

Dans votre question, vous semblez vous questionner sur la virginité de votre femme. Selon vous, Liboja, qu’est-ce que la virginité ? Qu’est-ce qui détermine qu’une personne “perd sa virginité” ? Lorsque vous m’aurez répondu, il sera plus facile pour moi de vous accompagner dans votre question. 

 

Votre question aborde un autre élément très important, soit la douleur lors des rapports sexuels. Votre femme vous nomme avoir peur de ressentir des douleurs lors de la pénétration. Si j’ai bien compris, afin d’être à l’écoute de votre femme, vous l’avez masturbé avec vos doigts. Effectivement, masturber, caresser, masser doucement les organes génitaux de sa ou son partenaire est une bonne façon d’aider à la lubrification, ainsi qu’à détendre les muscles (du vagin par exemple). 

 

Il est tout à fait normal que les premiers rapports sexuels occasionnent de la nervosité, des inquiétudes ou de la peur chez les partenaires. ” 

Je vous rassure toutefois : si on y va tranquillement, à notre rythme, et qu’on se prépare adéquatement, ça ne devrait pas faire mal.

 

Voici quelques éléments d’une autre réponse de “Pose ta question” qui pourraient vous aider (vous et votre femme) à rendre les relations sexuelles agréables et non douloureuses :

  1. Choisir le lieu et le moment. Une des choses qui peut être source de douleur, c’est le stress. Quand on est stressé·e, nos muscles sont contractés, l’érection du pénis peut être plus difficile à avoir ou à maintenir et le vagin peut être moins lubrifié (mouillé) et plus contracté, alors la friction pour l’un comme pour l’autre pourrait être douloureuse. Probablement que vous voudrez partager ce moment intime dans un endroit confortable où vous ne risquez pas d’être dérangé.e.s et à un moment où vous avez le temps de prendre le temps.
  2. Préparer le corps de l’autre. Pour qu’une relation sexuelle avec pénétration se passe bien, c’est important que notre tête, mais aussi notre corps soit détendu. Il y a plusieurs activités de type sexuel qui peuvent aider le corps à se préparer à une pénétration en aidant l’érection du pénis et la lubrification du vagin : les baisers, les caresses, les massages, etc. Le corps répond à ces gestes, mais comme je l’ai mentionné plus haut, c’est normal de ressentir de la nervosité et celle-ci peut rendre plus difficile pour le corps de se détendre. Ne vous en faites pas et allez-y à votre rythme. Au besoin, vous pouvez utiliser du lubrifiant pour réduire la friction lors des caresses sur les organes génitaux ou durant la pénétration.
  3. Ne pas se mettre de pression. La première fois que l’on a une relation sexuelle avec quelqu’un, on veut que ça se passe le mieux possible, alors on a tendance à se mettre beaucoup de pression sur les épaules. Pourtant, ce n’est pas un concours! On n’a pas besoin de “bien performer”, mais simplement de profiter de ce moment ensemble, d’être à l’écoute de l’autre et de son propre corps. 
  4. Communiquer. Ça peut sembler banal ou cliché, mais la communication tient un rôle important lorsque l’on parle de sexualité. Tout d’abord, c’est important de s’assurer que l’autre personne est d’accord avec les pratiques proposées (baisers, caresses, quelles parties du corps toucher, masturbation mutuelle, pénétration, etc.) : c’est ce qu’on appelle le consentement. D’autre part, il est important de communiquer à notre partenaire comment on se sent et de le demander à l’autre également. “Est-ce que tu aimes ça quand je fais ____?” “Est-ce que tu veux que je continue?” “Est-ce que ça te fait mal quand je _____?”. ”Est-ce que le rythme est correct? Est-ce que je peux accélérer? Peux-tu ralentir?” Simplement se montrer à l’écoute de l’autre permet de rendre le moment plus agréable.

 

Bref, Liboja, un conseil que je vous donnerais, afin de favoriser des moments sexuels agréables et plaisants, est de vous assurer d’être à l’écoute des besoins de votre femme et de vos propres besoins tout au long de la relation sexuelle.   

 

Pour finir, le vagin sécrète un liquide blanc lors de l’excitation sexuelle. Celui-ci vient humidifier et lubrifier le vagin. C’est probablement ce liquide qui était sur vos doigts lorsque vous avez masturbé (doigté) votre femme.

 

J’espère que ma réponse aura pu vous aider un peu. N’hésitez pas à me répondre et à nous poser d’autres questions si vous ressentez le besoin.

 

Merci beaucoup. 

 

Aky (She/Her), étudiante en sexologie et bénévole chez AlterHéros.

 


About Aky (Elle/She/Her)

Je m'appelle Aky. Je suis une femme à la découverte de son orientation sexuelle et romantique. J'adore le concept de fluidité qui me permet d'être à l'écoute de mes désirs, de mes limites et de mes émotions dans le moment présent. Je suis à la dernière année de mon baccalauréat en sexologie, une expérience très enrichissante tant au niveau académique que personnel et introspectif. Petite parenthèse : J'adore tout ce qui est coloré, dont les pamplemousses, les tacos, la nature et les voyages hehe.