J’ai si peur d’être enceinte ! Les spermatozoïdes survivent-ils dans la mer ?


Bonjour,
le 31 Mars j’ai eu mes régles, nous sommes le 11 Mai et depuis je ne les ai pas encore eu. D’habitude Je ne suis pas réglée donc je pense que ça arrivera après mais je suis inquiète parce que j’ai flirté pour la première fois le 15 Avril avec mon copain sans pénétration et sans contact direct pénis/vagin. Apparemment en calculant avec un outil pour savoir quand j’ovule, c’était la veille de notre flirt ! Il a du me toucher “extérieurement” avec du liquide pré-séminaire mais je panique. lors de l’éjaculation, le sperme a atterri sur mon lit et mes mains mais aussi les siens.

le 20 avril, nous sommes allé a la plage et son pénis était prés de mon vagin mais j’avais toujours mon maillot de bain sur moi.. Est ce que les spermatozoïdes peuvent rester vivants dans la mer ? Est ce qu’il y a un risque de tomber enceinte dans les 2 cas ? j’ai peur !
Et puis, il y a un liquide assez gluant, épais, coulant juste a l’entrée de mon vagin…c’est quoi ?
En pleine ovulation !
Bella

Bonjour Bella,

De façon générale, s’il n’y a pas eu de contact direct des spermatozoïdes avec le vagin, il est très peu probable que cela crée une grossesse.

Quant aux spermatozoïdes qui tombent dans la mer, ils ne peuvent survivre que quelques minutes. Donc, à notre avis, il y a un risque quasi-nul de tomber enceinte. Cette réponse est sous toutes réserves car seul un(e) médecin peut confirmer une grossesse.

Toutefois, l’usage d’un condom ou d’un autre contraceptif adéquat serait suggéré pour vos prochaines relations si vous voulez éviter de tomber enceinte.

Pour ce qui est du liquide gluant, cela semble correspondre à ce qui s’appelle la glaire cervicale, qui est une sécrétion normale produite par les glandes du canal cervical en période pré-ovulatoire. Elle sort du vagin normalement quelques jours après l’ovulation. Elle assure plusieurs fonctions :

· condamner la cavité utérine en dehors de la période ovulatoire et ainsi la protéger contre les intrusions de germes pouvant être pathogènes ;
· protéger les spermatozoïdes contre les conditions hostiles du vagin ;
· fournir un appoint énergétique aux spermatozoïdes.

Par contre, si le liquide dont vous parlez cause plutôt des démangeaisons ou des sensations de brûlures, alors il peut s’agir d’une infection à levures ou d’une autre infection. À ce moment-là, vous devez consulter un médecin pour avoir un diagnostic précis et un traitement adéquat.

Espérant que cette réponse pourra vous éclairer,

Sophie

Pour l’équipe AlterHéros


About Sophie Bouchard

Sophie est travailleuse sociale professionnelle depuis 2007 où elle intervient majoritairement dans le domaine d’intervention au niveau des problématiques gériatriques. En 2006, elle a fait un stage en déficience intellectuelle. Elle a aussi complété une maîtrise en philosophie où elle a été chargée de cours en développement de la pensée critique.

Je m'implique à AlterHéros car j'ai l’opportunité d’aider des personnes dans certaines de leurs difficultés relationnelles, dans leur cheminement de vie et ce, en toute confidentialité.

Leave a comment