Mon mari échange avec des hommes bi, gais ou travestis sur le net et ça m’inquiète…


Salut Isabelle.

Merci de nous avoir écrit.

Dans ton message, tu nous révèles que ton mari échange, via Internet, avec des bisexuels, des gays et des travestis. Bien qu'il manifeste un intérêt nouveau pour le pénis, il se dit toujours hétérosexuel. Par conséquent, tu ne sais pas quoi penser de cette situation.

Ce que vit ton mari, même si cela peut te sembler hors de l'ordinaire, n'a rien, à priori, qui doive te causer de l'inquiétude. En effet, il semble tout simplement nourrir une fascination à l'égard du sexe des hommes, une attitude qui pourrait s'apparenter à du fétichisme. De quoi s'agit-il exactement? C'est le fait d'éprouver un attrait irrésistible pour un objet particulier, sans lien avec ce qui, habituellement, suscite de l'excitation. Il y a plusieurs formes de fétichisme : certains hommes, sans être gays, éprouveront des fantasmes simplement en se travestissant en femme; d'autres seront complètement obnubilés par le cuir ou le latex; enfin, il y en a qui auront une fixation particulière pour une partie du corps, soit la nuque, les fesses, les oreilles, etc.

Le fétichisme, en soi, n'est pas une perversion et ne devrait pas constituer un problème, en soi, à tes yeux. À mois, bien sûr, que tu aies l'impression que ton mari te néglige, qu'il néglige ses enfants ou qu'il soit moins présent auprès de vous. Il se pourrait alors que le véritable problème soit moins son attrait pour le sexe des hommes qu'une espèce de dépendance à ce qu'on appelle le « cybersexe », i.e. à la pornographie qu'on retrouve sur Internet. Si c'est le cas, il faudrait sans doute inciter ton mari à consulter un psychologue ou un sexologue afin de régler le problème de dépendance, si dépendance il y a effectivement.

Face à la fascination qu'éprouve ton mari, il y a tout de même une hypothèse qui mérite d'être envisagée – et tu l'as d'ailleurs déjà fait : serait-il en train de découvrir en lui des désirs homosexuels? Autrement dit, est-il simplement fasciné par le pénis ou s'agit-il de réels désirs homosexuels longtemps refoulés? S'il est question, dans son cas, d'homosexualité, il faut que tu te poses deux questions : d'une part, est-ce que ton mari, malgré tout, te désire encore? Et, d'autre part, est-ce que, toi, tu serais prête à vivre avec ses fantasmes homosexuels?

En conclusion, je pense qu'il y a des éléments très positifs qui se dégagent de ton témoignage. En effet, ton mari y apparaît comme un homme honnête, qui n'a pas peur d'assumer ce qu'il ressent et qui te témoigne assez d'amour et de confiance pour t'en parler. De ton côté, je remarque beaucoup de générosité et de compréhension lorsque tu dis que tu ne souhaite pas qu'il vive dans la frustration et le refoulement simplement pour « bien paraître dans la société ». Par ailleurs, tu n'as pas mentionné le fait que ton mari aurait changé d'attitude face à ses enfants : j'en déduis donc que ce qu'il vit ne l'empêche pas d'assumer son rôle de père de famille, ce qui est très important. Cependant, je pense que vous devriez faire le point, tous les deux, afin de voir si votre vie de couple vous satisfait présentement et, si tel n'est pas le cas, que vous vous demandiez ce qu'il convient de faire pour l'améliorer. Quitte, comme je l'évoquais, à consulter un spécialiste.

En espérant que vous vivrez heureux, ensemble, je t'invite à nous réécrire, Isabelle, si jamais tu en sens le besoin.

Amitiés,

Benoît

Leave a comment