Témoignage – C’est tellement plus simple qu’on le croit!


Par où commencer… En fait, j’ai pas l’intention de vous faire tous chier, le but n’est pas, absolument pas, de vous dire « Ha ha! bande de p’tits déprimés, moi ça va super bien ha ha!! » pas du tout… parce que je sais ce que c’est que de mal aller, pourtant, moi, je me suis sortie de ma dépression justement en me rendant compte de mon homosexualité et en tombant amoureuse!

En fait, tout a été super simple! Ça faisait à peu près un an que j’étais sortie de l’hôpital pour idées suicidaires et dépression et c’était pas vraiment réglé, loin de là. C’était aux alentours de Noël, à la fête d’une de mes amies, il y avait tout plein de monde, dont ma meilleure amie depuis le début du secondaire que je ne voyais presque plus depuis qu’elle avait changé d’école. Ça m’avait vraiment déprimée qu’elle change d’école… Ah! mauvais souvenirs!

Bon, mais je parlais du « party » de fête de mon amie. Je mets party entre guillemets parce qu’il n’y avait pas vraiment d’alcool (une bière chaque…) (de toute façon ma blonde tient pas l’alcool, lol). On avait passé la soirée à regarder je ne sais plus quel DVD et à danser la salsa (vraiment nowhere!) et j’étais constamment avec ma meilleure amie, appelons la Angel (premier truc qui m’est venu à l’esprit) donc, j’étais toujours avec Angel, collée sur elle sur le sofa, pendant toute la soirée. C’était formidablement chouette! Une belle soirée. Mais je ne me questionnais même pas encore sur mon orientation sexuelle, c’était juste mon amie très très proche.

C’est dans les jours suivants que mon amie qui avait fêté sa fête me mit la puce à l’oreille, pour ainsi dire. En fait, on marchait dehors quand elle me dit : « Tu sais, les filles (parlant des autres filles qu’il y avait à sa fête) se demandent si tu sors avec Angel… parce qu’à ma fête… enfin… vous aviez l’air… »
Je lui réponds catégoriquement en riant « Ben non, franchement! C’est juste mon amie! »
Mais en même temps, dans ma tête, je me suis mise à réfléchir… Est-ce que c’était vraiment juste une amie? Est-ce que je ne l’aimais pas un peu plus que ça?
Quelques mois plus tard, j’étais absolument sûre d’être amoureuse d’elle… Et ça faisait même peut-être plus longtemps encore que je l’aimais… Comment ai-je fait pour ne pas m’en rendre compte?!? C’était devenu une telle évidence!

Il restait le problème de comment lui dire… Depuis qu’on n’était plus ensemble à l’école, on s’était… pas vraiment éloignées, mais on se parlait moins. On s’écrivait beaucoup, tellement que quand on était ensemble, on ne se disait pratiquement plus rien. Finalement, avec beaucoup de subtilité (ah oui, vraiment!) je lui ai écrit, mais tellement subtilement que je nommais même pas son nom. Pendant une soiree où on se voyait, elle m’écrit un mot (c’est vous dire comme on ne se parle pas) où elle écrivait « C’est de moi que tu parlais quand tu disais que tu étais amoureuse de quelqu’un? »
Je lui réponds, toujours par écrit, que oui (je coupe un peu la conversation qu’on a eu sur le papier, parce que c’était vraiment long, j’étais pas tout à fait à l’aise).
Elle me fait : « =D (moi contente) J’aurais jamais imaginé…. tu sais pas à combien de scénarios j’ai pensé pour te le dire! »

Ça fait 6 mois qu’on est ensemble… et tout va pour le mieux ^^
Alors découragez-vous pas, les amis, ça arrive que ça se passe bien =D


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment