Puis-je me fier à un résultat négatif pour un test du VIH 11 semaines après mon piercing ?


Bonjour,
Il y a 7 mois, je me suis fais faire un piercing au nombril…La femme a tout ouvert devant moi mais je nai pas fait attention quand elle a ouvert l’aiguille. J’étais juste à coter d’elle donc je ne crois pas qu’elle aurait tenter quelque chose…J’ai quand meme eu un doute et je suis aller passer un test de dépistage 11 semaines apres cette journée…Mon test était négatif…J’aimerais savoir si je peux me fier a ce résultat…? Est il fiable ou devrais-je en subir un autre? Le risque de contracter le vih par cette pratique est faible car jétais a coter delle quand elle préparait les choses…et de plus mon test a négatif a 11 semaines…(quasiment 3 mois) est il fiable? puis-je dormir sur mes 2 oreilles?
Claudie

Bonjour Claudie

D’abord, je te remercie de t’être adressée à nous.

En effet, tu fais bien de te préoccuper du risque de transmission du VIH car effectivement, c’est une des choses à regarder lorsqu’on s’adonne au body piercing. D’abord, bien que réel, le risque de contacter le VIH ou une hépatite est assez faible surtout si tu as bien choisi l’endroit où tu t’es fait percer. De plus, ton test de dépistage était négatif. Ce résultat, est assurément fiable, car il est recommandé d’attendre au moins trois mois (ce que tu as fait) avant de passer un test de dépistage du VIH qui détecte les anticorps produits pour combattre le virus. Cependant, si tu le désires, pour plus de sûreté, tu peux refaire un test de dépistage au moins six mois après la date où tu t’es fait percer. Si ce test est négatif de nouveau, tu pourrais vraiment avoir l’esprit en paix, car le virus, s’il est présent dans ton organisme, se détecte quasiment à coup sûr après six mois.

Enfin, voici quelques pistes (indices) qui peuvent te guider sur la qualité de l’endroit où le body piercing est pratiqué:

* L’aire de travail est propre et bien éclairée.

* Le studio utilise des instruments qui se lavent et se stérilisent facilement, comme l’acier inoxydable.

* Les tatouages sont réalisés avec des aiguilles stériles et une machine à tatouer qui a été lavée à l’alcool après chaque utilisation, et couverte d’un nouveau plastique jetable.

* Le perçage des oreilles est fait avec une aiguille stérile ou un fusil équipé d’une cartouche stérile jetable qui tient les tiges.

* Le praticien utilise de nouvelles aiguilles stériles pour chaque tatouage ou perçage. Elles ne devraient jamais être réutilisées.

* Les praticiens ont des habitudes de travail hygiéniques : ils lavent leurs mains avant et après les procédures, après avoir touché à des objets contaminés, avant de manipuler et d’ouvrir des pièces stériles, avant de mettre leurs gants et après avoir enlevé leurs gants.

* Les praticiens portent des gants médicaux pendant les procédures.

* Le studio possède une « zone propre » et une « zone sale ». La procédure doit être faite dans la « zone propre », où seuls des emballages stériles et des pièces d’équipement propres sont conservés et utilisés. La « zone sale » est la zone où se trouvent un évier de lavage et un compartiment de préservation pour le matériel stérilisant.

* Les surfaces de travail sont faites de matériaux lisses et non poreux.

* Toutes les surfaces sont nettoyées au moyen d’une solution composée d’eau et d’un agent blanchissant.

* Le studio possède un appareil de stérilisation, de préférence un stérilisateur à vapeur, ainsi que des bandes d’essai pour indiquer si l’appareil fonctionne correctement.

* Les déchets sont jetés comme il se doit; les déchets contaminés par le sang sont placés dans des sacs de plastique, qui sont noués avant d’être jetés avec les déchets ordinaires.

* Les outils pointus utilisés pour percer la peau sont placés dans des contenants résistants aux perforations.

* Les instructions verbales et écrites relatives aux soins personnels à apporter après la procédure sont données aux clients.

Les risques d’infection peuvent être minimisés grâce aux précautions suivantes :

* Choisir un bon praticien professionnel, qui a suivi une formation.

* Demander au praticien s’il suit le Guide de prévention des infections de Santé Canada relativement au tatouage, au perçage des oreilles et au perçage corporel.

* Ne jamais faire percer ou tatouer une partie de la peau sur laquelle il y a une coupure ou une rupture, des boutons, des verrues ou d’autres anomalies.

* S’assurer que le praticien désinfecte la surface de la peau en utilisant un produit antiseptique pour la peau avant la procédure.

* Se laver les mains à grande eau avant d’appliquer une lotion ou un onguent sur la zone tatouée ou percée après la procédure ou lors de la rotation du bijou, tel qu’il est indiqué par le praticien. Si une infection du tatouage ou du perçage est redoutée, il faut communiquer avec un médecin ou le service local de santé.

* Le vaccin de l’hépatite B aide à la protection contre l’hépatite B, mais il n’y a aucun vaccin qui puisse prévenir l’hépatite C ou le VIH.

En espérant avoir répondu à tes interrogations. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous réécrire.

Marie-Joëlle

Leave a comment