TÉMOIGNAGE : S.O.S. pour la vie


TÉMOIGNAGE


Il y a moins de trois mois, j’ai décidé de révéler mon orientation sexuelle à plusieurs de mes amis de ma polyvalente (j’ai 15 ans). J’ai beaucoup réfléchi avant de le leur dire, j’ai aussi pensé à qui je le dirais, car je n’avais pas la même confiance en eux tous. Par e-mail ou en face à face, une partie de mes amis ont appris la nouvelle. Contre toutes attentes, seul un de mes vieux copains m’a avoué être un peu dérangé par ce côté de moi. Il a dit: «Je trouve que c’est normal d’être dérangé par ça…»
Un jour, je suis tombé amoureux d’un garçon. Après lui avoir écrit une lettre lui révélant mon amour, je lui ai demandé qu’est-ce qu’il en pensait. La réponse fut négative, bien sûr, il n’y avait presqu’aucune chance qu’il me réponde oui. Mais je voulais au moins essayer, pour que dans les années à venir, je ne me ronge pas avec mes remords.
Le jour suivant, j’apprends que plusieurs personnes sont au courant de mon orientation, même si elles ne sont pas supposées l’être. Depuis ce temps, les choses se sont quelque peu empirées de jour en jour. Même si je sais qu’il ne m’aimera jamais, je n’arrive pas à me le sortir de la tête. En plus de ça, j’ai perdu une grande partie de mon estime. Dans ma tête, je ne vaut pas grand chose. J’ai l’impréssion que je ne suis qu’un boulet accroché par une chaîne, aux pieds de mes amis. De n’être là, que pour boucher les trous vides.
Combien de fois je m’imagine, main dans la main avec un garçon qui me plait. Mais l’instant d’après me viennent des questions qui m’empêchent de vivre normalement… Des questions comme: Et s’il n’était pas gai? Même s’il le serait (ce qui n’est pas sûr) pourquoi voudrait-il de moi? Après ce bref questionnement, malgré ce que me dit mon coeur, j’efface mes pensées et retombe dans le désespoir. Viennent ensuite la déprime suivie de pensées suicidaires, et cela, sans arrêt. Tout ça, depuis que je me suis fait trahir par le garçon de mes rêves…
Bien sûr, j’ai aussi plusieurs ami(e)s qui m’aident, mais ces idées me reviennent toujours. Pour l’instant, la seule chose qui m’en empêche, c’est le courage et une pincée d’espoir.
Celui qui espère, Martin


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.


Leave a comment

6 thoughts on “TÉMOIGNAGE : S.O.S. pour la vie

  • Anonymous

    salut,
    premierement, je voulais te félicité car je croit que chaque pas en avant mérite d’etre récompensé et reconnus. tu trouveras sans doutes lassans de te le faire dire mais tu doit t’acrocher. sache que ce n’est qu’une ombre passagère. La nuis ne peut pas etre noir a tout jamais. Tu veras le jours se leveras et les couleur réaparaitrons. Après tout le secondaire est sans doute le plus difficile mais tu as presque fini et le cégep est souvant plus ouvert. si tu as besoin d’aide tu sais que presque tout le monde veut t’aider. Alors n’ésite surtout pas a en quérir.
    On ne veut pas te perdre alors souvient toi, nous sommes la pour t’aider
    xxx

  • Maxym

    Peu importe ce que les gens pensent, peut importe ce qu’ils disent, si tu es heureux et que tu es bien dans ta peau, ils apprendront a te respecter. Tous et chacun, qui sommes gay, avons vécu des situations semblables a la tienne. Et nous avons passé au travers. Aujourd’hui, nous pouvons dire que nous sommes fort, que nous sommes fier. C’est là que prends toute la signification du Gay Pride… La fierté Gay. La fierté d’etre qui nous sommes, envers et contre tous. Pense aux jours meilleurs a venir, ou tu sera heureux, et accroche toi a la vie comme si chaque journée uqe tu vis était la derniere, tu verra, tu ne le regrettera pas…

  • Stéphane

    Salut Martin,
    Je n’ai pas eu la chance de faire mon coming out à ton âge (je l’ai fait à 34 ans) et je dois te dire que c’est pas facile à 34 ans. À quelque part je te crois chanceux de pouvoir le faire aujourd’hui, à ton âge., et ce même si tu dois affronter des situations un peu déroutantes. Je te jure que ça vaut quand même la peine de faire son coming out. J’ai moi-même eu des pensées suicidaires avant de faire mon CO, et c’et un copain à moi qui était atteint du Sida et qui savait qu’il allait mourir bientôt en plus de souffrir de complications de la maladie qui m’a dit: “Je trouve la vie tellement belle malgré tout”. Ce sont ces paroles qui m’ont sauvé. Aujourd’hui, je le conirme, la vie est tellement belle. Je suis même en couple stable avec un gars depuis 10 ans et c’est merveilleux. Lâche pas mon homme et n’hésite pas à m’écrire si tu le veux, ça me fera plaisir de t’aider.

  • kim

    C’est assez grave ton cri d’alarme…Personne ne veut te perdre (meme si je ne te connais pas du tout)
    Deuxiement, je me suis toujours dis que le suicide est un acte de lacheux… je ne veux pas te traiter de lache, mais tu as 15 ans…..
    Tu as meme pas vecu ton 1/5 de ta vie…La vie est quand meme belle…quand on cherche!
    Cest quoi que tu aimes le plus dans la vie? Bien cette chose, attache toi a elle! Elle va te sauver…Exemple si tu aimes jouer de la musique, pratiquer un sport, voir tes amis, rire, allez voir un show ect…faut voir au dela de ton orientation… car l’orientation est une seule partie de toi..
    Y’en a plein et surement que tu as beaucoup de potentiel pour accomplir de belles choses!
    Si tu sens que tu n’ai pu capable, avant de faire quoi que ce soit…VA CHERCHER DE L’AIDE…UN psy, un membre clsc, un prof, tes amis ect……
    BONNE CHANCE…Si tu m’ecris je vais te repondre!
    Prend soin de toi! Aimes-toi d’abord!
    Bon courage!

  • Kim

    Tu sais, il ne faut pas que tu perdes espoirs…peut importe…moi j’ai commence a me questionner a 15 ans et j’ai eu ma premiere relation a 20 ans…
    Ne pense pas au suicide, cest malsain….je crois qu’il te reste un bout de chemin avant d’arriver a vouloir etre en couple…
    Sans mauvais jugement,
    Un jour tu vas avoir l’homme qui va te tendre la main…Pour l’instant, tu dois regarder la situation en face…
    Te foutre des gens qui te blessent et avancer pour batir plus tard un AMOUR SAIN….
    Dit toi que beaucoup de gens passent par ton cheminement…et tout le monde souffre avant de s’accepter et d’accepter la situation…
    Je suis lesbienne et si tu veux me jaser, je te laisse mon e-mail….
    Perd pas courage
    et BONNE CHANCE…
    Tu merites le bonheur!
    Va chercher de l’aide!
    Sincerement,
    Kim

  • Banana

    Cher Martin,
    Ce courage et cette pincée d’espoir dont tu nous parles, c’est tout ce qu’il te faut pour traverser ton quotidien et éloigner les pensées suicidaires de ton grand coeur. Les déceptions, les échecs, les chagrins, c’est ce qui nous rend plus fort, c’est ce qui nous fait grandir. Tu es encore bien jeune, seulement 15 ans. Alors imagine toutes les surprises que la vie te réserve encore, tous les amours que tu vas pouvoir vivre. L’amour, ce n’est pas quelque chose de facile mais une fois qu’il cogne à ta porte, ça peut être tellement beau. Aie confiance.
    Entoure-toi de gens sincères. Recherche l’authenticité dans le regard de tes amis. Accroche-toi à tes rêves, et surtout, continue d’espèrer. Pour toujours.
    Anna