J’ai développé des sentiments pour une surveillante à l’école. Que faire?


Bonjour.Je viens d’entrée en 6ème quelque jour plus tard j’écouter de la musique avec des amie une surveillante ma pris mon portable pour voir ce que je fesaient j’etais enerver mais 2 jour plus tard j’ai commencée a avoir des sentiment pour elle elle a la vingtaine elle est magnifique et j’ose pas lui avouer que faire ?
Bonjour!
Merci de faire confiance à AlterHéros.
Une surveillante de ton école a attiré ton attention lors d’une intervention. Deux jours plus tard, tu as commencé à développer des sentiments pour elle. Tu te demandes quoi faire.
D’abord, je te rassure: il est très courant pour des étudiant.e.s de développer des sentiments pour un.e surveillant.e, enseignant.e ou autre personne en position “d’autorité” ou qui sert de modèle. Petit secret: ça m’est déjà arrivé aussi! 😉 Tu es loin d’être la seule dans cette situation. Alors, devrais-tu révéler tes sentiments à la surveillante?
Je dois d’abord t’informer de quelque chose qui ne te plaira sûrement pas: une relation avec cette femme sera impossible, d’abord parce qu’elle est en position d’autorité par rapport à toi selon la loi, et aussi parce que tu es mineure… malgré le fait qu’elle est dans la vingtaine et que ce n’est pas ton enseignante. Cela dit, tu as tout de même la liberté de lui révéler ce que tu ressens sans attendre de suite.
Deux scénarios sont possibles.
1. Tu décides de lui parler de ce que tu vis.
Dans ce cas, comment crois-tu que tu te sentirais par la suite? Serais-tu soulagée, libérée d’un poids? Gênée de lui avoir révélé une information intime? Triste parce qu’il n’y aura pas de suite? Contente de lui avoir parlé de tes sentiments? Fière de toi pour avoir surmonté ta gêne? À toi de voir quelles sont les situations les plus probables.
Si tu choisis de lui révéler tes sentiments, il y a un autre élément à prendre en considération: il se peut qu’elle accueille bien ces informations, mais il est aussi possible qu’elle soit mal à l’aise ou qu’elle réagisse d’une autre façon qui ne te plaira pas. Sa réaction est un élément sur lequel tu n’as absolument aucun contrôle, malheureusement. Comment te sentirais-tu si elle ne réagissait pas d’une façon plaisante pour toi, si elle n’était pas compréhensive? Au contraire, si elle avait une attitude agréable face à ce que tu lui dis, est-ce que tu pourrais accepter que sa bienveillance s’arrête là et qu’elle ne donne pas suite à tes sentiments?
2. Tu décides de ne pas lui révéler tes sentiments.
Dans cette situation, est-ce que tu te sentirais capable de la voir chaque jour en gardant ton secret? Crois-tu que tu pourrais transformer cela en une force, une motivation pour aller à l’école les jours où tu en as moins envie? Est-ce que cette femme pourrait devenir  un modèle pour toi, au-delà de son apparence, de par son implication dans différents projets à l’école par exemple?
Voilà pour les différentes options et réflexions que je te propose.
Je suis consciente qu’il s’agit d’une longue liste de questions! J’espère qu’elles t’amènent des réponses pertinentes qui t’aident à prendre une décision. Même si la surveillante en question est magnifique, qu’elle fait bouger des papillons dans ton ventre, que tu as envie de te rapprocher d’elle et qu’elle te donne envie de courir par-delà les montagnes, il est intéressant de prendre le temps de t’arrêter et de penser à ce qui serait le mieux pour toi… et tu le fais très bien! 🙂
Continue à prendre soin de toi et n’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions!
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.


Leave a comment

One thought on “J’ai développé des sentiments pour une surveillante à l’école. Que faire?