#Bisexualité
#éducation genrée
#orientation sexuelle
#société
#stéréotypes de genre
18 March 2005

Est-ce que tous les garçons-manqués deviennent lesbiennes ou bisexuelles?

Bonjour à AlterHéros,
Je me demandais si tous les garçons-manqués (depuis l’enfance) peuvent par la suite devenir lesbiennes ou bisexuelles? Car voilà mon problème : moi je sais que je suis bisexuelle depuis plus d’un an. En peu de temps je suis tombée amoureuse de ma meilleure amie qui est dans ma classe à l’école. On se connait depuis maintenant 5 mois, nous avons énormément de ressemblances dont avoir et être un garçon-manqué. Je suis vraiment dingue d’elle, je l’aime plus que tout. Je lui ai déclaré mes sentiments il y a environ 1 mois et dernièrement elle m’a avouée qu’elle croit être bisexuelle et être tombée amoureuse de moi.
Sachant qu’elle a jamais eu d’expérience avec une fille à la différence de moi qui en a déjà eu. Etant donné que j’ai été un garçon-manqué (je le suis encore un peu…) et que je suis bisexuelle, est-ce que c’est possible qu’elle le soit aussi étant donné que nous sommes des garçons-manqués? Maintenant elle est totalement perdue depuis qu’elle réalise ses sentiments qu’elle a envers moi. Elle sait pas comment réagir avec moi, elle vomi très souvent et panique beaucoup. On ne s’est pas encore revue depuis et je ne sais pas comment l’a rassurer si elle est vraiment bisexuelle sans que je l’a perde car je tiens à elle plus que tout au monde!!! Aidez-moi svp.
Merci d’avance pour votre aide.

Équipe -Pose ta question!-

Bonjour Andrea!
Les garçons manqués… Qu’est qu’un garçon manqué? On porte à croire souvent que les filles qui ont des traits associés au rôle masculin sont des garçons manqués et par conséquent d’orientation homosexuelle. Ceci s’applique aussi pour les garçons ; filles manqués. Dans notre société, on porte rapidement une étiquette sur les rôles associés à une personne. Un rôle associé à la femme, à l’homme : les sports, la culture, les arts… et les petites “manières” gestuelles. Par exemple, combien de fois avez vous entendu le stéréotype que les personnes gaie ont des traits plus féminins et que chez les lesbiennes elle ont des traits plus masculins. Alors qu’on en sait absolument rien. La seule personne qui est en mesure de savoir son orientation sexuelle est : la personne elle-même. En fait, c’est qu’on associe les traits et gestes féminins ou masculins à l’orientation sexuelle. Ce sont deux choses totalement différentes. C’est la société qui véhicule ce qu’on appelle un stéréotype, fait à partir d’un préjugés. Alors qu’en est-il des autres personnes gaies ou lesbiennes qui ne correspondent pas à ce stéréotype ? Alors on se dit quoi? Que ça ne paraît pas ! Alors peu à peu, on enlève ces stéréotypes pour faire place à l’être humain et l’accepter tel qu’il est. Et parfois c’est avec du soutien que l’on peut y arriver.
En ce qui a trait à ta question sur les relations sexuelles, il n’est pas nécessaire d’avoir une relation sexuelle pour savoir si on est gai.e ou lesbienne ou bisexuel.le. Pour certaines personnes il est important d’avoir une relation sexuelle afin de confirmer leur orientation. Pour d’autres, la question ne se pose pas, ils le savent déjà. Tout comme les personnes hétérosexuelles n’ont pas besoin de vivre une expérience avec une personne de l’autre genre pour être certain de leur orientation sexuelle. Parfois on aimerait savoir avec certitude notre orientation sexuelle et on aimerait pouvoir l’expliquer clairement. Alors qu’on ne peut expliquer clairement ces désirs.
Ce qui cause une difficulté ce n’est pas l’orientation sexuelle. C’est la place qu’on y fait dans notre société, les préjugés et les peurs véhiculés. Voilà pourquoi on appelle le “coming out”, ou la sortie du garde-robe / placard. Les personnes se sentent maintenant prêt à vivre leur orientation sexuelle au grand jour. Ne pas confondre avec assumer sa sexualité au grand jour ! Prêt à vivre son orientation sexuelle peut prendre quelques temps ! Parfois certaines personnes ont besoin de temps pour s’accepter. Ce temps est variable d’une personne à l’autre.
Que penses-tu Andrea de donner ces informations à ton amie? Peut-etre qu’il lui serait appaisant de pouvoir échanger avec un intervenant soit par téléphone ou à un organisme quelconque dans ta région. Informe-toi sur les numéros de téléphone à te disposible en France. C’est important d’en parler à quelqu’un en qui on a confiance et de respecter le rythme de chaque personne pour s’accepter peu à peu.
Prends soin de toi et bonne chance !
Francis Vermette
Intervenant en santé gaie
www.projetstructure.org
450.669.1903

Similaire