Je me demande si, au fond, je ne suis pas une femme


Bonjour. Je suis un homme qui se pose des questions sur son identité de genre depuis 5-6 mois. Etant réservé, renfermé sur moi-même depuis l’adolescence, n’aimant pas les conversations de mecs, n’ayant vraiment eu de moment d’épanouissement dans ma vie, et n’ayant pas de vie sociale, je me demande si au fond je ne suis pas une femme?! Je suis allé sur le chat-trans.com et je me suis fait passé pour une femme trans, et 2-3 hommes et une femme trans m’a dit que je parlais comme une femme. De plus, j’ai aimé me faire passer pour une femme et j’y pense chaque jour que j’en suis une. Mais j’ai peur et je refoule cette idée mais j’ai cette obsession dans ma tête qui dure. Et pourtant je ne suis pas très à l’aise dans mon corps d’homme dans la vie quotidienne et surtout pour les relations sexuelles.Si j’avais une baguette magique, je l’utiliserais pour être une femme mais avec des si, c’est tellement facile. Qu’en pensez-vous?
Juju
Bonjour Juju,
Merci de faire confiance à AlterHéros en cette période de questionnement, nous allons te répondre de notre mieux. Ainsi, tu te questionnes à savoir si tu es une femme trans. Plusieurs expériences t’ont permis de faire des réflexions et d’en arriver à certaines conclusions.
Je vais utiliser des pronoms féminins dans ma réponse. J’espère que ça te conviendra !
Tu dis que tu es très réservée depuis l’adolescence, et que tu n’aimes pas les conversations avec les hommes. Qu’est-ce que tu n’aimes pas de ces conversations? Serait-ce les sujets qui sont abordés? Ou les sujets qui ne sont pas abordés à cause de stéréotypes sexistes? Par exemple l’apparence, les sentiments, les activités stéréotypiquement réservées aux femmes? Es-tu inconfortable avec l’attitude des hommes en question, avec lesquels tu discutes?
Lorsque tu dis n’avoir jamais vécu de moment d’épanouissement, est-ce en tant qu’homme? Est-ce dans ta vie quotidienne? Qu’entends-tu par épanouissement? Et comment penses-tu qu’un moment d’épanouissement est sensé être vécu?
Tu dis être en questionnement quant à ton identité de genre, mais tu indiques aussi que tu penses chaque jour que tu es une femme. Ce sentiment d’être une femme, est-il présent depuis plus longtemps que le questionnement de ton identité de genre? Voulant dire, as-tu ce sentiment depuis plusieurs mois? Et autre le plaisir de savoir que tu parles comme une femme (sur le chat-trans), qu’as-tu ressenti quand tu te faisais passer pour une femme? As-tu eu un sentiment de bien-être? D’aisance? Le sentiment que l’image que tu projetais était bel et bien toi?
Tu parles aussi d’avoir peur et que tu refoules cette idée que tu puisses être une femme. Qu’est-ce qui te fait peur? Les réactions des autres en l’apprenant? Les démarches possibles pour changer ton existence en tant qu’homme? Ta peur est-elle mélangée à une excitation du nouveau? Des possibilités qui s’ouvrent à toi? Lorsque tu dis être mal à l’aise avec ton corps d’homme, et ce surtout lors des relations sexuelles, te vois-tu avoir des relations sexuelles en tant que femme? Que penses-tu de cela? L’avais-tu déjà considéré? Et lors de tes relations sexuelles, qu’est-ce que te mets tant mal à l’aise? Est-ce le fait d’avoir un pénis? De ne pas avoir certains aspects d’un corps féminin? Est-ce ton rôle dans les relations sexuelles avec lequel tu es inconfortable?
Enfin, tu dis que si tu avais une baguette magique, tu l’utiliserais pour être une femme « avec des si ». Qu’entends par des «si»? Et même si cette baguette magique n’existe pas, il y a plusieurs options qui s’offrent à toi pour apporter des changements à ta situation. Il y a la possibilité de prendre des antiandrogènes, qui arrêteront les effets que la testostérone a sur ton corps. Ceci est tout à fait réversible en tant que traitement. Tu pourrais prendre des hormones féminines afin de donner à ton corps certains aspects plus féminins. Si la possibilité de pousser la transformation plus loin t’intéresse, il est possible de s’habiller et de prendre le rôle social d’une femme, que ce soit dans certains contextes particuliers ou bien en général dans ta vie quotidienne. Et encore, dans l’éventualité que tu réalises le tout et que tu veuilles encore y aller plus loin dans ta représentation féminine, il est possible de regarder ce que les différentes chirurgies pourraient faire pour toi. Que penses-tu de ces options? Vers quelles réflexions le tout t’apporte-t-il? Si tu désires en parler plus longuement, je te conseille de prendre rendez-vous avec un psychologue, ou encore mieux un sexologue. Ces professionnels peuvent t’aider à cheminer et à faire des choix éclairés sur les différentes possibilités d’action.
Je te souhaite de belles réflexions et succès dans tes démarches, peu importe desquelles il s’agira. N’hésite pas à nous réécrire, nous nous ferons plaisir de te répondre.
Sincèrement,
Tamara


About Tamara Ginn

Bachelière en sexologie, diplomée de l'UQAM. Stagiaire avec AlterHéros en 2012-2013 et administratrice depuis 2013.

Leave a comment