Le condom glissait lors de notre dernier rapport sexuel, courons-nous un risque?


Lors de mon dernier rapport, le préservatif se remontait un peu, jusqu’à la moitiée environ. Nous le redescendions à chaque fois, et il n’y a pas eu d’éjaculation. Nous l’avons fait plus de 20 jours après mes régles. Je suis tout de meme inquiète pensez vous que nous courons un risque? Du liquide séminal a t il pu s’échapper? (Quand nous avons retiré le préservarif le liquide était à l’intérieur)..
Clar

Salut Clar! Merci de faire appel à AlterHéros pour tes questionnements.
Si je comprends bien, tu expliques avoir mis un préservatif lors de ton dernier rapport sexuel, mais celui-ci avait tendance à glisser sur le pénis de ton partenaire. Tu spécifies également qu’il n’y a pas eu d’éjaculation et que le liquide séminal (ou plus particulièrement le liquide pré-éjaculatoire) semble être resté à l’intérieur du préservatif.  Actuellement, tu t’inquiètes à savoir si votre rapport sexuel comporte un risque et s’il est possible qu’une partie du liquide pré-éjaculatoire se soit échappé.
Je tiens, tout d’abord, à souligner votre vigilance à toi et ton partenaire.  Il est très bien d’avoir utilisé le condom masculin lors de ton dernier rapport sexuel. En fait, le préservatif est la seule méthode qui protège à la fois des grossesses non planifiées et des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Toutefois, comme tu l’as expliqué, le préservatif semble avoir glissé lors du rapport, perdant ainsi, un peu de son efficacité. Je peux très bien comprendre tes inquiétudes face à cette situation, sache qu’aujourd’hui, je suis là pour t’outiller afin de répondre le mieux possible à tes questionnements.
Pour commencer, il m’est impossible d’affirmer que votre rapport sexuel ne comportait aucun risque de grossesse non planifiée. Selon la Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN), il peut effectivement y avoir présence de spermatozoïdes à l’intérieur de liquide pré-éjaculatoire. Ainsi, lors de ton dernier rapport, il peut y avoir eu un risque de grossesse non prévue si une partie du liquide pré-éjaculatoire de ton partenaire s’est échappé du préservatif et a pénétré l’intérieur de ton vagin.
D’autre part, tu spécifies avoir utilisé seulement un préservatif lors du rapport sexuel et je me questionne à savoir si tu utilises une autre méthode contraceptive. Si ce n’est pas le cas, je te suggère de consulter le site Le sexe et moi pour t’informer des différentes méthodes et stratégies de contraception qui existent et de t’informer sur la façon de les utiliser et de prendre connaissance de leurs avantages et inconvénients. La combinaison de différentes méthodes contraceptives peut également t’apporter une meilleure protection. En fait, c’est à toi de voir avec un professionnel de la santé quelle méthode ou stratégie contraceptive qui te convient  le mieux.
Étant donné le délai pour le temps de ma réponse, la prochaine méthode que je te suggère ne peut s’appliquer pour ta situation actuelle. Toutefois, sache que si une autre situation de ce genre survient dans le futur, il pourrait être utile que tu connaisses l’existence de la contraception d’urgence aussi nommée « pilule du lendemain ». Tu peux te procurer cette pilule en pharmacie, mais tu dois voir un pharmacien au préalable étant donné qu’elle n’est pas en vente libre. Attention, cette pilule n’est pas une méthode contraceptive a utilisé de manière régulière. Comme l’explique le site Le sexe et moi, cette méthode doit être prise le plus rapidement possible suite à un rapport sexuel à risque et si l’un des points suivants s’applique à la situation :

  • Oublier de prendre la pilule contraceptive, de porter le timbre ou de recevoir l’injection
  • Savoir qu’aucune méthode contraceptive n’a été utilisée
  • Avoir eu une relation sexuelle non consensuelle (agression sexuelle)
  • S’apercevoir que le condom a glissé, qu’il est percé ou qu’il fuit
  • Avoir commis une erreur en calculant la période de fertilité

Tu expliques également avoir eu ton dernier rapport 20 jours après tes règles. Pour mieux te situer la période d’ovulation (ou période de fertilité), il est important de mieux comprendre le cycle menstruel. En fait, le début du cycle menstruel commence par le premier jour des menstruations. Le dernier jour du cycle correspond au dernier jour avant les prochaines menstruations. Un cycle menstruel typique dure environ 28 jours et la période d’ovulation se situe généralement autour du 14e jour avant les nouvelles règles. En supposant que tes règles ont duré environ 7 jours et en rajoutant les 20 jours qui ont suivi tes règles, ton dernier rapport sexuel se serait donc passé à la 27e journée de ton cycle menstruel. Le moment et la durée de la période de fertilité s’échelonnent sur plusieurs jours et varient d’une personne à l’autre. Si tu désires en apprendre davantage, je  t’invite à consulter cette page de la FQPN qui explique très bien comment calculer ta période de fertilité.
Cependant, si tu notes un retard ou une absence de tes règles, je te suggère fortement de te procurer un test de grossesse disponible en pharmacie que tu peux faire à la maison. Je sais qu’il peut être gênant de se procurer ce genre de test. Dans le cas où tu serais trop mal à l’aise, tu pourrais demander à ton partenaire de t’accompagner ou demander à un.e ami.e ou un membre de ta famille en qui tu as confiance d’y aller à ta place.
D’autre part, dans ton message, tu sembles t’inquiéter davantage pour le risque de grossesse non planifiée, sache qu’il peut aussi y avoir un risque de contracter une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS). Comme je l’ai déjà spécifié plus haut, le préservatif protège également des ITSS, toutefois, étant donné que le préservatif a glissé lors de votre rapport sexuel, il peut y avoir eu un risque de transmission d’ITSS. Les ITSS se transmettent par tous types de contacts sexuels soit vaginaux, anaux, oraux et même par frottements. C’est donc pourquoi il est important de mettre le préservatif avant tout contact de peau contre peau au niveau des parties génitales. Pour mieux connaître les différents types d’ITSS et t’informer sur leurs modes de transmission et leurs symptômes, tu peux aller visiter les sites Le sexe et moi et  À bien y penser.
Je t’amène à te poser également quelques questions concernant le risque d’ITSS :
Crois-tu que ton partenaire sexuel ou toi-même ayez une ITSS? Aviez-vous, toi ou ton partenaire sexuel, déjà passé un test de dépistage?
En fait, si aucun des deux n’êtes au courant de votre statut et que l’un de vous a eu d’autres partenaires sexuel.le.s par le passé, il serait préférable de passer un test dépistage pour s’assurer qu’aucun de vous deux n’êtes porteurs d’une ITSS. Les tests de dépistage se font généralement dans une clinique médicale par un médecin ou une infirmière.
Je conclurais mon interminable réponse, en t’informant qu’il existe également une vaste gamme de préservatifs de différentes tailles, textures, couleurs et saveurs. Je te suggère d’en essayer plusieurs avec ton partenaire afin de savoir lequel vous convient le mieux. Comme tu as pu le comprendre, il est très important que le préservatif choisi reste en place tout le long du rapport sexuel pour s’assurer d’une meilleure efficacité.
Voilà! En espérant avoir répondu le mieux possible à tes questionnements. Je t’ai transmis un lot d’informations. Je te suggère de commencer par visiter les différents sites que je t’ai suggérés. Certains parmi eux pourraient même de donner davantage de réponses. Nécessites surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questions. L’équipe d’AlterHéros se fait toujours un plaisir d’y répondre.
J’espère que tout se passera pour le mieux pour toi. Je te souhaite bonne chance pour la suite!
Émilie


Leave a comment

One thought on “Le condom glissait lors de notre dernier rapport sexuel, courons-nous un risque?