Est-ce possible d’être gai et fidèle?


Être gai et fidèle…possible?
Deux hommes peuvent-ils s’aimer de façon réciproques sans jamais regarder ailleurs?
J’ai déjà eu des chums. Chaque fois je me disais que c’étais enfin le bon…Les semaines passèrent, et une fois les papillons du début amoureux parti, je commençai à regarder ailleurs sans vraiment prendre conscience de ce que je faisais vraiment. J’étais d’une certaine façon infidèle mais sans jamais m’en rendre compte.
J’ai passé quelques mois seul par la suite pour me retrouver encore dans la même situation. Tomber amoureux après l’être déjà. Pourquoi est-ce que je ne peux pas me contenter de ce que j’ai.
Je continue de croire qu’il y a toujours mieux…est-ce peut-être là la raison de mon bloquage émotif en couple¿
Je veux aimer sans jamais douter…mais est-ce pas là le rêve de chacun?

Bonjour David,

Merci pour ta question.

La question de la fidélité se pose dans tous les couples, qu’ils soient de n’importe quelle orientation sexuelle. Si on se penche sur l’histoire, la majorité des modèles imposés par la société prônaient la fidélité, particulièrement pour la femme – souvent moins pour l’homme. Par contre, d’autres périodes de l’histoire ont considéré que les époux ne se devaient pas exclusivité… la fidélité est une notion qui évolue avec le temps. Sur ce sujet, je trouve deux livres d’Élizabeth Abbott particulièrement intéressants : “Une histoire des maîtresses”, et “Histoire universelle de la chasteté et du célibat”.

Aujourd’hui, pour la très grande majorité des Nords-Américains, nous choisissons nos conjoints et conjointes, et on ne nous oblige plus comme par le passé à marier quelqu’un. La question de la fidélité se place donc sous un autre angle ! Le stéréotype qui veut que les gais soient plus infidèles que les autres est assez répandu : pourtant, il y a des couples gais qui seront ensemble pour la vie et qui sont toujours fidèles.

Je crois que nous vivons dans une société de consommation, et que nous pouvons consommer des gens comme on consomme des produits : toujours à la recherche de la nouveauté, toujours cherchant “la” personne, celle qui sera meilleure que toutes les autres. Mais, la réalité est autre : nous avons autour de nous des êtres humains imparfaits, avec leurs qualités et leurs défauts, leurs rêves et leurs angoisses… et nous devons apprendre à vivre avec ces êtres imparfaits !

Tu apportes le point que tu veux aimer sans douter : c’est le rêve de plusieurs personnes. Mais, les relations de couple comportent des hauts et des bas, et il y a toujours des périodes où tout semble aller de travers et où tu peux douter. Je crois que les gens qui ne doutent jamais ne voient tout simplement pas la complexité de la réalité !

Maintenant, tu peux aussi faire un retour sur les raisons qui te poussent à avoir envie d’autres gars : est-ce que c’est l’attrait de la nouveauté, le désir d’avoir des aventures sexuelles ou amoureuses avec plusieurs personnes, le fait que la relation actuelle ne te contente pas… il y a probablement plusieurs raisons et le fait de t’y arrêter est une bonne piste de réflexion.

De plus, il existe différentes sortes de couples : des couples ouverts et d’autres fermés. Les couples fermés n’admettent pas de relations extra-conjugales : s’il y en a, c’est en secret, sans que l’autre partenaire le sache. Les couples ouverts se permettent des relations avec d’autres personnes partenaires ; il peut y avoir tout un processus de règles à suivre, pour s’assurer que tout soit clair.

Je te laisse une ressource concernant le polyamour si c’est quelque chose qui t’intéresse. Chaque type de couple ne convient pas à toutes les personnalités : certaines personnes seraient horrifiées d’être en couple ouvert, alors que d’autres personnes trouveraient très terne d’être en couple fermé. Cela va avec la personnalité de chacun, la façon de voir le monde, les goûts… il n’y a pas de mauvaise façon de vivre sa relation de couple, tant que cela se fait dans le respect des deux partenaires et que personne ne soit malheureux. Je crois qu’il ne faut pas rester dans une situation où l’on se fait du mal pour rien !

L’important ici est de communiquer avec son, sa ou ses partenaires, de se respecter et de respecter l’autre. Je termine en citant un vieux proverbe que mes amis utilisent souvent : “c’est pas parce qu’on est au régime que l’on ne peut pas regarder le menu” !! Ce que je veux dire par là : tu peux être en couple mais trouver d’autres personnes attirantes, belles, désirables. Tu ne peux pas de mettre un bandeau sur les yeux lorsque tu te promènes, et il est normal que certaines personnes t’attirent même si tu es déjà en relation de couple. C’est à toi et ton/tes partenaires de déterminer vos balises et vos besoins.

J’espère que cette réponse t’aidera un peu… n’hésite pas à nous réécrire pour d’autres questions !

Bonne exploration!

 

François, pour AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment