Est-ce illégal d’être en relation avec une personne adulte quand j’ai 16 ans?


Je suis lesbienne et je sors avec une fille depuis 6 mois, durant tout ce temps ma mère a eu des doutes sur ma sexualité en me voyant souvent au téléphone avec ma copine. Ainsi pour en avoir le cœur net elle a écouté une conversation téléphonique que j’avais avec ma copine. J’ai donc du lui avouer ma sexualité avant les vacances de la toussaint. Elle l’a très mal pris et en est arrivé à la violence une fois, j’en suis tombée malade pendant une semaine et j’ai eu du mal à m’en remettre.

Or ma copine est majeure et moi j’ai 16 ans, ma mère étant au courant de l’âge de ma copine et mon père également. Ils m’ont menacé de porter plainte si je la revoyais. Même si la situation s’est améliorée, je voudrais savoir s’il est possible d’attaquer en justice “pour abus de mineur” dans une relation homosexuelle en sachant que moi et ma copine sommes très amoureuse et si nous avons eu des relations sexuelles, c’était avec le consentement de chacune. Merci d’avance de m’éclairer à ce sujet.

Marie-Laure

Bonjour,

Avant tout, excuse-nous du délai que tu as dû attendre pour obtenir la réponse à ta question. Elle demandait certaines recherches juridiques, ce qui explique le temps qu’il m’a fallu pour te rédiger une réponse précise qui pourra t’aiguiller au mieux.

Si je résume bien ta situation, tes parents semblent ne pas accepter le fait que tu sois en relation avec une autre femme, qui, contrairement à toi, est majeure. Je ne pourrais pas te dire si ce qui les dérange le plus, c’est le fait que tu sois en relation avec une fille plus âgée, ou bien qu’il s’agisse tout simplement d’une fille. Réagiraient-ils de la même façon si tu étais en relation avec un garçon majeur ? Menaceraient-ils de porter plainte contre lui pour détournement de mineur ?

Je vais te rassurer tout de suite et te parler d’un point de vue juridique. Ensuite, j’essaierai de te préconiser quelques pistes afin que les relations s’améliorent avec tes parents.

Auparavant, il existait une loi sur le détournement de mineurs dans le Code Criminel. Cette loi n’existe plus à l’heure actuelle. Il subsiste néanmoins certaines circonstances dans lesquelles les contacts sexuels sont interdits entre deux individus. Une personne adulte (majeure) ne peut avoir de contacts sexuels avec un enfant ou un adolescent avec qui elle a une relation d’autorité (professeur, moniteur, employeur, etc.). Par conséquent, un adulte n’a pas le droit de profiter d’une situation dans laquelle l’adolescent(e) a un lien de dépendance envers lui pour avoir des relations sexuelles avec lui/elle. L’exploitation sexuelle et l’inceste sont également interdits par le Code criminel.

Si ta blonde n’entre pas dans ces catégories, il n’y a aucune crainte à avoir. À partir de 16 ans, un(e) adolescent(e) peut avoir des relations sexuelles avec une autre (si cette dernière n’est, encore une fois, pas dans une relation d’autorité ou de confiance avec) si les deux personnes sont consentantes.

Autre petite précision : tout ce que je viens de dire ne concerne que les jeunes de 16 ans et plus (tu rentres dans la catégorie). Toutefois, si le (la) jeune a 14 ans ou moins, il / elle n’est pas considéré(e) comme majeur(e) sexuellement. Et par conséquent, un adulte qui a ou tente d’avoir une relation sexuelle avec un(e) jeune de moins de 14 ans commet une infraction selon le Code criminel.

Voilà pour le point de vue juridique. Mais je ne pense pas que ça va arranger grand-chose de faire référence aux paragraphes du Code Criminel devant tes parents s’ils menacent à nouveau de porter plainte contre la fille avec laquelle tu es en relation. As-tu pris le temps de parler avec eux ? Il semble qu’il règne une grande confusion dans l’esprit de tes parents. Sans doute que leur réaction un peu excessive est motivée par une crainte profonde et la volonté de te protéger.

S’ils sont aussi intransigeants et menaçants, c’est peut-être surtout parce qu’ils manquent d’information à ton sujet. Ce que je te conseillerais serait de t’asseoir avec eux, de leur parler franchement (ou, si tu sens qu’ils risquent de ne pas t’écouter, de leur écrire une lettre). Il faudrait que tu parviennes à communiquer avec eux, leur parler de ton orientation sexuelle (sujet qu’ils ne comprennent peut-être pas… tes parents associent peut-être l’homosexualité à la pédophilie comme plusieurs personnes le faisaient à l’époque – sans justification, d’où le fait qu’ils considèrent ta relation avec ta blonde comme un détournement de mineur).

Il va te falloir rassurer tes parents… sur toi, sur ta capacité à discerner ce qui est bon et mauvais pour toi, que tu te présentes comme une personne qui sait ce qu’elle fait, qui connaît ses désirs, ses choix et ses droits (le droit à aimer une femme). Rassure-les également sur la personne avec laquelle tu es en relation. Si cette personne n’était pas en relation de confiance avec toi avant que tu n’entres en relation avec elle, cette relation n’est pas illégale. Il va te falloir montrer à tes parents que non seulement cette relation n’est pas illégale, ou illégitime, mais qu’elle est saine pour toi, si tel est le cas.

Je t’encourage donc à ouvrir la porte à la discussion avec tes parents, à les inviter à découvrir cette parcelle de toi que tu leur avais peut-être cachée et qu’ils vont devoir apprendre, avec ton aide, à apprivoiser. Tu sembles te considérer comme une personne adulte, mature. C’est le moment de le montrer en t’affirmant auprès de tes parents, en les rassurant, et en préférant la communication à la confusion.

Bon courage et n’hésite pas à nous donner des nouvelles !

David Bertet
Jeunesse Lambda / AlterHéros


About Équipe -Pose ta question!-

L'équipe d'intervention de Pose ta question! est composée d'intervenant.e.s bénévoles issu.e.s des domaines d'études de sexologie, travail social, psychologie, toxicomanie, développement social et tout autre domaine connexe ! L'équipe est entièrement composée de personnes LGBTQIA2S+ et d'allié.e.s formidables de nos communautés !

Leave a comment