J’ai des pensées intrusives concernant ma sexualité, je ne cesse de me demander si je suis gay…


Bonjour,je vous contacte car j’ai des pensées intrusives quant à ma sexualité.Je ne cesse de me demander si je suis gay alors que j’ai toujours eu et j’ai de l’excitation sexuelle pour les femmes.L’homosexualité ne me dérange pas,mais quand je vois un homme,je peux certes le trouver beau mais j’ai surtout peur de me rendre compte que je suis attiré par lui,or je n’éprouve aucune envie de me rapprocher de lui,ou même de le toucher.
Le fait de m’imaginer en train d’avoir des relations sexuelles avec les hommes ne me procure aucune excitation,contrairement aux femmes,même si ça ne dégoute pas,je trouve autant naturel que des relations sexuelles avec des femmes.Je n’ai jamais eu plus que de l’amitié envers les hommes,et je ne vois pas comment il pourrait y avoir plus.
Aider à ne plus me questionner s’il vous plaît car ses pensées sont très intrusives.
À tres vite,
Anonyme 92
 
Bonjour Anonyme92! 
Tout d’abord, merci de ta patience, et merci d’accorder ta confiance à AlterHéros pour répondre à ta question. J’essaierai de t’éclairer du mieux que je le peux! 
 
De ce que je comprends, tu as sans cesse des pensées intrusives à propos de ton orientation sexuelle, et cela te cause beaucoup de souffrance. Tu sembles dire que tu t’identifies comme hétérosexuel, mais tu as peur lorsque tu imagines avoir envie de te rapprocher d’un homme d’une manière qui dépasse l’amitié. Ce portrait te semble-t-il juste? 
 
Tout d’abord, examinons les faits : 
1) tu dis ressentir de l’excitation sexuelle et du désir pour le genre féminin depuis toujours; 
2) tu n’éprouves pas de désir ou d’attirance sexuelle pour le genre masculin (il est naturel de pouvoir admettre qu’un individu du même genre que soi est beau/belle, et ce, de façon tout à fait platonique (c’est-à-dire sans arrière-pensées sexuelles) – rassures-toi, beaucoup d’autres le font, et cela n’est pas un indicateur de ton orientation sexuelle! 😛 Tout le monde peut apprécier l’esthétisme des individus! ); 
3) tu n’as pas envie d’entretenir une relation qui va au-delà de l’amitié avec des individus de genre masculin. 
 
Si je te rassurais en disant que tu sembles effectivement hétérosexuel, je ne suis pas certaine que cela suffise… mais je peux tout de même te confirmer que le fait d’être un homme et ne pas du tout être attiré par le genre masculin, mais de ressentir du désir pour le genre féminin est un assez bon indicateur de l’hétérosexualité😉 
 
Il est absolument normal de commencer à se poser des questions sur son orientation sexuelle – cela fait partie du processus de découverte de son identité propre. Si cela coïncide fréquemment avec l’arrivée de l’adolescence (où l’on amorce généralement cette période de découverte), il n’y a pas d’âge pour se questionner à propos de soi, de son orientation sexuelle ou de ses désirs. 
 
Tu mentionnes que tu ne ressens aucun dégoût pour l’homosexualité, et que tu trouves le fait d’avoir des relations sexuelles avec un individu du même sexe aussi naturel que les relations hétérosexuelles. Cela témoigne d’une très belle ouverture, et pourrait même faire de toi un très bon allié (« LGBT-friendly ») pour les communautés LGBTQIA2S+; cependant, pour citer un collègue chez AlterHéros, « ce n’est pas parce que quelqu’un a une idée, une attirance, un questionnement ou un fantasme homosexuel que cela nie son hétérosexualité ». 
 
J’aimerais cependant t’inviter, si tu le souhaites, à explorer un peu plus ta crainte d’être un jour attiré par un individu du genre masculin. En grandissant, as-tu été fréquemment témoin de commentaires ou de propos qui insultaient ou dénigraient les gens issu.e.s de la diversité sexuelle? Est-ce que l’homophobie est quelque chose de répandue dans les cercles sociaux que tu fréquentes?  À ce sujet, je ne peux que te conseiller de prendre le temps de te questionner sur tes valeurs à toi – je sais que ce n’est pas chose facile, surtout lorsqu’il s’agit de quelque chose qui nous est appris depuis notre plus jeune âge, mais il faut te souvenir que tu es le seul à pouvoir définir qui tu es, et que tu n’as pas à te justifier à qui que ce soit. Si l’hétérosexualité est l’orientation sexuelle qui te correspond le plus, et avec laquelle tu te sens le plus confortable, alors tu es tout à fait libre de t’y identifier. 
 
De mon côté, il m’est malheureusement impossible de répondre à tout tes questionnements d’un coup de baguette magique; cependant, je peux tenter de te rassurer en te rappelant que l’orientation sexuelle t’appartient, et c’est à toi – et seulement toi- qu’il revient de définir qui tu es. Ainsi, je crois que ce qu’il est important de retenir, c’est qu’il t’est possible de t’identifier comme tu le souhaites, et selon l’orientation sexuelle avec laquelle tu te sens le plus confortable.
 
Si tu as envie de lire d’autres articles au sujet de jeunes qui, comme toi, se posent des questions par rapport à l’orientation sexuelle, ou si tu souhaites te renseigner sur les réalités des jeunes LGBTQ+, tu peux consulter le dossier « Je me pose des questions » sur le site web français C’est Comme Ça
 
J’espère que ma réponse suscitera chez toi des réflexions qui te permettront de clarifier tes interrogations! N’hésites pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin – notre porte est toujours grande ouverte! 
 
Claude,  
Bachelière en sexologie, UQAM


About Claude

Claude est une étudiante qui terminera sous peu un baccalauréat en sexologie à l’UQAM. Elle espère ardemment pouvoir s’impliquer dans l’intervention et la mise en place de projets venant en aide aux communautés LGBTQ+ une fois son diplôme en poche, et c’est ce qui la motive à s’impliquer chez AlterHéros. Dans ses temps libres, elle travaille dans une garderie pour chiens, s’intéresse à la photographie amateure et boit beaucoup trop de café.

Leave a comment