Je me sens femme mais j’hésite beaucoup…


J’ai 17 ans, une vie sans bavures, un père absent mais, j’ai des potes, je fais beaucoup de choses dans ma vie qui est plutôt bien comblée.
Je cherche à plaire aux filles car c’est ce qui me paraît normal à force d’en entendre parler, mais je me rend compte que cela n’abouti à rien, l’échec ne me fait ni chaud ni froid.
A vrai dire je suis même embêté, depuis 6 ans j’ai grandis comme si j’étais une fille dans ma tête. Cela m’a persuadé jusqu’à peu, où je me suis dit que tout cela n’était qu’une fausse certitude.
Malgré la garde robe secrète à la poubelle, je me suis dit que tout irai mieux, que le fait de combler ma tête m’empêchera de penser à ça.
Un besoin de féminité à exprimer reste toujours présent. Je rêverai de faire les boutiques sans qu’on me regarde.
Je suis coincé, j’ai peur de me tromper, ou de ne pas prendre cela au sérieux. J’hésite beaucoup, mais je continu de me sentir femme. Je voudrais vraiment cesser de me questionner, Voir la vérité et écarter le trouble. Help?
Coldbea

Bonjour Coldbea, merci de nous avoir écrit!
Tu expliques que tu hésites beaucoup parce que tu te sens femme, parce que tu as grandi comme si tu étais une fille. Je comprends que tout ça est bien lourd à porter, que tu aimerais trouver une réponse claire à tes questions.

Lorsque tu dis que tu as grandi comme si tu étais une fille « depuis 6 ans », je crois comprendre que c’est ce qui se passe depuis les 6 dernières années, donc depuis ta puberté, environ. Est-ce que les changements de ton corps à ce moment t’ont dérangé? Est-ce que tu te sens à l’aise dans ton corps? Qu’est-ce qui t’a persuadé que tu étais une fille? Qu’est-ce qui te fait douter, maintenant? En jetant tes vêtements “secrets” à la poubelle, est-ce que tu te sens mieux, malgré le fait que tu ressens toujours un besoin de féminité?

Tu parles beaucoup des vêtements dans ton message (garde-robe secrète, désir de faire les boutiques sans qu’on te regarde). Est-ce que tu crois que tu serais à l’aise de porter des vêtements qui te donneraient une allure plus “féminine” de temps à autre, mais sans plus, en étant reconnue comme homme malgré tout ? Est-ce que ça pourrait combler ton besoin d’exprimer ta féminité?

Dans ton message, tu parles d’un « père absent ». Je souhaite rectifier quelque chose, sans banaliser les conséquences que l’absence de ton père peut avoir eues sur ta vie et même s’il serait rassurant de trouver une explication à ce que tu vis présentement: le fait d’avoir un père absent ne cause pas l’homosexualité ou le fait d’être trans.

Tu expliques aussi que tu cherches à plaire aux filles parce que c’est ce qui te paraît normal. Est-ce que tu te questionnes également sur ton orientation sexuelle? Je te pose la question puisque l’identité de genre (sentiment d’être homme, femme, quelque part entre les deux ou rien de tout ça) et l’orientation sexuelle (attirance pour un genre en particulier ou non) sont deux domaines bien différents!

Même si j’ai espoir que ces quelques questions et réflexions pourront te donner un coup de pouce, je t’invite à consulter un(e) sexologue ou psychologue, Coldbea. Cela te permettra d’abord de pouvoir discuter avec quelqu’un et, si jamais tu réalises que tu es trans, qui pourra te permettre d’aller plus loin dans tes démarches si tu le désires. Tu dis que tu as peur de te tromper, de ne pas prendre tout cela au sérieux.

Tu sais, tu es la seule personne à savoir comment tu te sens vraiment, à pouvoir déterminer ce qui est bon pour toi. Je comprends que tu aimerais en avoir le cœur net immédiatement… mais personne d’autre que toi ne te met de la pression pour le faire! Continue de bien t’entourer, de faire des choses qui te plaisent. Prends soin de toi… et si tu as d’autres questions pour notre équipe d’intervention, n’hésite pas à nous réécrire.

Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment