#douleur
#infection
#ITSS
#relation
#sensation
#Sexe
#suite
#symptôme
#urine
#uriner
#vessie
24 février 2024

J'ai des douleurs en urinant...

il y a de cela 3 jours que j’ai des rapports sexuels non protégé et depuis lors je ressens des douleurs en urinant, qu’est-ce que cela peut-il être?
Marcelle

Frédéric Picotte

Bonjour Marcelle,

Il me fait toujours plaisir de voir qu’on arrive avec Internet à rejoindre des membres partout dans la francophonie, d’un continent à un autre.

Tu t’inquiètes de cette sensation de brûlure que tu ressens en urinant depuis trois jours, faisant suite à un rapport sexuel non protégé.

La sensation de brûlure que tu décris pourrait être une infection urinaire. Il s’agit d’une bactérie qui trouve refuge dans la vessie et s’y reproduit. Cette infection cause le plus souvent des brûlures en urinant, une augmentation de la fréquence des mictions (aller plusieurs fois par jour à la toilette) et souvent une sensation de vidange incomplète de la vessie, malgré ces visites répétées au petit coin. L’infection urinaire demande un traitement antibiotique par la bouche et n’est pas dangereuse, à moins que cette dernière progresse en direction du rein. Le personne qui a une infection du rein ressentira alors de la douleur au dos, de la fièvre et un malaise général. Je t’invite à consulter un médecin immédiatement si tu présentes ces symptômes. Certaines femmes sont très sensibles aux infections urinaires et peuvent en faire fréquemment, surtout après les relations sexuelles. Cette bactérie ne provient pas du partenaire, mais serait plutôt une contamination locale provenant de l’anus. Un petit truc est d’uriner tout de suite après la relation sexuelle, pour évacuer les bactéries qui auraient pu grimper dans l’urètre pendant les ébats.

Cette sensation de brûlure pourrait aussi être causée par un déséquilibre de la flore vaginale avec croissance de champignons (une infection à levure), qui est très commune. La personne note surtout une sensation de brûlure à l’entrée des petites lèvres avec une rougeur et de petits dépôts blanchâtres parfois associés. Cette condition n’est pas grave et demande un simple traitement avec une crème à appliquer pendant quelques jours (crème de clotrimazole). Un médecin peut aussi prescrire un comprimé à prendre par la bouche qui aurait le même effet.

Il est quand même important de rappeler que le symptôme de brûlure peut être causé par une ITS (infection transmise sexuellement), mais que cela est un peu moins probable dans ton cas, vu l’apparition des symptômes si tôt après la relation. On dit en général que la gonorrhée prend de 2 à 7 jours avant de causer des symptômes (écoulements, brûlure, etc) et la chlamydia de 2 à 3 semaines. Il n’en demeure pas moins que tu devrais songer à passer des tests de dépistage pour ces ITS, incluant une prise de sang pour le VIH et l’hépatite B 3 mois après la relation sexuelle non protégée, afin d’avoir l’esprit tranquille et d’éviter la transmission à d’autres partenaires. Je te recommande l’usage du condom en tout temps, et t’invite aussi à te questionner sur ce qui t’a amenée à ne pas l’utiliser la dernière fois. Le sexe est agréable sur le coup, mais l’inquiétude nous ronge à long terme. Mieux vaut donc toujours avoir l’esprit tranquille et avoir un préservatif sur soi juste au cas.

En dernier lieu, il est possible que la dernière relation sexuelle ait causé une irritation de l’urètre de par l’action mécanique de la pénétration. Un urètre irrité peut produire une miction douloureuse, mais cela devrait vite se résorber après quelques jours.

J’espère que j’aurai fourni des pistes de réponse. Mon meilleur conseille pour toi est d’aller voir un médecin, surtout si ces symptômes persistent encore au moment où tu lis ma réponse.

Merci de nous avoir écrit,

Frédéric Picotte

Similaire