#Acceptation de l'homosexualité
#Coming out à la famille
#homophobie
#parents
#psychologue
10 December 2005

Mes parents pensent que mon homosexualité n'est que transitoire

J’ai fait mon coming out cette fin de semaine à ma famille sans le vouloir.. je vous l’explique!
Mes 3 soeurs et ma mère sont en voyage alors j’habite seul avec mon pere pour l’instant. Beaucoup de monde autour de moi sont au courant que je suis gai. Je m’assume totalement et c’est bien et tout.. le problème c’est que je l’ai dit à une de mes soeurs sur le chat et sa réaction etait une des plus immature que j’ai VU! Elle ma menacé de le dire à toute ma famille.. et c’est ce qu’il est arriver! D’un sens je suis content mais c’était pas de cette facon je voulais! Le problème c’est qu’ils disent que je suis pas sûr de mon orientation, à cause de mon âge! Je suis très CERTAIN de mon orientation! Elles me disent ” Quand on vas revenir on va aller voir un psy ” Et voila ça m’a frustré ! Je ne sais pas quoi faire, je sais il faut attendre mais je sais pas comment les calmer et pour qu’ils comprennent comme il faut! Bref je sais pas comment les aborder quand ils vont revenir !

François Paquette

Bonjour Som !

Merci pour ta question.

Beaucoup de livres ont parlé d’homosexualité transitoire à l’adolescence, et c’est vrai pour une partie des hommes, qui se considèrent comme pleinement hétérosexuels, mais qui ont ou qui ont eu des contacts homosexuels… Des recherches, assez anciennes, (Kinsey, 1948) avaient parlé de 38% des hommes qui avaient eu, à un moment de leur vie au moins, des contacts sexuels avec un autre homme, mais qu’uniquement 9 à 11% des gens développaient une orientation homosexuelle stable. Ce qu’il faut que tes parents comprennent, c’est que tu n’as pas vécu des expériences uniquement pour un “trip” ou en attendant, et que tu es certain d’être attiré sexuellement et émotionnellement par les hommes. Il y a donc une différence à faire ici entre les comportements (soit le fait d’avoir des relations sexuelles avec d’autres hommes) et l’identité (soit comment tu choisis de te définir).

Sache que peu importe ce que disent tes parents: ton orientation est valide et tu n’as pas à te justifier ou à modifier quoi que ce soit. Tu as le droit de t’affirmer et de vivre ta sexualité comme tu le souhaites, et personne n’a son mot à dire en ce sens. Peu importe ton âge, tu peux très bien être en mesure de t’affirmer dans ce que tu es. Sache que nous sommes plusieurs à être passés par là et qu’on est là pour te supporter.

Interligne a une bonne section de ressources pour les parents, tu peux t’en servir comme base de référence. De plus, même s’ils te traînent de force chez le psychologue, il y a peu de chances que le psychologue soit de leur côté, puisque l’homosexualité a été rayée de la liste des ”désordres psychologiques” depuis 1973. La très grande majorité des psychologues aujourd’hui travaillent à aider la personne à s’accepter, et non à se transformer contre son gré ! Le ou la psychologue peut aussi aider tes parents à passer à travers tout ça, car d’après ce que tu me décris, ça ne doit pas être facile pour eux non plus.

Je pense que tes parents ont eu une grosse réaction émotive en entendant parler de ton orientation sexuelle, mais lorsqu’ils reviendront, vous pourrez en reparler à tête reposée. Eux auront eu le temps de prendre de l’information, tu auras eu le temps de te préparer : prenez le temps de communiquer ce que vous pensez de la situation…

N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions,

François, pour AlterHéros

Similaire