Comment se passe les remboursement de T pour un français qui part vivre au Quebec?


Bonjour,

J’ai 26 ans et je suis un homme trans hormoné depuis 4 ans et totalement à jour au point de vue administratif depuis 2 ans. J’ai une ALD pour mes prescriptions d’Androtardyl faites par mon endocrinologue.

Ma question est la suivante: J’envisage de peut être partir faire ma vie au Quebec où ma grande sœur habite depuis peu (dans l’idée je partirai dans les 2 prochaines années et m’installerai la-bas). Comment cela se passe-t-il pour le remboursement d’hormones au Quebec ? Arrivé là-bas je vais soit reprendre des études (donc serai étudiant), soit travailler en tant que professeur, soit, si on se trouve une maison avec un jardin, rester à la maison pour m’occuper des poules et du jardins et tout et tout car j’ai en plus des problèmes de santé qui me freine pas mal. Est-ce que je devrai payer mes hormones ? (D’ailleurs, par la même occasion, j’ai un TDAH et je suis sous Ritaline, je sais que c’est HS mais si jamais je voudrai bien savoir si cette prescription la est aussi remboursable d’une façon ou d’une autre ou bien si je vais devoir la payer de ma poche ?)

C’est une des raison qui m’empêche de vraiment franchir le pas pour le moment.

De plus, mes papiers d’identité sont tous au bon prénom et au bon genre mais mon extrait de naissance n’a qu’une annotation sur le côté pour l’indiqué, y a t-il un risque que le Quebec me demande mon extrait de naissance, voit ça et me pose des problèmes ou bien ma carte d’identité/mon passeport suffisent ?

Merci beaucoup pour votre aide et plein d’amour à vous tous!!!

TLDR: Comment se passe les remboursement de T pour un français qui part vivre au Quebec?

Bonjour Alienatore!

Je suis bien désolé du délai de réponse à ta question, nous avons eu quelques problèmes avec notre site internet dans les dernières semaines.

Si je comprends bien tu envisages de t’installer au Québec et tu te demandes comment poursuivre la prise d’hormones rendu ici. Plus précisément, tu t’interroges sur le fonctionnement du remboursement des médicaments au Québec pour une personne arrivant de la France. 

La première chose à savoir, c’est que toute personne qui est établie au Québec de façon permanente doit être couverte par un régime d’assurance médicaments. Si une personne a accès à un régime d’assurance privée, par exemple via son employeur, elle doit y souscrire. Sinon, elle doit s’inscrire au régime d’assurance médicament public qui est administré par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). 

Grâce à une entente de réciprocité, les Français.es qui s’installent au Québec peuvent dès leur arrivée s’inscrire à la RAMQ pour que leurs soins médicaux soient couverts, et peuvent également s’inscrire au régime d’assurance médicament public s’iels n’ont pas accès à un régime privé.

Le concept d’ALD n’existe pas vraiment au Québec. Les médicaments qui figurent sur la liste des médicaments couverts par le régime public sont tous couverts sans distinction. Le montant à payer consiste d’une franchise de 22,25$ à payer lors des premiers achats du mois et, par la suite, un montant représentant 35% du prix des médicaments. Par exemple, une fiole de testostérone injectable coûte environ 26$, tandis que 30 capsules de Ritalin XR coûtent environ 30$. Ces deux médicaments sont couverts, ainsi, tu aurais à payer un montant d’environ 34$ pour avoir ces médicaments chaque mois. Les assurances privées, quant à elles, doivent offrir une couverture égale ou meilleure à celle du régime public. 

Cela exclut les primes d’assurance à payer au cours de l’année. Dans le cas de l’assurance médicament publique, le montant se situe entre 0 et 710 $ par année, et il est établi selon la situation d’une personne et son revenu. La prime annuelle est calculée et payée lors de la déclaration de revenus (rapport d’impôt). Pour ce qui est des assurances privées, les primes varient beaucoup et sont généralement prélevées directement sur la paie d’une personne. 

Une chose à prendre en compte est que tu devras obtenir une nouvelle prescription pour pouvoir acheter tes médicaments au Québec. Assure-toi donc d’une part d’amener avec toi toute la documentation reliée à la prise de ces médicaments (diagnostic de ton TDAH, lettre du médecin prescrivant tes hormones, etc.) et une réserve suffisante de médicaments achetés en France (généralement trois mois), afin d’avoir ce dont tu as besoin en attendant de trouver un médecin prescripteur au Québec. N’hésite pas non plus à nous recontacter à ce moment-là si tu as besoin d’aide pour trouver un médecin dans la région dans laquelle tu te seras établi!

Finalement, pour ce qui est du changement de nom et de genre, il me semble que tu as en main tous les bons documents pour ne pas rencontrer de problèmes à ton arrivée ici. Si jamais tu rencontres des problèmes, ce qui ne devrait pas être le cas mais on ne sait jamais, n’hésite pas non plus à nous réécrire pour avoir de l’aide. 

J’espère que mon message répond bien à tes questions.

Je te souhaite bonne chance dans tes démarches!

 

Séré, intervenant pour AlterHéros


About Séré

Séré est un activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.

Leave a comment