Tag: Transphobie


Je vis de l’incompréhension concernant mon orientation sexuelle en raison ...

Bonjour, Je vous écris ce message car je ne sais pas vers qui me tourner pour en parler surtout que c'est assez délicat. Donc je me lance. Je me considère comme hétérosexuel, je suis toujours sorti avec des femmes et je ne fantasme pas sur les hommes. Mais courant 2010, année où ma vie était faite de bas plus que de haut, à cette date j'étais encore avec mon amie avec qui j'étais en couple depuis la décembre 1999, suite à des problème d'argent que j'essayais résoudre tout seul, il a bien fallu que je lui en parle et quelques mois plus tard elle a décidé de me quitter (il est vrai que mon comportement avait changé, j'étais devenu ultra négatif et je pensais à mon problème d'argent du réveil jusqu'au soir). À partir de ce moment, je me sentais "nul" sans aucun avenir et sans retrouver quelqu'un dans ma vie. On peut dire que je n'étais pas très bien et un soir après le travail, j'ai contacté une prostituée mais pas une femme NON une transsexuelle, d'une certaine manière je me dégoutais tellement que je me suis dit qu'avec ce genre de relation je ne ferais de mal à personne et que mon orientation sexuelle n'en serait pas entachée. Ce qui m'attirait c'était ce corps de femme mais avec un sexe d'homme. Sans rentrer dans détail, j'ai fait une fellation à cette trans et ensuite je l'ai pénétré à la fin en rentrant chez moi, je me sentais "sale" j'ai pris une douche et j'ai lavé mes vétements. Je me suis posé beaucoup de question, comme pourquoi j'ai fait ça, pourquoi j'ai aimé avec son sexe dans ma bouche etc. C'était il y a 10 ans. Depuis je suis retourné voir d'autres prostituées toujours sur me même rituel (pour info, je ne me fais jamais pénétrer). Actuellement je suis en couple avec une femme depuis 7 ans, mais depuis 2 ans, je n'ai plus d'attirance sexuelle pour elle et quand on a un rapport je pense à une trans pour avoir une érection et éjaculer. Et il m'est arrivé d'aller voir des prostituée dans ces 2 ans de changement dans mon couple. D'une certaine manière je me dégoute mais cela m'attire ce genre de relation, dans ma tête je me dis que je ne la trompe pas vraiment avec une femme, mais plus avec un fantasme. Quand cela ne va pas bien dans mes relations, je me retourne vers cette alternative, je regarde des vidéo porno de trans tout en me masturbant et parfois je le fois 3 ou 4 fois dans la journée et ensuite j'ai une période de calme et quand cela me reprend je regarde des vidéo cela dans un sens calme mon excitation mais aussi cela me permets de ne pas aller voir des prostituées, malgré que j'en ressens le désir d'aller en voir une et de faire ce que j'ai déjà fait. Je ne sais pas comment interpréter mon état, cette attirance et ce désir envers les prostituée transsexuelle envers qui je ne suis ni violent ni ordurier. j'aime discuter avec elle et pratiquer du sexe avec elle. Parfois je me dis que peut-être c'est ce genre de personne avec qui je devrais faire ma vie, un être humain avec un corps de femme et un sexe d'homme. Pourriez-vous m'aider ou m'en dire plus ou me donner quelques conseils. Je vous remercie. Vincent


J’ai peur que l’on découvre que je suis trans et ...

J'ai rencontré quelqu'un sur internet, le feeling passe plutôt bien et j'aime beaucoup cette personne (je sais que les relations virtuelles ne durent pas longtemps et qu'elles ne sont pas idéales...) La personne ne sait pas que je suis un garçon trans, mais récemment une de mes connaissances lui a dit mon deadname, car la personne pensait que «Xander» n'était pas mon «vrai» nom et que je mentais. La personne est donc venue me demander si j'étais trans et sous la panique j'ai dit non... Le problème est que je n'arrive pas à accepter que je ne suis pas cis et j'ai l'impression que si je dis à la personne que je suis trans elle ne va plus vouloir me parler, car elle va me voir comme une fille et tout s'arrêtera là (la personne est hétéro...). Je suis souvent inquiet à propos de ça et j'ai l'impression que j'vais finir ma vie seul, car personne ne va m'aimer si je suis trans.... J'ai souvent des idées noires à propos du fait que je suis trans. J'avais envie de faire la phalloplastie à mes 18 ans, mais on dit que c'est dangereux, donc je sais plus trop quoi faire. Je suis perdu et je ne sais plus quoi faire de ma vie. Pourquoi ne suis-je pas cis...




Avez-vous des ressources afin de rencontrer des femmes trans?

Bonjour 👋 Je me présente, Guillaume 25 ans, Je voulais savoir si vous aviez des ressources ou contact afin de rencontrer des transsexuels opérée (vagin), malgré le fait d'être en couple, je me pose des questions et j'aimerai faire connaissance et échanger amicalement ou plus si Feeling. Quand quelques choses m'intrigue je cherche toujours une réponse haha. Je reste assez ouvert d'esprit (perso je touche à tout dans ma vie, école de commerce et d'ingénieur, pdg d'une startup et militaire, footballeur américain et boxeur, philosophe et scientifique à mes heures perdu. En ce moment je en profonde réflexions sur les autres, ce qui m'a amener à cette conclusion, rencontrer une femme transgenre opérée (en croisant les doigts pour qu'elle soit mimi haha, sinon je me connais, je pas pouvoir m'empêcher de voir l'homme qui était avant). Sinon j'ai vraiment toute les origines haha Bien à vous Cool ce site


Il m’arrive de ressentir de la dysphorie de genre en ...

Salut ,c’est encore moi Leo,je suis trans et ça fait presque 1an que je le sais.Sauf que parfois quand je me regarde dans un glace je me déteste car je ressemble à une femme et parfois je suis heureux de moi.Parfois je me trompe sur mes propres pronon(c’est assez rare mais bon…) et du coup je me dis que ma mère a raison,que je fais ça juste pour attirer l’attention sauf que dans l’avenir je me vois homme ,je je suis perdu .J’ai besoins de conseil s’il vous plaît .


Je vis de la transphobie à l’école et je ne ...

Je m'appelle Alex , j'ai 13 ans , bientôt 14 . Je suis genderfluid , mes professeur et me amis sont au courant , certain.e.s ne le respect pas forcément mais beaucoup me soutiennent . A l'internat , rien que le fait d'entendre le nom " Alex " au lieu de mon dead name les insupportes , et a chaque fois que une de mes amies a l'internat m'appelle Alex devant de le éducatrices , elles me crient dessus devant tout le monde et disent , je cite , " Elle s'appelle *deadname* et sur sa carte d'identité il est marquer que c'est une fille donc arrêtez de l'appeler comme ça parce que un jour nous risquons de lui tomber dessus et je crois pas que sa plaira a sa mère " , et sa commence vraiment a me faire du mal toute cette situation je ne sais vraiment pas comment aborder le sujet avec les éducatrices . Et je ne suis pas encore prêt.e a faire mon coming out a ma mère . Je suis vraiment a bout de tout ça , j'ai vraiment besoin d'aide. Comment pourrais je aborder le sujet avec elles ?



Il y a un élève trans dans la classe où ...

Bonjour. Je suis enseignante en lycée et une de mes élèves de terminale m'a expliqué qu'elle ne se reconnaissait pas dans le genre féminin mais qu'elle préférait qu'on utilise pour elle le pronom "il". Je voudrais juste savoir quelles erreurs à éviter pour ne pas la ou plutôt le blesser et que faire pour être sûre que tout se passe bien pour lui cette année. Merci d'avance pour vos réponses.


Je ne suis pas une fille, ni un garçon, comment ...

Bonjour, Bonsoir. Je m'appelle Loy (ceci est le nom que je me suis attribué depuis quelques années, ce n'est pas mon vrai nom)Donc ça fait quelques années que je me suis questionné sur mon genre. Je me suis affirmé non binaire, j'en ai parlé à tout mon entourage tel que mes amies, mes parents et même aujourd'hui ma professeur principale. Mais je ne me sens pas accepté ou pas prit au sérieux (j'en ai parlé aussi)Je ne sais pas vraiment comment je me sens, je sais que je ne suis pas une fille (je suis de sexe féminin) et je n'arrive pas à me considérer comme un garçon, alors je me suis dit que je suis tout simplement moi, un être humain. Mais là société ne l'accepte pas et voir F sur ma carte d'identité me met extrêmement mal à l'aise.Je ne sais pas comment faire ni comment réfléchirJe ne sais plus quelles questions me poser et comment faire pour que ça aille mieux.Cela fait maintenant 3 ans que je m'interroge sur mon identité.Si vous avez des conseils à me donner ça serait sympa :( merci beaucoup !


Je fantasme et j’ai envie d’avoir des relations sexuelles avec ...

Bonjour, et merci de prendre en compte ma question. Depuis plusieurs années maintenant ma sexualité évolue. Je me suis petit à petit tourné vers le plaisir anal. Lorsque je me masturbe ou que j'ai un rapport avec une femme, j'aime mettre ou qu'elle me mette un doigt dans l'anus, je prends beaucoup de plaisir à sentir le va et vient. Puis ma consommation pornographique a évolué aussi. Je me suis masturbé pendant 1 an ou 2 devant des films porno gay, puis j'ai arrêté. Maintenant je me masturbe devant des films porno hetero ou trans. Et depuis maintenant plus d'un an, je fantasme et j'ai envie d'avoir des rapports avec des trans. J'ai même failli sauté le pas une fois, mais par manque de temps je n'ai pas pu. Pensez vous que je devrais franchir le pas et faire cette expérience avec une personne trans ? Ce fantasme et cette envie font ils de moi une personne bi ou gay ?



J’ai appris que la femme que j’aime est trans, cela ...

Bonjour, Je poste ici ma question après avoir écumé internet à la recherche de réponses et parce que j’ai pu comprendre que vous sauriez probablement répondre à celles-ci. Alors je vais vous expliquer ce qu’il m’arrive. Je vais être long, mais je pense que c’est important d’être le plus détaillé possible … J’ai 29 ans. Du point de vue de mon orientation sexuelle, je sais que j’ai toujours été hétéro. J’aime le genre féminin et suis attiré par lui naturellement. Je n’ai jamais eu d’autres relations qu’elles soient sentimentales ou de plaisir qu’avec des femmes. Il y a maintenant 4 ans, j’ai rencontré une femme, Julie, qui a 2 ans de plus que moi et bénévole dans la même association que moi. Nous nous sommes tout de suite bien entendus et au fil du temps avons découverts une multitude de points et goûts communs, au point de passer beaucoup de temps ensemble. Sorties culturelles, randonnées en pleine nature, week-end road trip, … on est devenus proches au point de se confier l’un à l’autre, de s’appeler régulièrement quand on ne se voit pas, … Il y a de cela presque un an, alors que je commençait à sortir avec avec une autre femme, Julie a commencée à montrer quelques signes de jalousie. J’ai senti quelque chose qui n’allait pas et trouvait ça d’autant plus bizarre que mes autres fréquentations ne lui posaient jusqu’ici pas de problème. Je précise que de son côté, elle n’a personne dans sa vie (d’ailleurs pas beaucoup d’amis et elle est en froid avec sa famille, mais n’ai jamais eu plus d’infos à ce sujet et jamais souhaité lui demander parce que je sentais que ça lui faisait mal d’en parler) car elle m’a toujours dit qu’elle attendait de trouver la bonne personne. Bref. Décidé à lui parler, et pour passer du temps avec elle, j’organise pour cela un petit week-end dans l’Isère. On passe vraiment un bon moment. Mais alors que j’ai commencé à aborder le sujet avec elle, on a eu notre première prise de bec. Il s’est révélé qu’elle a finie par m’avouer ses sentiments et qu’elle en avait assez de me voir avec d’autres filles. J’étais déjà choqué parce que je n’avais rien vu venir. Mais il s’avère que le soucis, c’est que j’aime énormément cette femme. Elle est même celle avec qui j’aime a passer du temps et sa compagnie, bien plus qu’avec n’importe quelle autre femme. De retour de week-end, on reprend notre semaine de travail et moi j’ai cette dispute qui m’obsède complètement. Mais au plus je passais de temps avec ma copine, au plus je sentais que Julie souffrait et que je la perdais. J’ai donc fini par mettre fin à ma fréquentation. Et petit à petit, Julie et moi sommes redevenus complices comme avant. À la réouverture des cinémas, on décide avec Julie de se faire une séance. Et pendant celle-ci, on fini par s’embrasser. J’ai compris à ce moment là que je l’aimais vraiment. À la fin de la séance, je l’invite à venir chez moi. On se fait un petit repas vite fait et on s’embrasse à nouveau. Je vous passe les détails mais arrive un moment où on se déshabille. Sauf qu’au moment de lui retirer son pantalon, je sens qu’elle se crispe et finie par me demander d’arrêter en me disant qu’elle ne peux pas. J’avoue qu’à ce moment j’étais perdu. D’abord, cette jalousie maladive, le fait qu’elle m’ai avouée ses sentiments, cette soirée qui avait bien commencée … Le soucis, c’est que depuis fin mai, elle est de nouveau distante mais cette fois, a carrément ignorer mes appels, messages… elle a même finie par ne plus venir à l’association où on est bénévoles. Moi inquiet et parce que je voulais des réponses, je fini par me pointer chez elle. C’était vers la mi-juillet. Elle me laisse entrer chez elle et je sens qu’elle est vraiment mal à l’aise. Elle n’osait même plus me regarder … bref. Elle finie à force de mes questions et de mon insistance, par me révéler qu’elle était née garçon et quelle est en froid avec sa famille parce qu’à 16 ans; elle a voulu devenir une fille, parce que pour elle, elle l’avait toujours été. Et que si elle était partie et qu’elle avait voulu arrêter de me voir, c’est parce qu’elle savait pas comment me le dire, après 4 ans d’amitiés et tout ce qui s’est passé entre nous et qu’elle avait peur que je la rejette. Moi je suis tombé de haut et je n’ai pas su quoi lui dire, lui répondre. Je comprenais mieux maintenant son comportement. Sauf qu’aujourd’hui, moi je ne suis pas bien. Je n’ai jamais eu de rapports amoureux ou autre avec une transsexuelle. Je ne m’étais même jamais imaginé que cela puisse arriver un jour d’ailleurs. Mais je sais que je l’aime. Et je suis presque certain que cette femme est celle que je cherche depuis longtemps. Sauf que j’ai deux problèmes. La première, c’est qu’elle est toujours hyper distante depuis toute cette histoire et que de mon côté, je ne suis pas hyper à l’aise avec tout ça. Bien sûr, une partie de moi veux se lancer avec elle. Et quand je repense à tous ce qu’on a fait tous les deux, ça ne peux pas être autrement. Parce que je n’ai jamais été aussi bien avec une femme. Mais entre la distance qui persiste entre nous de son côté et le fait que je ne sois pas totalement à l’aise avec sa transexualité, je suis dans l’impasse. Une immense partie de moi veux nous laisser une chance. Mais une autre partie, me laisse emprunt aux doutes. D’abord, je lui en veut. Car après tout ce qu’on a vécu et toutes les confidences qu’on a eu ensembles, je suis en colère contre elle de ne pas m’avoir dit cela avant. Même si d’un autre côté je peux comprendre qu’elle ai eu peur de me le dire avant et que je m’éloigne d’elle … mais j’ai aussi cette crainte du point de vue de son corps. Je ne sais pas comment dire, mais je ne suis clairement pas à l’aise à l’idée de me retrouver avec une femme qui a un pénis … Bref. Je suis perdu. D’un côté; je ne veux pas la perdre. Je sais que je l’aime et je veux construire quelque chose avec elle. Et c’est clair que de son côté, c’est partagé. Mais de l’autre, j’ai cette part de colère vis-à-vis du fait qu’elle m’ai cachée sa nature aussi longtemps. Qu’en dépit de tout ce qu’on a fait ensemble de ce qu’on s’est dit, elle n’ai jamais pu me l’avouer avant, comme si j’allais la traiter comme un monstre. Peut être aussi, suis-je un peu en colère contre moi de n’avoir rien vu venir non plus je ne sais pas. Et cette histoire. Je ne sais pas comment me mettre en tête que j’aime et que je pourrais avoir une relation avec une transsexuelle. Et cette distance qu’elle mets entre nous maintenant et qui m’est insupportable. Et il y a quelques jours, une connaissance commune m’a avouée que Julie n’arrête pas de pleurer … bref. Je suis complètement retourné. Tout ça me rend fou je ne sais pas quoi dire, pas quoi faire. Je suis perdu. Quels conseils pourriez-vous me donner ? Merci par avance …