Quand je suis en érection, je ne décalotte pas naturellement. Est-ce normal?


Bonjour

Quand je suis en érection mon gland ne ce décalotte pas naturellement.

Je peux le décalotter facilement, mais prépuce ce remet en place directement.

Pourtant dans mon enfance je n’avais pas ce soucis la. Juste que parfois mon prépuce restait parfois bloquer sous le gland quand j’étais en érection pendant la puberté.

A quoi cela est dû ?

Certaines personnes mon dit que j’avais le frein trop court.

Comment remédier à ça ?

Michmich

Bonjour Michmich!

 

Tu te poses des questions concernant le fait que ton pénis ne se décalotte pas complètement lorsque tu es en érection. 

 

Tous les pénis sont dans la nature! Je dirais que le plus important ici est l’aspect du confort, s’il est possible de déplacer le prépuce lors de l’érection sans que cela n’entraîne de douleur, de grande difficulté ou d’impact sur la fonction sexuelle et urinaire, même si c’est souvent à recommencer, ce n’est pas particulièrement inquiétant. Il est même très fréquent que la peau du prépuce reste sur le gland pendant une érection, ça dépend vraiment du confort ici!

 

Pour certains pénis, le prépuce est serré au point de faire mal au moment du décalottement, voire d’empêcher totalement celui-ci, et c’est ce qu’on appelle un phimosis. Lorsque le prépuce est rétracté et reste bloqué il s’agit d’un paraphimosis, ce qui peut également être dangereux s’il reste ainsi trop longtemps.

 

L’un comme l’autre sont relativement communs à l’enfance et finissent souvent par rentrer en place avec le temps. L’inverse, l’apparition d’un problème à l’adolescence ou l’âge adulte est également possible. En effet, les pénis ont tendance à changer lors de la puberté, comme tu as dû le remarquer.

 

Dans les cas de problèmes comme le phimosis, différentes solutions sont possibles, certains exercices d’étirement/dilatation, des crèmes ou dans des cas plus sérieux et plus rares, la circoncision. Seul un examen d’un·e professionnel·le de la santé pourrait confirmer la nature de la problématique et les traitements nécessaires. 

 

N’hésites pas à en parler à ton médecin si cela te dérange et que tu aimerais essayer d’y remédier.

 

Cordialement,

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment