Ma femme ne veut plus que je pratique le transformisme avec elle, dois-je le faire en cachette?


Depuis des années je suis attiré par la lingerie féminine. J’ai emprunté celle de ma femme. Je m’en suis acheté. Je me suis pris en photos et j’ai fait des échanges avec d’autre hommes aynt les mêmes goûts.Ma femme le sait. J’ai fait le transformiste avec elle. Mais les années passant elle ne veut plus rien faire. Moi, j’en ai toujours envie. Dois-je le faire en cachette ? Quels conseils ne donnez-vous ? Mon surnon féminin est LUCIA

Bonjour Lucia,

 

Merci de nous faire confiance avec ta question, et désolé·e pour notre petit délai de réponse.

 

Si je comprends bien, tu aime porter de la lingerie féminine, échanger des photos avec d’autres hommes qui aiment porter de la lingerie et tu adoptes à l’occasion un surnom féminin. Cela est davantage dans un contexte sexuel, et non dans ta vie de tous les jours au quotidien. Ta femme est au courrant mais son intérêt à diminué avec le temps. Tu te demandes si tu devrais continuer sans lui en parler. Est-ce que c’est bien cela? N’hésite pas à me corriger si mon interprétation de ton récit est inexacte! 

 

Pour ce qui est de porter des sous-vêtements que tu apprécies et/ou qui t’excitent, j’aurais tendance à dire que tu peux porter ce dont tu as envie. Que ce soit dans un but de masturbation ou juste pour le plaisir, cela ne fait de mal à personne. Je crois que si tu opte pour emprunter celles de ta femme, tu ferrais mieux de lui demander avant, par respect pour elle. Si elle n’est pas confortable avec ça, ou encore si tu préfères avoir ta propre collection à ton goût et à ta taille, l’option d’acheter tes propres sous-vêtements serait une bonne idée.  

 

Ensuite, il y a la question un peu plus délicate de l’échange de photos de nature érotique. Si tu veux aborder la question avec ta conjointe et lui demander son opinion et ses sentiments avant de procéder, je crois qu’il pourrait s’agir d’une bonne pratique. Si la sexualité ne l’intéresse plus, il est possible qu’elle accepte que tu réponde à tes besoins d’autres façons. En même temps, cela pourrait aussi entraîner de la jalousie et une impression de ne pas « être assez » pour te combler, ce qui peut être assez difficile à vivre de son côté. Je ne pourrais pas deviner exactement comment elle va réagir si tu décides d’aborder le sujet avec elle. De façon générale, la communication et la transparence sont de bonnes valeurs à entretenir dans un couple, sur le plan de la sexualité ou ailleurs. Il peut aussi s’agir d’un sujet complexe à aborder faisant ressortir certaines émotions.

 

Je ne peux donc pas te dire sans l’ombre d’un doute ce que tu dois faire. Tu es la personne qui connaît le mieux tes besoins et la relation avec ta conjointe.  Je t’encourage donc à continuer d’y réfléchir pour en venir à une décision qui fait du sens pour toi.

 

Bonne réflexion,

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment