Je suis en couple avec une amie…


Bonjour Kazuki,
Je te remercie de nous faire confiance en nous écrivant cette lettre. Tu sais, la première chose qui m’a frappée en lisant, c’est ce que tu dis dans ta toute première phrase: “je suis en couple avec une amie”. Il y a quelque chose de bien paradoxal dans cette phrase car on n’est rarement en couple avec une “amie”… on est en couple avec une amoureuse, une amante, une petite amie… mais avec une amie tout court, il me semble manquer quelque chose. La lecture du reste de ta lettre a confirmé ma première impression, car effectivement tu te demandes si cette fille est vraiment ton amoureuse ou simplement ta bonne amie.
Malheureusement, la passion semble avoir bien diminué entre vous. Mais pourquoi? Tu fais la supposition que c’est parce que vous êtes plus des amies qu’un couple. Même tes amis le disent et tu as fini par le penser. Tu en es même rendue à te poser des questions sur ta sexualité (ton orientation sexuelle ?).
Mais avant de tout remettre en question, laisse-moi te dire ceci. C’est normal qu’une relation n’avance pas au rythme où on voudrait. C’est normal qu’une relation connaisse des pannes de désir, et qu’une relation ait à se redéfinir et à se renouveler. De nombreux couples sont passés par cette phase, après 8 mois, 5 ans, 25 ans! À chaque fois, il faut en revenir à l’essentiel, se demander “qu’est-ce qui m’a fait craquer pour elle au début?”. Puis, ayant identifié ces choses, il faut les cultiver, les raviver. Qu’est-ce qui t’a fait craquer pour elle pour qu’elle devienne ton amoureuse? Est-ce que ces choses sont encore présentes chez-elles, te font elle encore de l’effet? Et si non, que peux tu faire pour les retrouver. Et qu’est-ce que elle peut faire? C’est important de te poser ces questions car elles t’amèneront à constater si oui ou non, l’amour est toujours possible entre vous.
Ta lettre parle des insatisfactions présentes au sein de ton couple: au niveau de la sexualité, au niveau des activités faites ensemble, au niveau des sujets dont vous parlez. Le bon sens nous dirait qu’une grosse discussion de couple pourrait probablement mettre bien des choses au clair. As tu pris le temps de t’assoir avec elle et lui dire “tu sais, j’aime ça être avec toi mais voilà j’ai aussi besoin de ça ça et ça.”? Peut-être as tu peur de le faire, parce que tu crains de lui faire mal. Mais de ne pas parler, de tout pelleter vers l’avant, ça va éventuellement blesser encore plus. Mais bien sûr, ces discussions ne se feront pas à l’école. As tu essayé de lui proposer un souper à deux pour entamer une discussion sérieuse avec elle? Tu es autant responsable qu’elle, par rapport à la santé de votre couple, il est donc difficile de la blâmer si une situation ne te plaît pas mais que tu n’en parles pas!
Bien entendu, il est possible que vous réalisiez après discussion et réflexion que l’amour n’est plus là et que vous préférez être de grandes amies plutôt qu’un couple. Est-ce que ça va faire mal? Sûrement, pour quelques temps. Votre relation d’amie en souffrira-t-elle? C’est possible. Mais toutes ces éventualités ne doivent pas vous empêcher de vous communiquer vos besoins, car c’est ce qui rendra votre relation authentique, qu’elle soit amoureuse ou amicale.
N’hésites pas à nous réécrire si tu as d’autres questions.
Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment