Je suis un homme marié, avec deux enfants, mais je me sens de plus en plus comme une jeune fille…


Bonjour, je suis un homme, j’ai 54 ans, je suis marié et j’ai deux enfants. Je vis une vie heureuse avec mon épouse . Pourtant je me sens de plus en plus fille. J’ai l’impression de ne pas être dans le bon corps. Je dis fille car je ne me sens pas femme mais fille ou du moins, jeune femme, ce qui est ridicule vue mon âge. J’aime la féminité et j’aime les femmes et les hommes féminins. Je ne supporte plus les hommes et ce qu’ils représentent.. Je rêve d’être habillé en fille mais en fille garçonne, c’est à dire en fille qui s’habille comme un garçon mais qui est très fille quand-même . J’aime cette ambiguïté.. j’aimerais que dans ma relation sexuelle, je sois considérée comme une fille avec une verge. J’aimerais surtout savoir s’il existe un genre pour ce que je suis . Merci à vous .

Bonjour,

 

Merci de nous faire confiance. Tu nommes te sentir comme une fille et aimer la féminité mais pas exclusivement, puisque que tu aime aussi un style à la fois féminin et masculin. 

 

Je tiens à commencer par dire que ton sentiment d’être fille et ta préférence pour la féminité est entièrement valide et légitime. 

 

Ensuite, pour répondre plus précisément à ta question, je crois qu’il faut faire la différence entre l’identité de genre, le genre que tu ressens à l’intérieur (homme, femme, non-binaire, genderfluid, agenre) versus l’expression de genre, comment tu exprime ce genre à l’extérieur (de façon féminine, masculine, neutre ou un mélange de diverses options. Ainsi, il est possible d’être une femme avec un côté masculin, un homme avec un côté féminin, une personne non-binaire avec un style surtout féminin, etc. Il y a beaucoup de possibilités, tant pour l’identité que l’expression de genre et leurs différentes combinaisons. 

 

Ce que tu nommes comme le fait de ne pas être dans le bon corps fait référence à la dysphorie de genre corporelle, c’est-à-dire une sorte d’inconfort ou de détresse face à certaines caractéristiques physiques genrées. Beaucoup de personnes trans (qui ne s’identifient pas au genre qui leur a été assigné à la naissance) ressentent de la dysphorie et décident de transitionner afin que leur corps reflète leur genre. Ça peut se faire avec une nouvelle garde-robe, du maquillage, une coupe de cheveux, des hormones et des chirurgies par exemple, mais chaque personne peut choisir ce qui lui convient.

 

L’âge physique, le niveau de maturité et le style peuvent parfois avoir une influence sur sur l’expression de genre, mais je ne crois pas qu’il n’y ait d’identité de genre qui décrit spécifiquement cette option. En tout cas, cela n’est certainement pas ridicule.

 

Je te souhaite beaucoup de plaisir à explorer et affirmer ton genre 🙂

 

Au plaisir,

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment