Pourquoi j’ai ces pensées homosexuelles que je n’arrive plus à contrôler?


Rebonsoir ,je veux juste vous poser cette question:pourquoi je me sens mal à l’aise au côté de mes amis et il y’a une sorte d’idées qui me disent de les embrasser et ça me perturbe beaucoup â l’école et je veux que vous m’éclairer à ce sujet🙏🏽Et quand je fais une activité je regarde partout pour voir si une personne me voit comme gay à cause de mes mauvaises expériences avec des hommes et quand je vois un garçon attirant j’ai peur de le regarder dans les yeux et plein de pensées homosexuelles me viennent à la tête et que j’arrive plus à contrôler et j’ai un drôle de comportement et je me sens un peu trop faible pour aborder une femme est ce c’est parce que j’ai pas un très bon régime alimentaire qui fait que je me sens si faible et j’ai un trouble de comportement à chaque que je remarque que je suis en train d’être observé et je change de marche et mon estime de soi baisse et je veux juste savoir si ce sont des pensées intrusives ou pas afin de mettre fin aux doutes et je veux juste que ses pensées s’en aillent parce que je me sens mieux sans elles

Rebonjour!

 

Merci de nous écrire à nouveau! Il y a quelques aspects à ta question, je vais donc y aller point par point si ça te vas.

 

Pour reprendre tes mots, il t’arrive d’avoir un malaise avec certains amis, tu penses parfois à les embrasser et il t’arrive d’avoir des pensées homosexuelles lorsque tu es aux côtés d’hommes attirants. Tout ça me semble totalement normal et sain! Lorsqu’on est proche d’une personne, que l’on s’entends bien et que l’on passe souvent du temps ensemble, il est plus facile d’imaginer d’autres types d’intimité. c’est encore plus fréquent lorsqu’on est jeune et qu’on n’a pas beaucoup d’expérience dans les sphères sexuelles et amoureuses. Ça ne veut pas automatiquement dire que tu vas poser des gestes avec ces garçons. Si tu ne te sens pas prêt ou pas confortable, si tu n’as pas envie ou si tu sais que cela ne serait pas bien accueilli tu peux garder ces pensées pour toi. Je t’assure que les scénarios et les images de nature romantique/sexuelle que tu imagines ne peuvent pas te faire de mal. Je comprends que ça peut être un peu gênant quand ça arrive par contre, ça arrive!

 

Ensuite, tu mentionnes ton estime de soi et le regard des autres en lien avec différents trucs : ton trouble de comportements, ta démarche, ta capacité à aborder les femmes, ton alimentation et ton niveau de force physique. Corriges-moi si je me trompe, mais je crois comprendre que cela touche un peu à ta conception de la masculinité. Pour beaucoup d’hommes, être masculin signfie d’être physiquement imposant, de prendre de la place, d’être confiant et d’avoir de la facilité à séduire les femmes. Il peut s’agir d’éléments de la masculinité, mais ce n’est pas aussi simple et il existe énormément de variété entre chaque homme. Ce que je veux dire, c’est qu’il n’y a pas qu’une seule bonne façon d’être un homme, tu me suis?

 

Tu demandes s’il pourrait s’agir de pensées intrusives puisqu’elles te dérangent et que tu aimerais pouvoir t’en débarrasser. Je crois en effet qu’il serait sans doute à ton avantage d’écouter ces pensées puis de les laisser aller sans leur accorder grande importance. Si cela ne t’amène pas à être une meilleure personne, tu peux ne pas y faire attention. Ça peut sembler un peu étrange à dire, mais tu peux t’autoriser à te faire confiance. Tu as le droit de croire en toi, de te pardonner tes faux-pas et de faire preuve de compassion envers toi-même.

 

J’aimerais aussi parler d’homosexualité, plus spécifiquement de la façon dont l’homosexualité est perçu de façon générale dans nos sociétés. Encore ajourd’hui, après les efforts d’activistes et d’artistes LGBTQ+, les relations intimes entre personnes de même sexe sont souvent vues comme différentes des relations hétéros. Dans ce contexte-là, il est plus difficile d’accepter et de valoriser des attirances et une orientation qui diffèrent de la norme. Connais-tu l’association Kouraj en Haïti? Ou encore le youtubeur Ziggy Solution? Parfois, simplement de voir qu’il est possible de vivre et de s’épanouir en tant que personne LGBTQ+ aide énormément à faire la paix avec ses pensées plus négatives.

 

J’espère que mes quelques mots t’éclaireront, n’hésites surtout pas à nous écrire quand tu en ressens le besoin, toute notre équipe est là pour toi!

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment