Je me pose plein de question en rapport à ma sexualité et mon orientation sexuelle…


Bonjour je m’appelle Ella j’ai 16 ans et depuis plusieurs années je me pose pleins de questions en rapport avec ma sexualité tout d’abord il faut savoir que je suis une personne qui a très peu confiance en sois j’ai commencée à me poser des questions quand j’ai su que ma demi-sœur était lesbienne je me demander si moi aussi pour moi je suis hétérosexuel car je suis attirée par les hommes par exemple quand je regarde des vidéo à caractère pornographique je ne regarde que des hommes je ne suis pas attirée par les femmes , aussi il m’est arrivée de sans le faire exprès une fraction de seconde regardées les fesses d’une filles je pense que toute les autres filles l’ont déjà fait peu importe leurs orientation sexuelle puis je trouve trop mignon les couples gay homme mais je suis différente quand il s’agit de couple lesbien je me sens mal à l’aise mais attention je ne suis pas homophone mais je suis mal à l’aise quand une fille lesbienne me fait des réflexions bizarre à ce moment là je me sens mal à l’aise et sa me fait stresser pourtant j’ai des amis qui ne sont pas hétérosexuel et une dernière chose je ne suis jamais tombée amoureuse et je n’ai jamais eu de crush pourtant je vois beaucoup d’homme très très beau alors je ne comprend pas aidez moi

Ella

Bonjour Ella!

 

Merci de partager tes questionnements avec AlterHéros! Ça va me faire plaisir de t’aider à y voir plus clair dans tes questionnements 🙂

 

Pour résumer, tu te poses des questions sur ton orientation sexuelle depuis que tu sais que ta demie-soeur est lesbienne. Tu te demandes si tu l’es toi aussi. Tu dis que, selon toi, tu es hétérosexuelle car tu n’es pas attirée par les femmes, même s’il est arrivé une fois que tu regardes les fesses d’une fille. Tu trouves aussi que les couples d’hommes gays sont cutes, mais tu es mal à l’aise face à des couples lesbiens. Tu as aussi une autre question, qui serait, si je comprends bien, de savoir pourquoi tu n’es jamais tombée amoureuse et tu n’as jamais eu de crush malgré le fait que tu trouves bien des hommes beaux.

 

Premièrement, j’aimerais revenir sur la source de tes questionnements. Pour quelle raison penses-tu être en questionnement sur ton orientation sexuelle depuis que tu sais que ta demie-soeur est lesbienne? Y-a-t-il un autre facteur qui serait en cause de ces doutes? Tu mentionnes pourtant que selon toi tu es hétérosexuelle. En effet, si tu affirmes être hétérosexuelle, c’est probablement parce que c’est le terme qui convient le mieux à ce que tu ressens. Je ne suis pas en train de dire ici que l’hétérosexualité est la meilleure orientation, car toutes les orientations sexuelles et romantiques sont aussi belles et égales! Ce qui est important, c’est que c’est notre propre point de vue et notre propre ressenti qui nous permettent d’identifier notre orientation. 

 

Tu mentionnes aussi ne regarder que les hommes dans les vidéos pornographiques que tu regardes. Même s’il t’arrivait de regarder d’autres genres dans les vidéos, ça ne viendrait pas nécessairement influencer ton orientation sexuelle! Par exemple, certains hommes hétérosexuels préfèrent regarder de la pornographie avec des hommes gays et cela ne vient pas remettre en question leur orientation. C’est la même chose pour le fait d’avoir regardé une fois les fesses d’une femme. Comme tu dis, bien d’autres personnes le font, sans que ça remette en question non plus leur orientation sexuelle. Nous pouvons regarder n’importe quelle partie du corps d’une personne sans ressentir absolument d’attirance sexuelle. Nous pouvons aussi apprécier la beauté de quelqu’un sans avoir d’attirance envers cette personne!

 

Finalement, pour terminer avec ta première question, sais-tu pourquoi regarder des couples de femmes lesbiennes te rend mal à l’aise, si ce n’est pas de l’homophobie? Pourquoi te font-elle stresser? Serait-ce lié à un certain stress que tu ressens par rapport à tes questionnements du moment? En bref, ce ne sont pas les expériences des autres qui viendront influencer ton orientation sexuelle. Ta demie-sœur vit un parcours différent du tien et ça ne veut pas dire que tes expériences seront les mêmes. Tu n’as qu’à t’écouter, si tu affirmes être hétérosexuelle, c’est probablement parce que c’est comme cela que tu te sens présentement. Concentre-toi sur tes propres pensées, tes attirances et ton ressenti envers les autres personnes.

 

Pour ce qui est de ta deuxième question, tu dis ne jamais avoir été en amour et ne jamais avoir eu de crush. As-tu déjà ressenti des attirances sexuelles envers quelqu’un? Par exemple, t’es-tu déjà dit: « Je me verrais embrasser cette personne » ? Ou alors, as-tu déjà voulu avoir une plus grande proximité avec quelqu’un? Vouloir te coller avec cette personne? Recevoir de son affection ou de lui en donner? Si la réponse est non, as-tu déjà entendu parler de l’asexualité et de l’aromantisme

 

L’asexualité, c’est le fait de ressentir peu ou pas du tout d’attirance sexuelle envers d’autres personnes. C’est quelque chose de très normal. Il y a plus de personnes asexuelles que ce que l’on pense. Il y a aussi les personnes demisexuelles, qui elles, vont ressentir une attirance sexuelle envers des personnes avec qui elles ont un lien émotionnel fort. L’aromantisme, c’est le fait de ressentir peu ou pas du tout d’intérêt amoureux envers les autres. Ces deux termes sont indépendants l’un de l’autre. Ce qui veut dire qu’on pourrait être aromantique sans nécessairement être asexuel·le. Il y a tout de même aussi des personnes qui sont asexuelles ET aromantiques. Bref, je ne sais pas si c’est quelque chose qui peut te rejoindre lorsque tu lis les définitions, mais je te les nomme pour que tu saches que ça existe. Si jamais tu t’y identifies, c’est aussi très bien! Les attirances sexuelles et amoureuses sont aussi fluides avec le temps, il se peut alors que ça change dans l’avenir et c’est vraiment correct. Que tu commences par exemple à ressentir une attirance amoureuse envers quelqu’un dans 2 ans, 20 ans ou même demain. Tout ça est possible!

 

J’aimerais aussi faire une petite emphase sur le fait que tu mentionnes avoir peu de confiance en soi. D’où cela provient-il? Est-ce par rapport à ton image corporelle? Tes aptitudes, ta personnalité? Il y a toujours quelques moyens pour augmenter son appréciation de soi-même, mais il peut être compliqué de te donner des pistes lorsque je ne connais pas la source de ta faible confiance en soi. Y-a-t-il des choses que tu fais que tu apprécies? Qu’aimes-tu de ta personnalité? De ton corps? Que penses-tu que tes ami·e·s voient de positif en toi? J’espère tout de même que tu puisses développer une reconnaissance de tes capacités, de ta propre personne et de ton corps. Au départ, il est surtout question de se normaliser et de s’accepter, avant même de pouvoir s’admirer 🙂

 

J’espère avoir pu t’aider par rapport à tes questionnements. N’hésite-pas à nous recontacter si tu as d’autres questions!

 

Émilie (elle/she), stagiaire en sexologie


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment