Identité de genre, orientation sexuelle et constructions sociales


Bonjours,
J’ai bien regardé,et je n’ai pas trouvé de sujet qui résumait vraiment ma situation.
Je m’excuse d’avance si j’ai mal regardé.
Alors voilà:
Je suis une jeune fille,féminine sans trop l’être.
J’aime les vêtements de femme,le maquillage,et tout ce genre de choses.Mais depuis quelques années déjà,je suis très mal dans ma peau.
À vrai dire je n’ai jamais trouvé qui j’étais.
J’aimerais être un homme.Pas parce-que ce serait pratique,mais tout simplement parce-que je me sent plus homme que femme.Des fois,je me dis que si j’étais un garçon,je serais gay,et efféminé.Chez moi,j’aime me ”déguiser” en homme.Je bande ma poitrine imposante,qui me dégoute tant devant le miroir,et je me sent mieux.Sur un autre forum,j’ai lu un texte d’une fille qui ressentait la même choses,et les larmes ont coulées sur mon visage.Malgrès mon jeune âge,j’ai déjà eu des expériences avec des filles,et j’ai toujours été le ”mec”.J’aimerais voir un psy,mais ma mère ne veux pas.
Aidez-moi…s’il vous plaît…
Loo

Bonjour Loo,
Merci d’adresser ta question à l’équipe Parles-en aux experts d’AlterHéros. Tu permets que je m’adresse à toi au féminin, malgré le fait que tu questionnes ton identité de genre? Je vais me fier au genre auquel tu t’es identifiée au tout début de ta question.

Alors, tu as 14 ans et tu t’identifies en tant que femme bisexuelle. Parfois, tu portes des vêtements masculins, tu bandes ta poitrine et cela te fait sentir bien. Tu dis remplir le rôle de l’homme lors de tes relations avec d’autres filles. Tu ne sais plus qui tu es et tu aimerais rencontrer un psychologue afin d’adresser la question. Toutefois, ta mère refuse. Je comprends que tu dois vivre beaucoup de confusion et de frustration. Je vais tenter de te venir en aide du mieux que je le peux.

Premièrement, départageons identité de genre et orientation sexuelle. Tu le sais peut-être déjà, ces deux notions ne font pas référence à la même chose. L’orientation sexuelle, c’est l’ « attirance sexuelle ou romantique envers les hommes, les femmes ou les deux sexes. À un niveau de base, on dénote trois catégories d’orientation sexuelle : (1) l’hétérosexualité (attirance envers le sexe opposé), (2) l’homosexualité (attirance envers des personnes de même sexe), et (3) la bisexualité (attirance envers les deux sexes). » (Le sexe et moi). L’identité de genre « désigne le sentiment personnel d’être une femme ou un homme. Certaines personnes ne s’identifient pas comme étant des hommes ou des femmes. Elles ont parfois l’impression que cette description binaire ne permet pas de décrire adéquatement qui elles sont. Généralement, l’identité de genre et le sexe correspondent, mais ce n’est pas toujours le cas.» (CHEO). Donc, l’orientation sexuelle correspond à une préférence par rapport à l’autre et l’identité de genre, à soi-même.

Tu te définis comme bisexuelle, ce qui signifie que tu as une attirance sexuelle ou romantique envers les hommes et les femmes. Tu dis que « tu fais le mec » dans tes relations avec d’autres filles. Que veux-tu dire par là? Tu sais, il n’y a pas d’acte sexuel, de comportement ou de rôle réservé exclusivement aux hommes ou aux femmes. Parfois, les gens diront que, dans un couple lesbien, celle qui prend les initiatives, qui contrôle, en quelque sorte, la relation, fait office « d’homme » dans le couple. Cette croyance est plutôt le résultat de stéréotypes sexuels, d’une construction sociale. L’hétéronormativité de notre société incite les gens à concevoir toutes les relations de couple à partir du modèle hétérosexuel, soit homme/femme, et donc, à attribuer ces rôles aux deux personnes, que ces personnes soient effectivement un homme ou une femme… ou pas (Sexualité lesbienne et catégories de genre). Cependant, la lesbienne un peu plus « masculine » n’est pas moins femme que la lesbienne féminine. Tu peux très bien, en tant que femme ayant des relations avec d’autres femmes, avoir certains comportements traditionnellement associés aux hommes. Ça existe et c’est normal!

Ensuite, concernant l’identité de genre, j’aimerais te suggérer un petit exercice de réflexion, créé par ma collègue Élyse. Tu l’as peut-être déjà lu, ayant déjà fait quelques recherches dans les dossiers d’AlterHéros. Si c’est le cas, je m’en excuse. Si tu avais une baguette qui, d’un seul coup, pourrais faire de toi un homme de façon permanente et irréversible, tout en changeant les souvenirs des gens autour de toi de telle façon qu’il t’auraient toujours connue ainsi, l’utiliserais-tu? En mettant de côté tous les risques et désagréments associés à la transition, que ressens-tu au fond de toi? S’il est clair dans ta tête que tu utiliserais cette baguette, c’est probablement que oui, tu as une identité masculine. Sinon, la réponse est probablement ailleurs.

As-tu déjà entendu parler des personnes trans non-binaires? Une personne trans non-binaire, c’est «une personne s’identifiant en dehors de la binarité homme-femme ou dont l’identité de genre fluctue» (Source: ici) . Ce que ça signifie, c’est que tu n’es pas obligée d’entrer dans l’une ou l’autre des catégories binaires! Tu peux être quelque part entre les deux, complètement ailleurs, ou te promener d’un côté et de l’autre selon tes envies! Tu peux être féminine un jour, et plus masculine le jour d’après. Rien ne t’en empêche! Est-ce que tu crois que tu peux te retrouver là dedans?

J’espère que ça t’éclaire un peu. Concernant la consultation d’un psychologue, je tiens à te féliciter pour la grande maturité dont tu fais preuve. Tu demandes de l’aide, et tu es prête à la recevoir, à aller chercher le soutien dont tu as besoin: c’est tout à ton honneur! Sais-tu pourquoi ta mère est en désaccord avec cela? C’est bien dommage. Est-ce qu’elle t’a expliqué son point de vue? Tu pourrais peut-être essayer d’aborder le sujet de nouveau avec elle… Sinon, au Québec, l’âge légal pour consentir aux soins de santé est de 14 ans. À partir de cet âge, tu es en droit d’aller consulter sans l’accord de tes parents. Qu’en est-il en France? Pour plus d’information à ce sujet et pour certaines références, je t’invite à consulter le MAG-Paris.

L’association nationale Transgenre et OUTrans pourraient peut-être aussi t’outiller.
J’espère que cette réponse t’aura été utile et je te souhaite une bonne démarche chère Loo !
Jessica, bachelière en psychologie pour AlterHéros


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)


Leave a comment

One thought on “Identité de genre, orientation sexuelle et constructions sociales