J’aimerai savoir si une pénétration anale peut causer la perte de virginité…


Bonsoir, c’est très important que je sache
J’ai 18ans et 8mois exactement, donc majeur est vaxinée, et on jamais su répondre à ma question.
J’aimerai savoir si une pénétration anale peut causer la perte de virginité et j’aimerai également savoir si c possible de savoir qune personne l’an deja fais par derrière que sa soit chez le médecin ou à l’œil nue.
Rabab
 
Bonjour Rabab, 
 
Je te remercie de la confiance que tu portes envers AlterHéros, je tenterai de répondre à tes questions du mieux que je peux. 
 
Si je comprends bien, tu te demandes tout d’abord s’il est possible de perdre sa virginité suite à une pénétration anale. Premièrement, il reste à savoir ce que tu entends par “virginité”. C’est un concept très subjectif qui varie selon les croyances et expériences de chacun.e. Par exemple, pour certain.e.s, perdre sa virginité implique une pénétration vaginale et/ou la détente de l’hymen (contrairement à la croyance populaire, l’hymen ne se rompt pas, il se détend), alors que pour d’autres, un contact intime sans impliquer les organes génitaux est tout aussi porteur de sens. 
 
Si, par virginité, tu entends la détente de l’hymen, une pénétration anale ne devrait pas avoir de lien. En effet, l’hymen est une membrane qui recouvre partiellement l’entrée de la cavité vaginale. Il est toutefois important de savoir que posséder un hymen n’est aucunement gage de virginité. En effet, certaines personnes naissent avec un vagin sans hymen, d’autres le détendent dans leur enfance en faisant du sport (particulièrement avec l’équitation, la natation ou le cyclisme), par exemple, ou encore en utilisant des tampons. Également, il existe plusieurs formes, élasticités, et épaisseurs d’hymen, ce qui fait en sorte que chaque personne réagira différemment aux premières pénétrations vaginales, les saignements et les douleurs n’étant pas garantis. En résumé, une pénétration anale ne devrait pas avoir d’influence sur l’hymen, étant donné que ce dernier se trouve dans une zone anatomique différente de l’anus. 
 
Pour continuer, la forme de l’anus ne change pas à la suite d’une pénétration anale, ce dernier reprend sa forme initiale. À moins que des déchirures ou des blessures quelconques soient survenues à la suite de la pénétration, nul médecin ne peut affirmer qu’une personne a pratiqué le sexe anal. En effet, les muqueuses de la paroi anale étant très fragiles et l’anus ne se lubrifiant pas par lui-même, il est possible que des microdéchirures ou des saignements surviennent si la pénétration est vigoureuse et/ou mal préparée. Il est donc important de procéder à la pénétration en douceur et d’utiliser un lubrifiant. Pour finir, j’en profite pour ajouter que le fait que les muqueuses soient très fines facilite la transmission d’infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), l’utilisation du préservatif n’est donc pas à négliger pour cette pratique. 😊 
 
Voilà, j’espère avoir su répondre à tes questions. N’hésite pas à nous réécrire s’il y a quoi que ce soit d’autre, et bonne chance pour la suite!
 
Marie-Pier, bénévole pour AlterHéros
 


About Marie-Pier

Présentement à la maîtrise clinique en sexologie à l’UQAM, Marie-Pier adore la nature, la crème glacée et les chats.

Leave a comment