Devrais-je commencer la prise d’hormones et suis-je seule à être bigenre?


Bon voilà,je suis bigenre (80% fille pour 20%gars)Bon je m’assume totalement en ce moment sauf pour un détail…Je suis une fille et je tiens à le rester! Sauf que j’en ais marre de mes règles et de mon vagin…Autrement dis,je souhaite subir une phalloplastie tout en gardant mes sein et mes courbes… Je tiens à dire que mes raisons sont à la fois sexuel et biologique(mes règles)et aussi que je sens vraiment le besoin d’avoir ce poids entre les jambes…Ma dysphorie se manifeste surtout quand j’ai envie de bander…comme un gars! Bon ça vas je m’accepte comme je suis et j’ai déjà fait mon coming out à mon entourage qui l’as pris plus ou moins bien selon la personne…mais là aussi ça vas…Ma mère s’habitue à ma nouvelle.
Le problème que j’ai est plutôt médical… Je vois mon psy depuis quelque mois déjà et dès le départ j’ai refusé les hormones…Mais je suis entrains de reconsidérer la question car le mois dernier ma dysphorie étais tellement intense que j’en avais mal aux jambes…Et j’ai lue dans la section 18 ans et plus d’un forum qu’avec les hormones le désir se fait plus par le bas… En tout cas je me dis,que peut-être que si je prenais des hormones à faible dose ça pourrais diminuer la douleur quand ça surviens… Est-ce que ça se peux? Ou je me trompe totalement?
Dernière question:je me sens plutôt seul dans ma situation…Existe-il des témoignages de gens qui ont vécue la même chose ou qui vivent la même chose que moi? Je veux dire des bigenre qui souhaite subir une ou des opérations?
Merci d’avance pour votre aide!
 
Salut Katoub!
Merci de nous faire confiance et mes excuses pour le délai de réponse!
J’espère que tu te portes bien.
Tu est tannée de tes règles et de ton vagin et tu aimerais avoir une phalloplastie. Tu vis parfois de la dysphorie qui te crée de la douleur physique par moments. Tu as refusé les hormones il y a quelques temps mais y réfléchis à nouveau et tu te demandes si ta douleur pourrait diminuer si tu en prenais.
Comme ton psy semble t’avoir déjà proposé les hormones, que dirais-tu d’en discuter avec lui? Il est possible qu’au niveau physique comme au niveau émotif, les hormones fassent une différence dans ton bien-être.
Qu’est-ce que tu veux dire par “le désir se fait plutôt par le bas” ? Est-ce que tu parles d’un désir sexuel plus concentré sur les organes génitaux? Si c’est le cas, en fait, ça dépend des gens. Certaines personnes, peu importe leur genre et leurs organes génitaux, vont ressentir du désir et du plaisir dans l’ensemble du corps, alors que pour d’autres personnes, les sensations sont davantage concentrées au niveau des organes génitaux. Ça dépend aussi de la situation, du type de stimulation, de l’environnement, etc. Les hormones peuvent en effet modifier ces sensations.
La meilleure proposition que je peux te faire est d’en rediscuter avec ton psychologue. Il connaît probablement assez bien ta situation et ensemble, vous pourrez prendre une décision. Si tu décides de débuter la prise d’hormones, rien ne t’empêche d’y mettre fin plus tard si tu le souhaites.
C’est une bonne nouvelle, que ta mère accepte de mieux en mieux ton identité. Elle finira peut-être par devenir une alliée béton. Il semble que tu as d’autres personnes dans ton entourage qui t’acceptent telle que tu es, en plus. C’est rassurant!
Il y a certainement d’autres personnes dans ta situation. Si tu veux, tu peux poser la question dans notre groupe de discussion Trans Power! et voir si quelqu’un.e se manifeste. Tu peux aussi contacter l’organisme ASTT(e)Q ou encore le Centre de lutte contre l’oppression des genres qui pourrait te mettre en contact avec d’autres personnes qui vivent une situation similaire à la tienne.
Prend bien soin de toi et n’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin ou simplement pour nous donner des nouvelles !
Marie-Édith, B.A. sexologie


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment