J’ai l’impression d’être plus attirée par les filles que par les garçons…


Bonjour, je suis une fille de 17 ans et je sais pas distinguer mon orientation sexuelle je sais que je suis jamais tombé amoureuse mais j’ai l’impression d’etre Plus attirer par les filles que par les garçons mais j’ai aussi autant peur de la réaction de mes parents. Dernièrement j’arrete Pas de regarder une fille elle aussi me regarde et me souris mais je sais pas quoi faire !
Je ne veux pas dire
 

Bonjour Je ne veux pas dire,

Je tiens avant tout à te remercier de nous accorder ta confiance. Je vais faire de mon mieux pour te guider dans ta quête de réponses.

            Si j’ai bien compris ta situation, tu te poses plusieurs questions sur ton orientation sexuelle. Tu as l’impression d’être attirée par les filles, même si tu n’es jamais tombé amoureuse. Aussi, tu as peur de l’annoncer à tes parents craignant leur réaction. Pour conclure, j’ai cru comprendre que tu as un faible pour une fille et tu ne sais pas quoi faire.

            J’aimerais qu’on aborde ensemble ta première réflexion; Est-il possible d’être attiré.e par les filles même si nous ne sommes jamais tombé.es amoureux.ses? Oui! Tout à fait! L’orientation sexuelle est quelque chose de très personnelle et il n’y a que toi qui peux savoir qui t’attire. Je comprends que cela soit fruit d’une grande source de stress et d’appréhension et saches que tes sentiments sont entièrement valides. Est-ce que t’identifier comme une femme attirée par les femmes te rend à l’aise? Ou peut-être préfères-tu t’identifier comme étant une femme étant attirée à la fois par les femmes et les hommes ? Il est primordial de comprendre que l’orientation sexuelle est fluide et peut changer avec le temps. Ce n’est pas quelque chose qui est statique, mais bien qui peut évoluer avec les mois et les années. N’aies pas peur d’expérimenter; si tu as besoin d’avoir une expérience sexuelle avec une fille, rien ne t’empêche de le faire. Si tu veux être dans une relation romantique pour découvrir ce dont tu désires, c’est également possible. Ou bien, si tu as tout simplement besoin d’attendre pour faire davantage d’introspection sur ta situation, c’est aussi parfait. Ce que je veux que tu retiennes, c’est qu’il n’y a que TOI qui peux savoir ce dont tu as besoin, et il n’y a que TOI qui saches ce qui t’attires en fin de compte. Voici une réponse de ma collègue Alessia qui pourra peut-être t’aider dans ton cheminement.

Pour ce qui est d’aborder ton orientation sexuelle avec tes parents, je sais que c’est un  moment qui peut sembler très difficile. Tes sentiments sont entièrement valides et je sais que ça peut être un moment très anxiogène. Je tiens avant tout à préciser que tu n’es pas obligée de faire ton coming out, encore moins tout de suite. Tu as le temps de découvrir ta sexualité, de l’expérimenter. Ton orientation sexuelle fait partie de ta vie privée et c’est toi qui décide quand et si tu souhaites le dévoiler aux autres de manière publique. Ne te sens pas forcée ou sous pression de devoir sortir du placard. Rien ne te presse, crois-moi. Tu le feras lorsque tu te sentiras prêtes à le faire.

Si tu souhaites le faire, je tiens d’abord à te dire que je te félicite car ça prend beaucoup de courage pour entamer une telle discussion avec ses parents. Tu es très forte. Ne l’oublie pas.  Ce que je te suggère, c’est d’expliquer à ta famille comment tu te sens, et de leur proposer de répondre à leurs questions, leur expliquer que ce que tu vis n’est pas un choix; on ne choisit guère son orientation sexuelle. Ce qu’on choisit, par contre, c’est de la révéler dans le but d’afin se libérer du poids qui pèse sur nos épaules. Tu peux aussi commencer par en parler avec tes ami.e.s, les personnes près de toi et envers qui tu as confiance ; et ensuite aborder le sujet avec ta famille. Ceci t’aiderait en partie à mieux répondre à leurs questions et expliquer avec une plus grande aisance.

Pour ce qui est de la fille qui t’intéresse, je te réfère à cette merveilleuse réponse de mon collègue Guillaume qui, je l’espère, saura t’éclairer.

Par ailleurs, si tu désires rencontrer d’autres jeunes dans ta situation, il est possible de contacter la Coalition d’aide à la diversité sexuelle de l’Abitibi-Témiscamingue. En les contactant, il te sera possible de connaître l’horaire de leurs prochaines activités réservées pour les jeunes. Par ailleurs, à Rouyn-Noranda, il y a actuellement le projet Sortie 14-25 qui se déroule. Il s’agit de rencontres offertes gratuitement aux jeunes gais, lesbiennes, bisexuel.le.s et trans, de 14 à 25 ans permettant aux personnes participantes d’échanger sur certains sujets. Je te laisse l’affiche publicitaire à la fin de ce message !
 

J’espère avoir pu t’aider à y voir un peu plus clair,

Prends soin de toi, et si tu as d’autres questions n’hésites surtout pas à nous écrire à nouveau!

Nous sommes présent.e.s pour toi Je ne veux pas dire!

Gabriel.le Crovasce


About Gabriel.le Crovasce

Gabriel.le est actuellement étudiant.e au baccalauréat en études féministes et de genre et criminologie à l’Université d’Ottawa. C’est une personne lesbienne et non-binaire qui utilise les pronoms iel et elle. Gabriel.le est passioné.e d’enjeux LGBTQ+ et féministes, de santé mentale et de droits humains. Iel aime particulièrement les bons memes queers et passer beaucoup trop de temps sur instagram.

Leave a comment