J’ai arrêté de prendre la pillule, est-ce que je pourrais être enceinte?


Bonjour tous le monde,

Voilà je m’inquiète un peu car j’ai continuer ma pilule pendant 3 mois (je n’ai oubliée aucune pilule). J’ai eu des rapports non protégés avec éjaculation interne (qui retombait dans ma main quand je me levais).
Ensuite, j’ai arrêtée ma pilule le 25 août et j’ai eu seulement quelques saignements mais léger. Ece que cela veux dire que je suis enceinte?

 

Bonjour,

 

Si je comprends bien, tu as arrêté de prendre la pillule après 3 mois, durant lesquels tu as eu des rapports sexuels non protégés, et tu aimerais si cela pourrait être associé à un risque de grossesse.

 

Selon ma compréhension, techniquement dès qu’une personne arrête de prendre la pilule il lui serait possible de tomber enceinte en ayant des relations sexuelles non protégées. Cependant, les conditions dans les jours, semaines et même mois suivant l’arrêt ne seront pas idéales pour la fécondation et les chances seront un peu plus basses qu’à l’habitude. Donc, si tu n’as pas eu de nouvelles relations sexuelles depuis que tu as arrêté, ça devrait aller, mais sinon il pourrait être utile et important de passer un test de grossesse. 

 

Les premières règles après l’arrêt de la pilule peuvent être différentes d’avant, moins abondantes ou moins fréquentes par exemple. Le corps doit simplement se réhabituer.  Bien qu’il soit possible d’être enceinte et d’avoir des règles plus légères, cela est assez rare. Généralement avoir ses règles est un signe plutôt fiable de ne pas être eneinte.

 

Dans tous les cas, je crois que passer un test de grossesse pourrait être une bonne idée, au moins pour te rassurer plus concrètement.

 

N’hésite pas à nous écrire si tu as d’autres inquiétudes!

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment