Je suis trans et j'ai peu d'estime de moi-même

bonjour
plusieurs choses me tracassent en ce moment …
j’ai 22 ans et je n’ai plus aucune confiance en moi. je me trouve lent et idiot, et ce sont les gens que je fréquente qui me donnent cette impression, je suis persuadé de ne pas être à la hauteur, alors qu’ils continuent de me solliciter, je suis fatigué des relations.
je passe la plupart de mon temps chez moi, je ne travaille pas (c’est très difficile de me présenter aux entretiens, j’ai d’autant plus de mal que je suis transsexuel et que mon statut ne me rassure pas) dès que je suis confronté à l’extérieur je crois être encore plus lent et bête, alors je me renferme, alors ça n’aide pas …
je m’isole de plus en plus.
j’ai consulté une psy il y a quelques temps mais à la demande de ma mère (c’est une sale magouille) elle n’avait en tête que me persuader que je faisais une erreur de changer de genre. évidemment ça ne m’a pas fait du bien non plus …
je me sens très fatigué, j’ai besoin d’une piste, je ne sais plus comment penser

Élyse Vander

Bonjour Denis,
Je te remercie de nous faire confiance et je te félicite de prendre le temps de partager ce que tu vis. Tu dis «je me trouve lent et idiot, ce sont les gens que je fréquente qui me donnent cette impression». Sans vouloir douter que certaines personnes aient pu être méchantes avec toi, est-il possible que cette phrase, renversée, ait un certain fond de vérité: «Je me trouve lent et idiot, ce qui me fait penser que les gens que je fréquente doivent avoir cette impression de moi aussi»? Tu ne peux pas connaître leur perception, encore moins la changer, si toi même tu te connais mal ou si toi même tu es incapable de changer la perception que tu as de toi même.
Alors la première vérité que je te peux te dire, sans même vraiment te connaître, c’est que tu n’es pas idiot. Un idiot ne serait sûrement pas capable du niveau d’introspection et de sagesse dont tu a eu besoin pour comprendre que tu es transsexuel. Nous les personnes trans sommes loin d’être parfaits, nous avons nos défauts, mais je sais pertinemment que nous sommes des personnes très réfléchies, pour la simple raison que nous avons un expérience de vie différente des autres. Les gens autour de toi et qui te semblent tellement plus brillants que toi, en fait ont comme toi des tas de défauts et de limitations bien visibles. Tu choisis de ne pas voir ces limitations afin de voir le meilleur en eux… pourquoi ne ferais tu pas la même chose avec toi?
Tu es loin d’être le seul dans ta situation car ton problème d’estime personnelle est fréquent chez les personnes transsexuelles. La raison est bien simple: les personnes transsexuelles ont toutes vécu une grande partie de leur vie à être une personne qu’ils ne voulaient pas être et à socialiser avec les autres d’une façon qui ne leur était pas naturelle. La conséquence, c’est qu’on manque la période de la vie la plus importante pour apprendre à se connaître soi-même et pour apprendre aux autres qui on est. On se sent déconnecté(e) du reste du monde. Les relations sociale deviennent de plus en plus épuisantes, car on n’y comprend rien et on gâche son énergie à jouer un rôle. Mais il faut comprendre que le problème, ce n’est pas nous-mêmes.Le problème, c’est cette condition appelée transsexualité, une condition dure et injuste, mais une condition qu’on peut transformer en quelque chose de très positif. On l’ignore, mais une grande partie de la population est en admiration devant le courage des personnes trans!
En conséquence, le premier conseil que je te donne est de tout d’abord poursuivre ta transition, peut importe à quel point elle est rendue. Parce que si tu ne prends pas pleinement en main ton identité, il te sera très difficile de travailler sur ta confiance personnelle, ta motivation, tes capacité sociales. Maintenant, si tu désire devenir un homme, c’est probablement parce qu’il y a des caractéristiques dans le sexe masculin qui te semblent bien désirable. Il y a le physique, certes, mais il y a aussi tout l’aspect psychologique que tu entrevois de ta masculinité, que tu dois penser à travailler quotidiennement, car on sous estime souvent ses effets positifs sur la confiance. Malheureusement, je vois que ta mère n’est pas vraiment d’accord avec ta transition. C’est peut-être de la mauvaise foi de sa part, mais il est très possible qu’elle ait de bonne intentions. Imagine ce qu’elle ressent en te voyant déprimé, perdu, peu sûr de toi. Pense à toi quand tu te regardes dans le miroir et que tu vois un homme. Te sens tu déprécié  par ce qui t’arrive ou au contraire est-ce pour toi une source de libération et surtout, de fierté? La façon dont tu perçois ta propre transition influencera énormément la façon dont les autres te percevront. Si, dans ton fort intérieur, devenir une homme c’est te déprécier, alors il est probable que ça soit l’image que tu projetteras de toi. Si par contre pour toi être un homme c’est reprendre toute la valeur personnelle qui te revient, c’est ce que les autres percevront, y compris tes potentiels employeurs.
L’autre conseil très important que je peux te donner, c’est de t’entourer de personnes vivant une situation semblable à la tienne afin de partager ton vécu et apprendre d’eux, par exemple en t’impliquant dans un organisme communautaire. Tu réaliseras que tu n’es pas seul à vivre cela, et tu te sentiras probablement valorisé par des gens qui verront pleinement tout ton potentiel.  Voici deux ressources qui peuvent t’être utiles en France:
– REVIVRE, un organisme qui aide les gens vivant avec une phobie sociale (http://www.revivre-france.org)
– MAG-PAris, un organisme qui aide les personnes trans dans tous les aspects de leur vie. (http://www.mag-paris.fr/)
Bon courage!
N’hésite surtout pas à nous réécrire.
Élyse

Similaire