Depuis que j’ai découvert le mot candaulisme, j’ai l’impression d’être redevenu normal…


J’ai toujours eu une attirance pour les hommes. Je pensais que j’étais un gay refoulé jusqu’au jour ou je trouve le mot candaulisme. Je me suis identifié ainsi et depuis je n’éprouve plus d’attirance pour les hommes et le fait partager ma femme ne me fait plus envie. J’ai l’impression d’être devenu normal. Que se passe t-il?

Bonjour Jean,

Merci beaucoup d’avoir contacté AlterHéros. Je comprends de ton message que tu éprouves une attirance envers les hommes depuis longtemps et que tu te croyais avoir refoulé ton homosexualité jusqu’à ce que tu découvres le candaulisme, auquel tu t’identifie. Depuis ce jour, tu n’éprouves plus d’attirance envers les hommes et tu n’as plus la fantaisie de partages ton épouse avec d’autre partenaires. Tu as l’impression soudaine d’être devenu “normal” et tu te demandes si ce l’est.

Définissons tout d’abord le candaulisme: selon wikipédia, (http://fr.wikipedia.org/wiki/Candaulisme) “Le candaulisme est une pratique sexuelle liée à l’excitation de voir son (sa) partenaire avoir des relations sexuelles avec une autre personne. C’est une sorte de voyeurisme.”

Il est possible qu’en trouvant une façon de t’identifier toi-même, par le fait que tu sois adepte du candaulisme et que tu n’en sois pas le seul adepte, tu te sentes rassuré et donc “normal”. Avoir une pratique sexuelle rarement discuté ou relatée peut être difficile à vivre et peut apporter de nombreux questionnements sans pour autant que ce soit déviant ou anormal.

Soulignons de plus que la normalité est un concept basé sur la perception de ce qui est acceptable et de ce qui ne l’est pas sans que ce soit absolu. La normalité est une chose relative à bien des facteurs: la culture, l’âge, le pays, etc. Parfois, le fait de mettre des mots sur notre réalité nous permet de faire la paix avec cette partie de nous. En espérant que ce soit ton cas 🙂

J’espère avoir pu éclairer ton chemin.

Bon courage

Inge Rollin, Sexologue B.A.


About Inge Rollin

Inge détient un baccalauréat en sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est aussi travailleuse autonome pour Venez tels quels en éducation sexuelle et en traduction. Inge a aussi été bénévole pour Suicide Action Montréal pendant plus d'un an. À AlterHéros, Inge s'implique depuis plus de 5 ans.

Je m'implique à AlterHéros car j'aime aider les gens, tout simplement. Partager mon savoir est un plaisir à chaque jour.