#clef
#expérience
#main
#orientation
#origine
#souffrance
#Témoignages
#thérapie
25 février 2024

Suite à une thérapie, j'ai découvert que j'avais un traumatisme envers les femmes, est-ce que c'est pour ça que je suis gai ?

voici mon histoire j ai toujours couché avec des mecs. Pour faire un essai j’ai couché avec une fille j’ai pas pu, je suis tombé en dépression et me suit fait suivre par un médecin qui m’a fait une séance EMDR et là j’ai découvert qu’à 8 ans j ai été violé par ma prof elle m’a mis tout nu sur l’estrade pour faire voir aux autres enfants comment était le sexe d’un homme et donc je n’ai jamais cherché les femmes vu mon traumatisme et me dis que maintenant mes sens vont se réveiller pour les femmes vu mon blocage a votre avis j’ai jamais été attiré par les femmes il dit que c’est mon blocage qu’une femme me touche…

Sophie Bouchard

Bonjour Chris,

Le témoignage que vous nous faites ici est très touchant. Vous semblez avoir emmagasiné une grande souffrance il y a 30 ans, dont vous découvrez enfin l’origine. Ce qui est heureux, c’est que vous avez en main les clefs pour vous en libérer. Aussi, avant de statuer sur votre orientation sexuelle, il m’apparaît qu’il serait bénéfique que vous preniez d’abord le temps de faire votre thérapie pour tenter d’apaiser cette souffrance traumatique vécue tout petit. Cela pourrait vous prendre quelque temps: la durée d’une thérapie varie d’une personne à l’autre.

Par la suite, il est probable que vous ressentirez mieux monter en vous votre orientation sexuelle. Vous aurez accès à davantage de guides et d’indices. Pour le moment, vous savez qu’il y a votre expérience en général (vous dites avoir connu seulement des partenaires masculins sauf une fois) ainsi que, selon ce que vous dites, l’expérience unique avec une femme qui vous a fait tomber en dépression. Il est possible qu’après la fin de la thérapie en EMDR, il vous soit bénéfique de consulter un ou une sexologue, afin de bien clarifier cette question de votre orientation sexuelle et, espérons-le, vous connecter avec votre nature profonde. En attendant, je vous réfère à un outil d’auto-évaluation qui est bien apprécié par plusieurs, sur le web:

http://www.psychomedia.qc.ca/tests/klein

Au travers de toutes ces réflexions sans doute exigeantes, n’oubliez pas de vous divertir et de vous faire plaisir à chaque jour, pour éviter de vous épuiser.

Persévérez, vous êtes sur la bonne voie. Prenez soin de vous et bonne continuation!

Sophie

pour l’équipe d’Alter Héros

Similaire