Mon copain m’a envoyée promener, que faire ?


Ça fait sept ans que je suis avec mon copain qui me ment sans cesse sur tout et il m’a quitté prétextant ma jalousie (c’est vrai que je le suis). Il m’a envoyée balader comme une m… Je suis désespérée, j’ai tout fait pour lui, tout.
Que faire ?
Sandra

Bonjour Sandra !

Merci pour ta question. En effet, toute rupture amoureuse peut être très difficile à vivre, et sept ans de relation, ce n’est pas rien !

Mais si tu as découvert que ton ex-copain te mentait sur beaucoup de sujets, si lorsqu’il t’a laissée il t’a dit beaucoup de choses blessantes, s’il s’est montré aggressif, alors il y a peut-être des côtés positifs à la rupture !

Souvent, on a tendance à vouloir tout faire pour notre partenaire, à le “prendre en charge”. Plusieurs personnes ont tendance à avoir une âme de sauveur, et à tenter de changer les gens avec qui ils sont en relation. Nous voulons absolument aider notre partenaire à ce qu’il ou elle s’en sorte. Pourtant, souvent, ce n’est pas ce qui arrive, et au moment de la rupture, on se dit qu’on aurait donné sa vie pour cette personne…

Pourtant, dans une relation, il faut aussi penser à soi. Lorsqu’on fait tout pour l’autre, celui-ci nous prend généralement pour acquis, et peut donc prendre ses distances, puisqu’on sera toujours derrière lui pour ramasser les dégâts. Lorsqu’on s’oublie, on laisse également la place aux abus.

Un proverbe bien populaire dit qu’on apprend de nos erreurs… et qu’on en refait d’autres, par la suite.

Pour l’instant, si la peine d’amour est très difficile à vivre, essaie d’être entourée d’amis chers, de sortir un peu, de te changer les idées. Si c’est encore très difficile après une période plus longue, parfois consulter un professionnel (psychologue, sexologue) peut nous aider à voir plus clair.

N’hésite pas à nous réécrire pour d’autres questions !

François, équipe AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment