Ma mère réprime ma masculinité


Bonjour,
J’ai besoin d’aide! Je vous décris ma situation:
je suis né fille, mais depuis petit je suis plus à l’aise avec les garçons, habillé en garçon ou en faisant des “trucs de garçon”.
A côté, ma mère réprime impitoyablement ma masculinité. Elle veut me déguiser en fille: robes, cosmétiques, bijoux, parfum, elle ne m’a rien épargné. Le résultat est joli, mais ce n’est pas moi: je déteste être grimé de cette façon. Pourtant, j’ai un corps vraiment TRÈS féminin…
Troisième point, j’ai des tendances dépressives assez importantes qui se manifestent régulièrement -notamment après mes règles (qui me rappellent impitoyablement que mon corps est celui d’une femme.)
J’en ai parlé à mon copain, qui l’a super bien pris même s’il a du mal à nous voir comme un couple homosexuel; et il a aussi accepté de me parler de moi au masculin (il est le seul au courant)
Dernier point: plus tard, je voudrais porter mes enfants.
Lix
Bonjour Lix,

Merci de t’être référé à AlterHéros.

Tu es un homme, mais ta mère réprime toute masculinité en toi, ce que tu trouves particulièrement difficile. Tu as des tendances dépressives qui se manifestent notamment après tes règles. Tu as parlé de ton identité à ton copain qui comprend très bien, malgré qu’il ait besoin d’adaptation. C’est la seule personne à qui tu en as parlé. Finalement, tu aimerais porter tes enfants plus tard.

Tout d’abord bravo d’en avoir parlé à ton copain ! C’est quelqu’un en qui tu as confiance et il se trouve qu’il l’a bien pris. En faisant cela, tu te retrouves moins seul et tu as une personne de confiance à qui te confier.

Ta mère, elle, ne te laisse pas être qui tu voudrais être. Parfois, les personnes les plus proches de soi ne sont pas nécessairement les mieux placées pour accepter la personne qu’on devient. Il est important que tu penses à toi avant toute chose, que tu choisisses où tu veux mettre tes énergies dans la relation avec ta mère. Qu’est-ce qui te dérange le plus dans le comportement de ta mère ? Y aurait-il un moyen avec lequel tu serais à l’aise pour lui communiquer tes malaises ? Ce pourrait être par la parole, l’écriture, le téléphone, la vidéo, etc. Qu’est-ce que tu peux faire pour te sentir un peu mieux en sa présence ? Est-ce que t’éloigner d’elle pour un moment est quelque chose de possible pour toi ?

Tu dis avoir des tendances dépressives, surtout après tes menstruations. Tout le monde peut avoir des épisodes de déprime et si tu es trans, c’est assez cohérent que tu te sentes parfois mal, surtout si ta mère montre si peu d’ouverture d’esprit. Contacter l’association LGBT (Lesbienne, Gaie, Bisexuelle, Trans) de ta région pourrait te permettre de rencontrer des gens qui vivent des situations semblables à la tienne et t’offrir un soutien approprié. Si tu as envie de contacter un.e professionnel.le comme un psychologue ou un sexologue, des personnes de l’association LGBT pourront potentiellement te référer à des professionnel.les trans-friendly.

Si tu veux porter tes enfants, c’est tout à fait possible. Si tu es capable d’avoir accès au merveilleux documentaire “Transgender Parents” et de le regarder, cela te permettra de voir différents modèles de parents trans. Si jamais tu entreprends des démarches de transition physique, il faudra que tu te renseignes sur les effets secondaires, mais c’est tout à fait possible tant que tu gardes ton utérus.

Félicitation de nous avoir écrit. Tu prends des moyens concrets pour aller mieux, c’est très positif ! Je t’invite à visiter nos groupes et forums : le groupe Trans Power! pourrait potentiellement t’intéresser. Bonne chance pour la suite. J’ai confiance que tu sauras trouver les réponses à tes questionnements, dans tous les cas, Parles-en aux experts sera toujours là !

Sarah G. pour AlterHéros.

 

Leave a comment