Je suis terrifiée à l’idée d’être enceinte…comment est l’avortement en Algérie ?


Bonjour Beny,

Merci de nous avoir écrit. Premièrement, il semble peu probable que tu sois enceinte sans qu’il y aie eu pénétration. Ce que tu ne dis pas, c’est si ton partenaire aurait éjaculé (par exemple, près de ta vulve) ce qui dans ce cas aurait un risque (très faible) que les spermatozoïdes auraient entré à l’intérieur de ton vagin et rejoint l’utérus – ce sont des cas très rares, mais qui peuvent quand même arriver ! S’il n’y a pas eu de pénétration ou d’éjaculation près de la vulve, le risque d’être enceinte n’est donc pas présent.

Donc, dans le but de réduire au maximum ton risque de grossesse, je te suggère donc de ne pas avoir de rapports sexuels impliquant une pénétration du pénis dans le vagin sans condom ou une éjaculation près de la vulve.

Pour ce qui est de l’avortement en Algérie, il serait, selon le code pénal algérien, strictement interdit, sauf si la vie de la femme est en danger, que le foetus a une malformation grave, ou si la femme a été violée au cours d’un acte terroriste. Ces informations sont tirés de “L’avortement provoqué en Algérie”, par le docteur B. Ouzirat, Association maghrébine pour l’étude de la population, page 2 http://uaps2007.princeton.edu/download.aspx?submissionId=70028

Merci encore de nous avoir écrit et n’hésite pas à nous réécrire pour une nouvelle question

François, pour AlterHéros


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment