Lorsque je décalotte mon gland, j’ai du mal car la peau de mon prépuce a tendance à se coller légèrement à mon gland, ce qui est vraiment dérangeant et douloureux. Que faire?


Bonjour, tout d’abord j’ai déjà eu un problème qui était que la peau de mon prépuce était collé au gland mais ce problème a été réglé. Mon problème est que lorsque je décalotte mon gland et bien j’ai du mal car la peau de mon prépuce a tendance à se coller légèrement a mon gland ce qui est vraiment dérangeant et qui fait mal que faire ? PS: en érection, c’est encore plus compliqué et la peau de mon gland est légèrement sèche sans plaques rouges ni hiritations ( j’ai 15ans )

Bonjour!
Je te remercie d’avoir pris la peine de nous écrire et d’avoir eu le courage de poser ta question.
Si je comprends bien, tu as des douleurs lorsque tu rétractes la peau de ton prépuce pour décalotter ton gland et tu te demandes quoi faire dans cette situation.
Il est possible que ton prépuce colle à ton gland en raison d’une trop grande accumulation de smegma. Le smegma est une sécrétion blanchâtre que l’on trouve naturellement entre la peau du prépuce et du gland. Cependant, lorsque le smegma s’accumule en trop grande quantité, il peut causer de l’inflammation et faire coller le prépuce sur le gland.
Ainsi, d’entreprendre une routine d’hygiène pour la peau du gland et du prépuce pourrait être aidant. Il s’agirait simplement de rétracter la peau de ton prépuce dans une position confortable lorsque tu prends une douche ou un bain et de rincer la peau du gland et du prépuce avec de l’eau seulement. En effet, le savon peut irriter la peau sensible du prépuce et empirer le problème. Une fois le rinçage terminé, n’oublie pas de bien sécher la peau et de replacer ton prépuce dans sa position normale. De laisser le prépuce rétracté trop longtemps peut entrainer d’autres problèmes.
Si la douleur persiste ou devient pire, je te conseille fortement d’aller consulter un‧e professionnel‧le de la santé puisqu’il pourrait s’agir d’une problématique plus importante.
Merci de nous avoir écrit et n’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin!
Bon courage,
Sandrine Isabelle
Intervenant‧e bénévole

About Sandrine Isabelle (elle/iel)

Bachelier‧e en sexologie et étudiant‧e en médecine, Sandrine est passionné‧e de santé sexuelle, de prévention du suicide et de crème glacée napolitaine.