Est-ce possible d’agrandir mon trou vaginal avec des boules chinoises?


Bonjour!
J’ai acheté des boules chinoises. J’ai essayé dans rentrer une, mais je n’y arrive pas, cela fait mal. Donc, j’ai essayer avec mes doigts pour voire ou cela ne passait pas et j’ai réaliser que mon trou vaginal était plus petit que la boule. Donc, je me demandais si cela pouvait s’agrandir en essayant souvent?

Bonjour Marie,

 

Tout d’abord, merci d’écrire à AlterHéros! 🙂

Tu as acheté des boules chinoises pour les utiliser dans ton vagin, mais tu as réalisé qu’elles sont difficiles à insérer en raison de leur taille. Tu aimerais donc savoir si c’est possible d’agrandir progressivement l’ouverture de ton vagin pour pouvoir les utiliser.

C’est une situation qui peut vraiment être frustrante ou décourageante surtout si c’était désagréable ou douloureux comme première expérience. En même temps, je trouve que c’est une super belle opportunité pour explorer ton corps et tes préférences.

Je vais te partager mes trucs sur l’utilisation d’objets dans le vagin, mais juste avant, je voudrais revenir sur l’origine de ces boules vaginales. J’ai essayé de trouver des sources fiables sur leur histoire pour me rendre compte que ce n’est pas si facile que ça. Comme on les appelle autant des boules chinoises que des boules de Geisha en français, il y a déjà un questionnement sur le fait que la Chine et le Japon sont deux pays bien différents.

C’est important d’aborder cet aspect parce que les femmes racisées, dans ce cas-ci spécifiquement les femmes asiatiques, dénoncent depuis longtemps la fétichisation de leur culture. Elles dénoncent aussi l’exploitation et l’appropriation derrière certains produits. En même temps, je suis certain qu’il y a eu différentes pratiques sexuelles, médicales et/ou spirituelles impliquant l’insertion d’objets à travers les cultures et les époques. Bref, dans le doute j’aime mieux parler de boules vaginales.

Quant à savoir si c’est possible d’agrandir progressivement ton ouverture vaginale, c’est vraiment en observant ton corps et tes réactions que tu pourras le confirmer. De façon générale, j’aurais tendance à te répondre que c’est probablement faisable, mais ça dépend de plusieurs choses.

Il est beaucoup plus facile et plaisant de rentrer quelque chose dans son vagin quand on est dans un état de détente, qu’on ressent de l’excitation ou qu’on a suffisamment de lubrification. C’est aussi aidant de se mettre dans le bon mood et de s’installer confortablement, prendre son temps, ajouter du lubrifiant, commencer avec des objets plus petits et augmenter vraiment graduellement. Nos corps sont vraiment tous uniques et ce qui est confortable va changer selon nos histoires de vie, nos émotions, notre anatomie, le contexte et ce qu’on utilise comme objet.

Est-ce que tu as eu d’autres expériences de pénétration vaginale en solo ou avec d’autres personnes? S’il s’agit d’un inconfort qui se répète peu importe l’objet ou la partie du corps qui est utilisée, il peut aussi y avoir d’autres causes comme la dyspareunie par exemple. Il pourrait alors être utile de consulter un.e professionnel.le de la santé.

https://sexologues.ca/dyspareunie-douleur-penetration/

https://www.medicalnewstoday.com/articles/326832

 

Je te souhaite une agréable exploration !

N’hésite vraiment pas à nous réécrire si tu as des questions!

Queerdialement,

 

Rose Dorian, intervenant.e bénévole pour AlterHéros


About Rose Dorian

Je suis technicien‧ne en travail social et je suis bénévole avec AlterHéros depuis 2015. J'aime me décrire comme une grosse butch transmasculine, kinky, poly et neuroatypique. Je suis une personne blanche allochtone et je vis à Tio'tia:ke sur les territoires Kanien'kehá:ka volés et non cédés. Mes loisirs sont principalement le tricot, la broderie, le jardinage et la musculation.

Leave a comment