Je voudrais me lier d’amitié avec une de mes profs et je ne sais pas comment faire…


Bonjour! Voilà ma question : comment faire comprendre à une personne qu’on l’aime? Et comment s’y prendre pour nouer des liens? En fait ma situation est assez compliquée … car la personne en question est une de mes profs. Je pense tout le temps à elle, je l’aime beaucoup, mais je recherche simplement une relation amicale, mais je ne sais pas comment faire. Il faudrait que j’arrive à lui parler mais quand? Et puis aussi je suis assez timide. Je ne sais pas si cette prof m’aime bien, elle me regarde souvent et m’interroge à tous les cours. C’est aussi dans sa matière que j’ai la meilleure note. J’aimerais tellement lui parler, et la voir en dehors du cadre du lycée, mais comment savoir si elle aussi aimerait ou pas ? J’ai besoin de conseils pour me lancer et lui parler, mais il n’y a aucun moment où je suis seule, il y a toujours mes amies et ça me gènerais de lui parler pendant qu’elles sont à côté.. J’espère sincèrement que vous pourrez m’aider, merci.
Anonyme

Bonjour Anonyme!

D’abord, je te remercie de faire confiance à l’équipe d’AlterHéros afin de t’aider à répondre à tes interrogations. En y réfléchissant bien, vouloir créer un lien d’amitié avec quelqu’un de plus âgé que toi, même s’il s’agit d’une de tes enseignantes, une adulte et que tu te trouves à la fin de l’adolescence, n’est pas quelque chose de si inusité en soi.

À mon avis, jusqu’à un certain point, les relations amicales, tout comme les relations amoureuses d’ailleurs, n’ont pas d’âge. L’amitié entre deux personnes va bien au-delà d’une simple différence d’âge. Essentiellement, tout repose sur le niveau de maturité des personnes, de leurs affinités et de leurs valeurs communes ainsi que sur la chimie et l’aisance qui s’installent entre ces individus. Je connais personnellement de nombreuses personnes qui sont amis avec des gens qui pourraient parfois être presqu’un de leur parent. Dans ton cas, lorsque tu dis penser constamment à ton professeur, il semble bien que tu aies eu un espèce de « coup de foudre » d’amitié. Et c’est tout à fait probable.

Ensuite, je suis conscient qu’outre la différence d’âge (que je ne connais pas du tout d’ailleurs…) qu’il existe entre cet adulte et toi, c’est probablement son statut d’enseignante qui cause problème. Évidemment, cette femme a, par rapport à toi, un rôle d’autorité lorsque tu es à l’école. Cette réalité, bien qu’à considérer dans tes démarches auprès d’elle, ne représente pas une frontière infranchissable à une amitié possible entre vous. Au contraire, si tu envisageais une relation amoureuse avec elle, cela serait très différent.

Maintenant, en ce qui a trait à la façon d’aborder l’enseignante en question, je ne pense pas qu’il existe mille façons de faire. D’après moi, le meilleur moment et le seul endroit pour lui parler est à l’école. En l’abordant à la fin d’un cours, ou encore en allant la rencontrer à son bureau, si, bien sûr, elle en possède un, elle risque d’être plus à l’aise avec toi que si tu la voyais dans un autre contexte. D’autant plus qu’à la base, cette enseignante doit certainement t’apprécier vu ton implication et tes résultats dans son cours. Une chose est certaine, bien sûr, tu es pour elle, avant tout autre chose, une de ses élèves, ce qui est tout à fait normal.

Puis, lorsque, enfin, tu seras seule avec elle, n’hésite pas de lui dire franchement, avec toute ton intelligence et ta maturité, l’appréciation que tu as pour elle. Il ne s’agit pas non plus de la rendre inconfortable ou de la mettre sur ses gardes en lui donnant une mauvaise perception de tes réelles intentions à son égard, soit de développer une certaine relation d’amitié avec elle. Par exemple, dis lui que tu l’aimes beaucoup comme enseignante et que, bien que cela puisse sembler étrange à première vue, tu ressens une envie d’en connaître davantage sur elle. Offre lui d’aller prendre un café ensemble, dans un lieu public, un soir après l’école et ce, simplement pour discuter ensemble. Je ne crois pas qu’une demande du genre puisse l’effrayer. Avec toute cette belle attention à son égard de ta part et en considérant qu’elle semble être une femme très à l’écoute des ses élèves, je suis convaincu qu’elle répondra franchement et en toute gentillesse à ton invitation. Il est fort probable qu’elle accepte ou, dans le pire des cas, elle refusera en t’expliquant calmement les raisons qui la pousse à agir ainsi. Foncer dans ce sens est la seule façon pour toi d’en avoir le cœur net.

Enfin, ne perd pas à l’esprit que si le fait que tu ne sois pas majeure et que tu sois son élève entraîne cette enseignante à te dire non, cette situation ne sera pas permanente. Bientôt, tu atteindra l’âge de la majorité et tu changeras de niveau et donc de professeurs. La relation d’autorité qui existe présentement entre vous deux finira par ne plus être. Les choses pourraient alors prendre une tout autre tournure… Bref, bonne chance dans tes démarches futures et surtout ait confiance en toi et n’hésite pas à nous réécrire pour d’autres questions si tu en ressens le besoin.

François, 22 ans, intervenant bénévole pour AlterHéros


About François Hébert

Après avoir complété ses études collégiales en sciences de la santé, François poursuivi actuellement ses études en médecine. Il est étudiant en 2e année au doctorat.

Je me suis impliqué à AlterHéros car j'avais été attiré par le pouvoir de rejoindre les gens, peu importe leur lieu de résidence, leur âge, leur sexe ou leur orientation sexuelle. Aussi, le fait de pouvoir les aider dans leur réflexion et leur questionnement, parfois sur de sujets difficiles ou complexes m'a particulièrement plu dans mon implication dans l'organisme.

Leave a comment