Je n’arrive plus à avoir d’érections…


Cher Cédric,

Je tiens à te remercier d’avoir consulté le site Alterhéros.

Si j’ai bien compris, tu souffres donc d’une diminution de libido, d’érections spontanées ainsi que de douleurs intermittentes à la verge et au gland. Il semblerait que ces problèmes aient débuté il y a huit mois, soit après une relation sexuelle où tu aurais été sodomisé.

Il s’agit en effet d’une inquiétude justifiée. Cependant, je ne crois pas que la sodomie en elle-même ait causé une lésion qui pourrait expliquer tes symptômes. La prostate n’est pas impliquée dans la libido et ne peut pas être blessée à proprement parler par une pénétration anale. Je ne pense pas que ton corps ait été « endommagé ».

La libido et la fonction érectile ont une grande composante psychologique et émotive. Même si je ne suis pas en toi, il semble que tu vois un lien entre les symptômes que tu décris et la sodomie d’il y a huit mois. Peut-être que la douleur physique que tu as ressentie à ce moment t’a inquiété et que cela t’a empêché de te laisser-aller à tes fantasmes ultérieurement. La perfection n’est plus depuis, tu as été déçu et tu crains peut-être inconsciemment la prochaine relation. Tu te sens peut-être limité dans ton potentiel d’auto-réalisation sexuelle depuis. Il ne s’agit ici que de spéculations, mais je crois qu’il vaut la peine d’explorer tes états d’âmes, s’il pourrait y avoir une fracture depuis cet événement d’il y a huit mois. Un thérapeute pourrait t’aider à y voir plus clair au besoin, si tu sens qu’il pourrait y avoir quelque chose là-dessous.

Les problèmes érectiles et de libido peuvent certes avoir une cause métabolique organique comme un prolactinome par exemple (une petite tumeur centrale de l’hypophyse), mais cela est très rare. On note aussi les effets indésirables des anti-dépresseurs, certains médicaments pour la haute-pression, l’alcool et les drogues qui pourraient donner ce genre de symptômes. Bref, si tu veux en avoir le coeur net, un questionnaire complet ainsi qu’un examen physique par un médecin pourrait te rassurer qu’il n’y ait pas d’explications autres à tes symptômes. Il serait aussi suggéré de faire des prélèvements urinaires pour s’assurer que tes douleurs à la verge et au gland ne sont pas secondaires à une ITS comme la chlamydia ou la gonorrhée.

Bref, ne t’inquiète pas trop pour ta prostate, mais attarde-toi davantage sur ce que la sodomie d’il y a huit mois a provoqué dans ta sexualité. En espérant que cela t’éclaire un peu,

Sincèrement,

Frédéric Picotte

Résident en médecine


About Frédéric Picotte

Frédéric est médecin de famille pratiquant dans la région de Shawinigan. Il a complété en mai 2008 mon doctorat en médecine à l’Université McGill et deux ans plus tard sa spécialité en médecine familiale via l’Université de Montréal. C’est l'une de ses amies, étudiante en psychiatrie, qui lui a présenté AlterHéros en 2008. Elle cherchait alors un bénévole qui répondrait de manière plus spécifique aux questions à thème « médical », ce qui a constitué la majeure partie de sa contribution jusqu’à maintenant.

J’aime m'impliquer à AlterHéros car on peut rejoindre et rassurer beaucoup de gens, peu importe l’âge, l’orientation sexuelle ou la culture. Je trouve intéressant que la majorité de nos visiteurs soient de jeunes internautes et qu’on puisse donc leur fournir une information de qualité et un espace pour poser des questions qu’ils auraient du mal à obtenir autrement.

Leave a comment