TÉMOIGNAGE : Pas si facile…


Au début, je pensais que ça serais facile. Je n’avais qu’à ne pas le crier, ce n’était pas l’affaire la plus compliquée que j’avais eu à faire.


Et puis, c’était peut-être une passe ? C’est ce que tout le monde dit tout le temps, non ? Surtout que je me sentais jeune… à 13 ans, on EST jeune, il n’y a rien de sérieux…
Mais ça s’est compliqué à cause de quelqu’un, à cause d’elle. Ioana. Je me demandais ce que j’avais. Entre remarquer les filles plus que les gars et ne plus être capable de se séparer de quelqu’un, il y a une grosse différence. Je me frustrais pour rien, j’étais jalouse de n’importe qui s’approchait d’elle, c’était l’enfer.
Et un jour, il y a eu une sortie avec le Club de Lecture de l’école, à une cabane dans les bois. On était 10, avec 3 chambres. Résultat : j’allais dormir dans la même chambre qu’elle. C’était spécial, on s’est parlé beaucoup et j’ai souvent pensé qu’elle avait l’air de se comporter comme je le faisais quand j’étais avec elle (comme je le faisais à ce moment là…). J’ai pensé pendant la première nuit à quel point ça me libérerait de lui dire ce que je ressentais. Et le lendemain je lui ai dit. Sans grande déclaration, c’était sorti tout seul. Par la suite, elle m’a repoussée. Gentiment, mais ça a fait mal, et je devais en parler à quelqu’un.
Je l’ai dit à ma meilleure amie. Elle l’a bien pris, mais pas suffisamment. Elle aussi a eu besoin de se confier à quelqu’un. Et une fois qu’une trentaine de personnes ont dit à une autre : « Ne le dit à personne. Té la seule à qui je le dis. » Ça tombe sur une snob qui DOIS le communiquer à l’école entière pour faire son intéressante.
Dans la semaine, je voulais m’effacer. Le nombre de fois que j’ai menti à ma mère, que j’ai menti aux profs, que j’ai essayé de paraître forte. Ça n’a pas duré et j’ai essayé de me tuer.
Maintenant je suis contente d’avoir raté mon coup, le nombre d’affaires que j’aurais ratées…
Je l’ai dit à ma mère dans la semaine… elle ne l’a pas très bien pris, elle s’est plaint à mon père. Lui il a rien fait, continué à agir comme si de rien n’était, je lui en ai été reconnaissante…
Puis, quelques mois plus tard, je me suis fait une blonde d’un peu moins de un an de plus âgée que moi. Mais en même temps je me suis rapprochée de Ioana à nouveau, comme avant.
Puisque je ne voulais plus en parler à des amies, je me suis dit que vu que ma mère savait et qu’elle voulait que je lui parle… bof, la seule chose qu’elle a sorti a été : « Tu vas pas me ressortir tes affaires de lesbiennes ? »
Non, non… bien sûr… je me suis tue. 4 mois que j’étais avec ma blonde, et Ioana m’a dit qu’elle m’aimait.
C’est là que je me suis trouvée une confidente : une de mes professeurs. Je la remercie grandement, je ne sais pas ce que j’aurais fais sans elle. En tout cas, je n’aurai pas survécu à mon secondaire 3 en entier… et pourtant, il est fini maintenant, et je rentre en 4 dans pas tant de temps que ça !
Enfin, je change d’école de toute façon. Je ne parlerai à personne cette fois.
Mon père ? Je ne sais même pas s’il se rappelle que je suis aux filles, je l’adore, il agit tout à fait normalement !
Ma mère ? Ah, ici il y a l’obstacle. Depuis le temps, plus de un an et demi, j’avais cru qu’elle aurait accepté. Mais on a discuté dernièrement parce que je voulais le dire à mon frère qui m’énerve ces temps-ci à me dire que je devrais avoir un chum… Ma mère a fait : « Ne lui en parle pas. Quand tu deviendras hétéro, tu ne veux pas qu’il se promène en disant que tu étais aux filles. » D’accord, elle a accepté que je le sois si ça arrête un jour… J’espère qu’elle comprendra…
Et Ioana ? Je sors avec depuis un peu plus d’un mois. Je l’aimais plus. Je ne l’avais jamais sortie de ma tête.
Mais comme je l’ai dit, je change d’école.
Alors ce texte est pour elle, parce que même si on ne se voit pas pendant l’été à cause des voyages hors du pays, et même si on ne se voit plus après, parce que ça prendrait 1 heure de voyage minimum (seulement l’allé), j’espère ne jamais l’oublier.
Et il est aussi pour Mme Geneviève, ma professeur de français. Parce qu’elle non plus je ne la verrai plus, et pourtant, j’en aurai probablement encore besoin….


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.


Leave a comment

4 thoughts on “TÉMOIGNAGE : Pas si facile…

  • Gloops

    Salut Sophie,
    J’ai lu ton histoire et j’ai été très émue. Je trouve ca triste qu’aujourd’hui encore les parents réagissent mal à l’annonce d’une orientation autre qu’hétérosexuelle. Il faut croire que, toute suite, leur rêve d’être un jour grand-parents se détruisent… ils ne pensent pas toute suite au fait que c’est là que leur enfant peut trouver enfin leur bonheur… J’imagine qu’avec le temps ils finiront par comprendre… comprendre que ce n’est pas une maladie, que ce n’est pas tout à fait un choix, mais plutot une façon différente de vivre l’amour. De toutes façons, qui de mieux pour comprendre une fille qu’une autre fille?!
    En tous cas, je te souhaite de te trouver une personne à qui tu pourra aisément te confier, sans aucune criante de te faire “stooler” ou même juger.
    Bonne chance et ne lâches pas! Vis pleinement!
    bye, gloops!

  • Tss devine?

    Toujours aussi triste :'(
    T’es trop chou sur la photo (j’l’ai mit dans mes favoris) Quand j’la regarde, j’arrive à me rappeller ton odeur et ta voix (ouais, y’a l’odeur qui sort de l’écran, juré, j’dis pas ça parce que yé 3h du mat lol) J’ai hâte de te voir cet été (si on se voit…)
    ~Sai
    PS; les choix de smiles font durs!!!!!!!!
    PPS; Tu sens bon
    PPPS; Trop triste
    PPPPS; Youpi, tu vas gagner!! (J’espère) (en tk moi je vais voter pour toi ;))

  • Alex

    Ohhhhh J’adore ta photo Soph! Lol! Non mais j’en svasi déja quelque bout mais j’en ai appris ici! Moi en tout cas ej suis contente de t’Avoir rencontrer! Té une fille super sympa! Ceux qui pensent du mal des homo sont vraiment trop con!
    Moi ma politique c : Tandis que vous êtes heureux en couple moi sam me fait rien! Vous ête heureux! C tout ce qui compte!
    BebyE!
    XxX

  • Valérie

    Salut !
    J’ai aimé ton témoignage, car il ressemble au mien ! Je l’ai révélé a mes parents, mais ils l’ont bien pris. on dirais même qu’ils l’ont oublié que je suis lesbienne, et ca fais environ 1 mois ! Moi aussi j’ai tombé en amour avec une file.. mais de 31 ans.. et j’ai bientot 17… on s’entend pour dire que cé pas possible ! 😉 mais je lui ai finalement dit, et elle m’a répondue quelle est hétéro. Elle continue quand meme de me parler comme avant ! J’en suis contente !
    Saches que je suis avec toi! et j’Espère que ta mere va comprendre qu’on ne peux pas ”devenir” hétéro ! , malheureusement des fois ! mais entk !
    Bonne chance dans tout !
    Val ~xxx~